Corona Sérénades : Questions et réponses avec Rose Naggar-Tremblay (mezzo-soprano, Canada)

0
Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Rencontrez Rose Naggar-Tremblay, chanteuse pour les Corona Sérénades


Rose Naggar-Tremblay est titulaire d’un baccalauréat de l’École de musique Schulich de l’Université McGill. Ses rôles pour l’Opéra de Montréal incluent Tisbe (La Cenerentola), Zora (Svadba d’Ana Sokolovic), Giovanna (Rigoletto) et Gertrude Stein (Twenty-Seven de Ricky Ian Gordon). D’autres engagements notables sont Anita dans une version concert de West Side Story avec l’Orchestre de la Francophonie, des concerts avec le Festival de musique de Saint-Eustache, le Festival de musique de Lachine et le concert Eternal Light avec I Musici de Montréal. Rose a joué le rôle de Duchesse Della Volta (La Fille du tambour-major) avec L’Opéra bouffe du Québec et a été soliste dans A Broadway Evening (Aramusique), On the Path of Love (Pro Musica), Soirée à l’opérette (Orchestre symphonique de Longueuil) et à YO’péra! (OdM). Sa maîtrise de divers répertoires lui a valu des contrats avec le Festival d’été de l’Opéra d’Halifax, La Compagnie baroque Mont-Royal, l’Opéra de Lévis, Stella Musica, Production point d’Arrêt, l’Ensemble Lyric Montréal et l’Opéra McGill. Sa deuxième année à l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal a été financée généreusement par Elizabeth Wirth et Lucien Fauteux.

Advertisement / Publicité

Comment la crise sanitaire vous a-t-elle affectée ?

Comme tout le monde, ma vie professionnelle a été paralysée, et ce pour plusieurs mois à venir. Je ressens beaucoup d’inquiétude pour mes proches qui travaillent en milieu hospitalier et pour mes grand-mères. Cependant, je ressens aussi comme un retour aux sources. Je réapprends à profiter des petites choses de la vie, et à prendre soin de mon entourage immédiat.

Quels sont vos 5 opéras préférés et pourquoi ?

Mon opéra préféré est toujours celui sur lequel je suis en train de travailler. Je me laisse complètement submerger par l’univers dramatique et la musique que j’apprends. En ce moment c’est Werther qui m’habite, mais aussi, plus intimement encore, un livret que je suis en train d’écrire. Il s’agit d’un projet rendant hommage à mes grand-mères et à toutes les femmes ayant immigré au Canada pour offrir plus à leurs enfants que ce qu’elles possédaient.

Quels musiques, livres, séries télévisées aimeriez-vous recommander aux gens pendant le confinement ?

Je suggérerais d’être sincèrement à l’écoute de vos besoins. Nous vivons tous le stress à notre façon. Certains voudront se plonger dans la littérature, d’autres dans la création, et d’autres auront des deuils à faire qui prendront toute la place. Il n’y a pas de chemin unique. Personnellement, je lis la Trilogie new-yorkaise de Paul Auster en ce moment.

Pourquoi avez-vous rejoint les CORONA Sérénades ?

Il est difficile de prévoir à quel point le monde sera bouleversé par cette pandémie, mais chacun ne peut faire que sa petite part pour rétablir une forme d’équilibre à l’échelle planétaire. J’espère pouvoir accompagner d’autres personnes dans leurs solitudes, leurs cheminements personnels et leurs deuils.

 

Liens :

 

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.