Orchestre de la francophonie: Jean-Philippe Tremblay dirige l’académie en présentiel

0
Advertisement / Publicité

Depuis deux ans, pandémie oblige, l’académie de l’Orchestre de la francophonie (OF) s’était transformée en événement virtuel. Heureusement, l’édition 2022 a pu se dérouler devant public et ainsi renouer véritablement avec l’expérience de concert, essentielle pour tous ces jeunes musiciens qui rêvent de faire carrière. Le lundi 25 juillet, à l’Église St-Andrews and St-Paul, marquait le troisième d’une série de quatre concerts en présence du directeur artistique et musical de l’OF, Jean-Philippe Tremblay.

Photo: Jacques Robert

Le programme de ce troisième concert incluait différentes formations de chambre avec à chaque fois l’occasion de mettre en lumière la diversité des jeunes talents qui participent à l’académie. La soirée a d’abord commencé par l’Octuor en mi majeur, op. 32, de Louis Spohr. La clarinettiste Valentina Pennisi, les cornistes Aaron Sieve et Julien Moussa ainsi que la contrebassiste Chiehyun Chen se sont particulièrement illustrés ici par leur aisance et leur virtuosité.

Le quatuor à cordes White Man’s Cattle du compositeur contemporain Chris Derksen (né en 1981) nous a fait ensuite apprécier quatre autres excellents musiciens à l’entente parfaite. Mention spéciale au violoncelliste Will Smythe qui a fait preuve d’une grande musicalité par son legato ample et généreux.

Advertisement / Publicité

Parmi les autres œuvres au programme, deux rares trios pour cors de Jean-Désiré Artôt qui ont superbement résonné dans l’enceinte de l’église, et un octuor pour cordes de Félix Mendelssohn. Par ses effets dramatiques et son écriture lyrique, cet octuor était idéalement placé avant le final flamboyant de la soirée, le Siegfried-Idyll de Wagner, qui regroupait exceptionnellement 20 musiciens sous la baguette énergique de Jean-Phillipe Tremblay.

Le dernier concert de la série aura lieu le vendredi 29 juillet, à 19h30, à la salle Joseph-Rouleau des Jeunesses musicales Canada. Au programme, Hindemith, Mozart, F. Mendelssohn, Ian Cusson et R. Schumann. https://orchestrefranco.com

Partager:

A propos de l'auteur

Justin Bernard est détenteur d’un doctorat en musique de l’Université de Montréal. Ses recherches portent sur la médiation musicale, notamment par le biais des nouveaux outils numériques, ainsi que sur la relation entre opéra et cinéma. Membre de l’Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique (OICRM), il a réalisé une série de capsules vidéo éducatives pour l’Orchestre symphonique de Montréal. Justin Bernard est également l’auteur de notes de programme pour le compte de la salle Bourgie du Musée des Beaux-Arts de Montréal et chargé de cours à l’Université de Sherbrooke. Par ailleurs, il anime une émission d’opéra et une chronique musicale à Radio VM (91,3 FM).

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.