Musique contemporaine

0

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Concert d’ouverture très attendu à la SMCQ

En ces temps de pandémie, la Société de musique contemporaine du Québec a longtemps été maintenue dans l’incertitude quant au lancement de sa saison. Celui-ci aura bien lieu à la salle Pierre-Mercure, le 27 septembre prochain. Conformément aux mesures sanitaires, l’effectif maximal de l’orchestre sur scène et en répétitions a dû être réduit à 12 musiciens. Le programme a été révisé en conséquence.

Les auditeurs pourront entendre deux œuvres de Galina Oustvolskaïa, Dona Nobis Pacem (1971) et Dies Irae (1973), ainsi que Pohjiatuuli (1983) de Michel Longtin. Ce compositeur québécois rend ici hommage à Sibelius à travers l’évocation des paysages nordiques. Le concert s’intitule d’ailleurs Vents nordiques… pour chasser la COVID-19. Le 27 septembre à 15 h, à la salle Pierre-Mercure. www.smcq.qc.ca

 

Le Vivier en mode festif

Après une programmation estivale marquée par plusieurs activités dans le quartier des spectacles, le Vivier entame l’automne avec un certain optimisme. Bien sûr, il a fallu s’adapter, mais c’est aussi la marque des grandes organisations.

Cette saison automnale sera rythmée par des anniversaires et des célébrations. Le 12 septembre, ce n’est pas un seul concert
d’ouverture, mais un après-midi complet, avec un programme double et une table ronde, qui a été imaginé. De plus, au cours des prochains mois, Le Vivier présentera de nombreux concerts-hommage afin de souligner les 40 ans des Productions SuperMusique (PSM), les 20 ans du Quatuor Bozzini et les 10 ans de l’Ensemble Paramirabo. Plusieurs de ces événements seront placés sous le thème de l’eau, à commencer par la journée H2O et la série de concerts de l’ensemble SuperMusique. Celle-ci, intitulée La source, aura plusieurs déclinaisons autour du même thème : Les affluents, Les rapides et Le Fleuve. De son côté, le Quatuor Bozzini retrace les nombreuses œuvres qui ont jalonné son parcours. À l’occasion de son concert du 11 novembre, il
interprétera Michael Oesterle, Jennifer Walshe, Thomas Stiegler, Christopher Butterfield et Cassandra Miller, 5 compositeurs à avoir écrit spécialement pour ce quatuor. Le 22 septembre, pour son premier concert de la saison, l’Ensemble Paramirabo collaborera avec les musiciens du Projet iso, mené par le harpiste Robin Best. Plus tard en février, Jeffrey Stonehouse et ses collègues créeront la version masculine de Voi(Rex) de Philippe Leroux puis, en mars, une nouvelle œuvre pour deux voix solos avec ensemble de Patrick Giguère. www.levivier.ca

 

D’autres concerts au CMC et ailleurs

Le Centre de musique canadienne a annoncé plusieurs autres concerts. Parmi eux, mentionnons un concert des Violons du Roy, en compagnie de la pianiste Louise Bessette, autour de l’œuvre de Gilles Tremblay (16 septembre), un concert-hommage à Jacques Hétu par le Nouveau Quatuor Orford à la salle Bourgie (16 et 17 septembre) et un concert virtuel du pianiste Jérôme Langlais, qui concorde également avec le (re)lancement de son disque Moon Melodies + L’envol du cheval blanc (16 septembre). À noter, enfin, un récital du collectif Myriade (flûte et piano), intitulé Distance intime, où plusieurs grands noms de la musique contemporaine seront à l’honneur : Claude Vivier, François Morel, José Evangelista, Katia Makdissi-Warren et Jacques Hétu (20 septembre).

www.cmcquebec.ca    

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.