La fête des Mères célébrée par La Scena Musicale

0

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Début mai, La Scena Musicale présentait sa célébration de la fête des Mères, un événement qui s’est transformé en une fin de semaine entière de festivités. Nous avions décidé cette fois-ci de présenter notre concert avant les sérénades et cela a permis de faire connaître les chanteurs, de promouvoir leur talent et de donner envie au public d’offrir des sérénades. « Les sérénades annoncées sur papier, cela reste un peu deux-dimensionnel, tandis que d’avoir un petit aperçu au concert de ce que l’on offre aide l’imaginaire, » explique Vivianne Delorme, réalisatrice et metteuse en scène du concert de la fête des Mères.

Ainsi, la célébration de la fête des Mères commençait le vendredi 7 mai avec un concert très touchant réunissant certains des meilleurs chanteurs de la scène musicale canadienne. Ces derniers chantaient non seulement une chanson dédiée à leur mère, mais racontaient ­également l’histoire derrière le choix de la chanson et la relation ­spéciale qu’ils entretenaient avec leur mère.

L’intention du concert était de recréer l’atmosphère chaleureuse de ces événements en présentiel qui nous manquent tant. « C’était le défi qu’on s’est donné toute cette année, dit Vivianne. On s’est rendu compte que ce qui manquait aux spectacles en ligne, c’était l’aspect communautaire, la chaleur de communiquer et d’être ensemble. C’est pour cela que pour notre concert de la fête des Mères, on a essayé de parler davantage avec les chanteurs en incluant des entrevues et de discuter avec le public en créant un après-spectacle zoom. » L’après-concert qui se voulait un moment d’échange s’est déroulé dans une atmosphère décontractée et bon enfant. Le jeu-questionnaire qui ­mettait à l’épreuve les connaisseurs de musique classique, d’opéra et de rock s’est avéré très divertissant et instructif.

Le samedi 8 mai et le dimanche 9 mai, les mêmes chanteurs et ­chanteuses chantaient nos fameuses sérénades aux mamans partout à travers le pays (ainsi qu’aux États-Unis et en Europe). Comme chaque fois, les jours de sérénade commencent sur les chapeaux de roues. En tant que coordonnatrice « répartitrice » des sérénades, mon travail doit ressembler à celui d’une personne responsable d’un bureau de poste pendant le temps des fêtes. Je ne mens pas en disant que ce sont les erreurs et les contretemps que j’aime le plus dans ce travail. Pour des raisons inexpliquées, il me semble que ce sont ces erreurs et contretemps qui finissent par créer les plus beaux moments. En voici deux exemples.

Une sérénade commandée pour une maman en Allemagne devait être chantée en direct à… 7 heures du matin, heure du Québec. Cela n’était pas possible, mais en jouant un peu avec les fuseaux horaires, nous sommes arrivés à un compromis, reliant le Québec à l’Allemagne en passant par Erica Lee Martin qui habite Londres.

Une erreur s’étant glissée sur notre page web, c’est Chantal Dionne qui, même si elle n’était pas censée participer aux sérénades, a reçu la première commande. Chantal a néanmoins accepté la ­commande qui venait d’Amsterdam aux Pays-Bas. « Ce fut un véritable marathon, raconte Dino Spaziani, maître de cérémonie pour les sérénades zoom et modérateur du concert. Chantal terminait une messe, nous avons dû reprogrammer deux fois la sérénade. Accompagnée de sa complice de toujours, Louise-Andrée Baril, et insatisfaite de sa première version de Sì, mi chiamano Mimi tiré de La Bohème de Puccini, Chantal a voulu la refaire. Mais au beau milieu de sa seconde prise, Zoom a flanché et Chantal a disparu avant de réapparaître avec son plus beau sourire et, avec détermination, de tout reprendre du début pour donner une interprétation des plus exquises. »

Si les sérénades font plaisir à offrir et à recevoir, elles font également plaisir à chanter. Depuis plus d’un an, les artistes de tous les niveaux et de tous les genres vivent une séparation et un éloignement avec leur public, ne pouvant plus partager leur passion et leur métier comme ils en avaient l’habitude. Pour beaucoup, notre célébration de la fête des Mères qui leur offrait l’opportunité de pratiquer leur art fut très appréciée. « Le plaisir de chanter de nouveau avec un but précis et, dans ce cas-ci, pour la fête des Mères était en fait un cadeau pour moi, dit Simon Chaussé, baryton. Grâce à cet événement créé par La Scena Musicale, j’avais le sentiment de retrouver enfin ce lien avec les collègues et le public. L’occasion de chanter des sérénades tout au long du week-end et de parler directement avec les destinataires en était encore plus unique et gratifiante ! »

La Scena Musicale est très fière des résultats de l’événement. « La qualité artistique et la qualité de production ont grandement ­augmenté, et ça, c’est grâce à de généreux donateurs tels que Sharon Azrieli et Canimex et parce qu’on s’est pris en main; on a loué du meilleur équipement d’enregistrement, on s’est mis à travailler avec des logiciels professionnels, etc., commente Adrian Rodriguez, ­organisateur et présentateur du concert. Non seulement l’événement a obtenu beaucoup de visibilité, mais il nous a également amené ­beaucoup de nouveaux fans. »

Avec notre célébration de la fête des Mères, nous avons encore élargi nos horizons en n’offrant pas seulement des airs tirés du répertoire lyrique et de l’opéra, mais également du répertoire pop, rock, jazz, etc. Nous avons également misé sur un répertoire extra-européen en invitant la soprano Kripa Nageshwar parmi nos chanteurs. Avec elle, nous avons ouvert la porte à la communauté indienne qui a répondu présente et a tenu la chanteuse occupée toute la fin de semaine. La chanson Amma Amma Endhan Aaruyirae fut la plus demandée, devant Ma mère chantait toujours.

Revoyez notre concert de la fête des Mères à maSCENA.org.

Nos sérénades personnalisées sont offertes à tout moment de l’année et pour toute occasion (anniversaire, fête des Pères, remise de diplômes, etc.).
www.valentinschantants.com

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.