Nuits d’Afrique : Une célébration très inspirée du Mois des Noirs !

0
La Scena Musicale's Discovery Box

Dans le cadre de la 28e édition du Mois de l’histoire des Noirs, Productions Nuits d’Afrique présentent quatre soirées thématiques les 16, 23 et 28 février et 3 mars Cette série de quatre spectacles met à l’honneur l’Afrique, ses musiques, sa grande diversité culturelle et artistique et son Histoire particulièrement tumultueuse. Ainsi, Sékouba Diabaté, dit « Bambino », l’un des représentants les plus prometteurs de la relève dans la lignée des ténors de la musique africaine, tels que Youssou N’Dour et Salif Keïta, animera ce samedi 16 février le National. Le 22 février, on assistera au retour des soirées Nuits d’Afrique Sound System avec des prestations endiablées de plusieurs Djs afro-électro au Ministère. La soirée du 28 février mettra en vedette les envoûtantes percussions et  danses traditionnelles africaines avec un spectacle du groupe Benkadi au Club Balattou. La clôture de cette série aura lieu le 3 mars au National avec les deux stars de la musique africaine Habib Koité et Bassekou Kouyaté, réunis sur la même scène pour la première fois.

 

Sékouba Bambino au National

Après avoir brillé lors du grand concert de clôture de la 32e édition du Festival International Nuits d’Afrique, l’été dernier, Sékouba Bambino se produira ce samedi 16 février au  National. Ce fier descendant d’une famille de griots qui ont dédié leur art à perpétuer la tradition orale de l’Afrique de l’Ouest, est remarqué pour sa créativité fort prolifique. Il a, à son actif, une dizaine d’albums solos. Sékouba est aussi réputé pour sa polyvalence artistique. L’un des mérites de cet artiste qui a entamé sa carrière au sein de « Bembeya Jazz National », l’orchestre national de Guinée et qui est devenu par la suite l’un des leaders du célèbre groupe de salsa africaine « Africando » et d’avoir  su moderniser, avec beaucoup de succès, l’art griotique en intégrant à sa musique des influences occidentales, alliant tradition et modernité. En 2018, nommé ambassadeur de la Guinée pour l’UNICEF, il reçoit le prestigieux prix Nuits d’Afrique pour la francophonie.

Afro-électro :  Sound-system au Ministère

Le Samedi 22 février, les amoureux de la musique africaine moderne ancrée sur les nouvelles technologies auront rendez-vous au Ministère pour une soirée Nuits d’Afrique Sound System avec la participation des DJs afro-électro : Bonbon Kojak, Akpossoul et Jerico du collectif Moonshine.  Les prestations seront accompagnées par des projections numériques signées VJ Jérôme Delapierre. Les organisateurs promettent une chaude soirée conçue « pour un public prêt à danser jusqu’au bout de la nuit sur des rythmes allant des grands classiques de la musique afro à des sonorités actuelles et électroniques ».

Benkadi : Transe au Balattou !

Le 28 février, le groupe Benkadi présentera au club Balattou un spectacle mettant en vedette les envoûtantes  percussions et les ensorcelantes danses inspirées des traditions ouest-africaines. Benkadi ( qui signifie « l’union fait la force » en langue Malinké, langue parlée en Guinée-Conakry, au Mali, au Sénégal et en Côte d’Ivoire) a été crée en mai 2011 par l’initiative des artistes Mohamed Mara Ginola, Lancinet Condé, Sidafa Koïta et Cynthia Morneau. Ce groupe auquel se sont ajoutés, par la suite, d’autres membres, adopte une approche  basée sur la fusion du chant, de la danse et de la musique pour emporter le public dans un expérience artistique absolument irrésistible où les Djembé, doundouns et balafon déploient leur plénitude rythmique fiévreuse dans une transe par delà l’espace-temps. Une expérience musico-spirituelle agréable à vivre !

Habib Koité & Bassekou Kouyaté : Aux racines du blues africain !

Le Dimanche 3 mars, le National vibrera aux rythmes d’une expérience artistique inédite qui réunira sur scène pour la première fois, Habib Koité et Bassekou Kouyaté, à l’occasion d’une tournée internationale de ces deux grands artistes de la musique africaine.
Bassekou Kouyaté est réputé pour son approche novatrice de la pratique de  Ngoni. Il est considéré comme l’un des meilleurs interprètes de cet instrument traditionnel.  Son talent lui a valu deux BBC 3 Awards for World Music et une nomination au Grammy.
Habib Koité, l’un des rares artistes de la world music à avoir vendu plus 250 000 albums, jouit d’une reconnaissance internationale notamment celle du prestigieux « Rolling Stone Magazine » qui le considère comme étant la plus grande pop star du Mali. Le jeu de guitare de celui qu’on surnomme le Jimmy Hendrix africain est très apprécié par son inspiration et sa grande créativité.
Lors ce spectacle mis sous le signe des racines africaines du blues, Bassekou Kouyaté et Habib Koité interpréteront des chansons de leurs deux répertoires accompagnés de la chanteuse malienne, particulièrement apprécié pour la portée et la puissance de sa voix, Aminata Sacko. www.productionsnuitsdafrique.com

La Scena Musicale - Coffret Découverte
Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.