Le Festival International Nuits d’Afrique enflamme Montréal !

0

 

La Nuit de la kora, avec Prince Diabate et Diely Mori Tounkara, ce vendredi à 20h au GESÙ, les soirées au Ministère : Future Tribe avec Afrotronix, ce vendredi à 21 et Afrohouse avec Poirier, Mr. Touré et Yaya, ce samedi à 22 h et surtout les spectacles à l’emblématique Club Balattou avec Kabey Konate, le dimanche à 20h30 et (pour une clôture en apothéose ) le spectacle Forró Brasa invite Flavia Nascimento à 23 h. Ce sont quelques moments forts des trois derniers jours du Festival International Nuits d’Afrique 2018 qui poursuit, par ailleurs, sa programmation extérieure haute en couleur sur différentes scènes du Village Nuits d’Afrique au Quartier des spectacles avec au menu des spectacles de musique de tous horizons, des ateliers de danse et de percussion et des activités de divertissement pour petits et grands. En voici un aperçu loin d’être exhaustif.

Au programme, le samedi, à 14 h, le Chœur scénique brésilien (Brésil – Qc) présente, à la Scène TD – Radio-Canada la comédie musicale Txai avec la participation de quelques 35 artistes, enfants et adultes; Nya Soleil (Cameroun) présente à 15h30 un spectacle afro multigroove tonifiant, vivifié d’un zeste d’afrobeat, d’afrojazz, de reggae, de salsa et de funk; Unik (Haïti – Qc) donne une prestation au rythmes de la langoureuse musique urbaine haïtienne la kompa, à17h00. Et à 18h 30 entre en scène Ramon Chicharron (Colombie – Qc) qui a obtenu une mention spéciale des Syli d’Or des Musiques du monde 2018 et qui se distingue par son interprétation très inspirée du merecumbe, un mix entre la cumbia autochtone et le merengue de la côte caribéenne colombienne. Par la suite, Degg J Force 3 (Guinée), figure emblématique du hip-hop africain engagé donne son spectacle à 20h. S’en suivra le concert de HK L’Empire de Papier (France – Algérie) qui nous invite à une soirée festive  sur des sonorités blues, folk et reggae.
Le dimanche, The PepTides (Ontario)  propose, à 14h, un show empreint d’extravagance avec un mélange musical explosif : funk, électro et disco. À 15h30, Berbanya (Algérie – Qc) propose un voyage exotique sur une musique qui célèbre la Kabylie (en Algérie), ses montagnes et ses villages. Kenzow (Burkina Faso – Qc), le lauréat du Syli de bronze des Musiques du monde 2018 présente à 17h un spectacle qui se veut rafraîchissant sur une musique pop africaine inspirée du reggae.

Les 8 filles d’Artiz, Boogat et Bambino

La soirée de clôture du FINA 2018 sera marquée, sur la scène extérieure, par la participation du groupe à 8 filles Artiz (Haïti), qui propose un cocktail musical : compa, reggae, dancehall et un brin de musiques traditionnelles. Le tout supporté par des batteries, guitare électrique, basse, clavier et tambours, surmontés de voix pétillantes. Le renommé Boogat (Mexique – Qc) présentera, quant à lui un spectacle qui nous permettra d’apprécier la singularité de la musique de cet artiste qui se distingue par ses compositions où s’entremêlent :  groove, hip-hop, cumbia, dancehall et salsa. À la fin, on aura droit à un spectacle de chant mandingue du renommé grio Sekouba Bambino (Guinée).
À souligner aussi les nombreux ateliers et activités ludiques de la Zone Famille 107.3 Rouge. Avec au programme, notamment des ateliers créatifs et de bricolage, des jeux géants, des ateliers de gymnastique et d’animations sportives, contes et yoga, ateliers d’éveil musical. Pour plus d’informations et de détails sur la programmation complète : www.festivalnuitsdafrique.com

 

 

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse