Tangente: Ariane Boulet

0
Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Advertisement / Publicité
Chargement de la carte ....

Date/Heure
Date(s) - 29/04/2022
19:00 - 20:30

Lieu
ÉDIFICE WILDER - Espace danse

Catégories

Types

  • Stage performance
  • Stage performance
  • Classification de l'ensemble/soliste none

    Artistes de l'évènement
    No Information

    Prix
    $15-30

    Site Web de l'évènement
    https://tangentedanse.ca/evenement/ariane-boulet/

    Page Facebook de l'évènement

    Numéro de téléphone
    514-525-1500


    Les jeux du crépuscule

    Cet événement polyphonique multiplie les occasions d’interroger notre rapport individuel et collectif au vieillissement et à la maladie. Rassemblant une œuvre d’art vivant, une installation visuelle, un recueil de poèmes, un atelier sur la coprésence, un espace de parole pour les proches-aidants et un cercle de rêve, il cherche à multiplier les perspectives sur le sujet et, surtout, à susciter des expériences et des déplacements intérieurs.

    Spectacle: Les jeux du crépuscule (75 minutes)

    Œuvre chorégraphique innervée du vécu de huit artistes impliqués dans le projet Mouvement de passage réalisé en Centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) depuis 2014. L’intention est de créer une œuvre-témoin qui transcende les mémoires physiques, sensorielles et émotives de chacun des artistes ayant pris part au projet. Il s’agit de poser les questions essentielles ayant émergé d’une expérience substantielle et transformatrice, et faire se répondre les états et les gestes porteurs de ressenti et de réflexion. Ultimement, j’espère une œuvre qui, au-delà de sa capacité à décanter le vécu des artistes, puisse refléter le portrait pluriel de ce qui se vit dans le foisonnement invisible de la coexistence d’inconnus réunis dans la danse.

    +

    Atelier: Rencontre avec la technologie de la présence* (30 minutes)

    *Il est possible d’acheter un billet pour l’atelier et le spectacle ou pour le spectacle uniquement.

    Animé par Stefanie Blain-Moraes et Marco Pronovost, l’atelier se vit à 6 personnes pendant 30 minutes pour ouvrir une porte sensorielle vers le spectacle d’Ariane Boulet. Plusieurs horaires sont proposés entre 17h30 et 18h du 28 au 30 avril, et de 14h30 à 15h le dimanche 1 mai.

    Stefanie Blain-Moraes est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en technologie de la conscience et de la personnalité. Elle est la créatrice de la biomusique, une technologie qui convertit les changements physiologiques émotionnellement saillants en production musicale. Il a été démontré que la biomusique améliore la perception de la personnalité chez les individus peu communicatifs et détecte les moments de synchronie interpersonnelle chez les personnes atteintes de démence se déplaçant avec les autres.

    +

    Installation visuelle: La maison que j’habite, moi

    Inspirée du projet de médiation La maison que j’habite, moi développé depuis 2018 pour les résidents en CHSLD, l’installation visuelle éponyme invite le spectateur dans un espace de transition et de dépouillement menant vers la salle de spectacle.

    * Œuvres et installation créées par l’artiste Marie-Hélène Bellavance en collaboration avec les résidents du CHSLD Sylvie-Lespérance.

    Direction artistique et création Ariane Boulet

    Direction musicale et composition Marie Vallée

    En collaboration avec les interprètes Audrey Bergeron, Lucy M. May, Isabelle Poirier, David Rancourt, Georges-Nicolas Tremblay, Julie Tymchuk

    Interprète à la création: Joannie Douville

    Conception des paysages sonores: Tom Demers

    Conception d’éclairage et scénographie: Audrée Lewka

    Vidéo: Robin Pineda-Gould

    Texte poétique: Clémence Dumas-Côté

    Regards extérieurs: Nicolas Filion, Sophie Michaud, Sarah-Ève Grant

    Artiste visuelle: Marie-Hélène Bellavance

    Médiatrice et psychologue: Florence Vinit

    Chercheure en technologies de la conscience et de la présence: Stefanie Blain-Moraes

    Poète et médecin psychiatre: Ouanessa Younsi

    Directeur de production: Lee Anholt

    Sonorisateur: Guy Fortin

    Direction d’atelier: Marco Pronovost

    //

    Les jeux du crépuscule

    Les jeux du crépuscule invites us to question our individual and collective relationship to aging and illness. With a performance, a visual installation, a poetry collection, a workshop on co-presence, a sharing circle for caregivers and a dream circle, this polyphonic event seeks to expand perspectives on the topic and, foremost, to incite experiences and inner shifts.

    Show: Les jeux du crépuscule (75 minutes)

    This choreographic work is fueled by the experiences of eight artists involved in the Mouvement de passage project carried out in a residential and long-term care center (CHSLD) since 2014. The intention is to create a work that bears witness to their experiences, but that transcends the physical, sensory, and emotional memories of each artist who took part in the project. It is about asking the essential questions that arose from a substantial and transformative experience, and making the emotional states and the movements that carry with them feelings and reflections respond to one another. Ultimately, I hope for a work that, beyond its ability to decant the artists’ experience, can reflect the plurality of what is experienced in the invisible abundance of the coexistence of strangers united in dance.

    +

    Workshop: An Encounter With the Technology of Presence* (30 minutes)

    *You can purchase a ticket for the workshop and the show or for the show only.

    Led by Stefanie Blain-Moraes and Marco Pronovost, this 30-minute workshop is open to 6 people at a time and opens a sensory door onto Ariane Boulet’s show. Multiple time slots are available between 5:30pm and 6pm from April 28 to 30, and from 2:30pm to 3pm on Sunday, May 1.

    Stefanie Blain-Moraes is the Canada Research Chair in Consciousness and Personhood Technology. She is the creator of biomusic, a technology that converts emotionally salient physiological changes into musical output. Biomusic has been shown to enhance the perception of personhood in minimally communicative individuals, and to detect moments of interpersonal synchrony in persons with dementia moving with others.

    +

    Visual installation: La maison que j’habite, moi

    Inspired by the mediation project La maison que j’habite, moi developed since 2018 for CHSLD residents, this eponymous visual installation invites the spectator into a transition space where they might unload before entering the performance space. The artworks and installation were created by artist Marie-Hélène Bellavance in collaboration with the residents of the CHSLD Sylvie-Lespérance.

    Artistic direction and creation: Ariane Boulet

    Musical direction and composition: Marie Vallée

    In collaboration with the performers Audrey Bergeron, Lucy M. May, Isabelle Poirier, David Rancourt, Georges-Nicolas Tremblay, Julie Tymchuk

    Performer at creation: Joannie Douville

    Sound landscape design: Tom Demers

    Lighting design and scenography: Audrée Lewka

    Video: Robin Pineda-Gould

    Poetic text: Clémence Dumas-Côté

    Outside eyes: Nicolas Filion, Sophie Michaud, Sarah-Ève Grant

    Visual artist: Marie-Hélène Bellavance

    Mediator and psychologist: Florence Vinit

    Researcher in technologies of consciousness and presence: Stefanie Blain-Moraes

    Poet and psychiatrist: Ouanessa Younsi

    Production director: Lee Anholt

    Sound engineer: Guy Fortin

    Workshop guidance: Marco Pronovost

    This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

    Partager:

    A propos de l'auteur

    Premier organisme de diffusion spécialisé en danse au Québec, actif depuis 1980 et dénicheur de chorégraphes émergent·e·s, Tangente offre une programmation de danse contemporaine de septembre à mai. Chaque soirée de spectacle est une expérience singulière qui s’ouvre sur l’expérimental et l’interdisciplinaire. Nos deux salles intimes à géométrie variable dans l’ÉDIFICE WILDER – Espace danse au cœur du Quartier des spectacles nous permettent d’assurer la présence de l’avant-garde et de la scène alternative au centre-ville de Montréal.

    Laissez une réponse

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.