G.Fr. Handel: Le Messie

0

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Chargement de la carte ....

Date/Heure
Date(s) - 28/02/2021
14:30 - 15:30

Lieu
Maison symphonique

Catégories

Types none

Classification de l'ensemble/soliste none

Artistes de l'évènement
Karina Gauvin, soprano, Matthias Maute, chef d'orchestre

Prix
$30$

Site Web de l'évènement
https://ensemblecaprice.com/accueil/billetterie/

Page Facebook de l'évènement
https://www.facebook.com/EnsembleCaprice/

Numéro de téléphone
(514) 523 - 3611


Le premier « Messie » de l’année 2021 avec Karina Gauvin (soprano), l’Ensemble Caprice et l’Ensemble vocal Arts-Québec sous la direction de Matthias Maute. Le concert met l’accent sur les choeurs magnifiques de l’oratorio de G.Fr. Handel. Deux courtes compositions des compositeurs montréalais Jaap Hamburger et Matthias Maute créent un pont vers la musique de Handel. Et ne manquez pas la divine Karina Gauvin en concert!

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Fondé par le flûtiste Matthias Maute, l’Ensemble Caprice est une formation baroque jouant sur instruments d’époque et reconnue pour l’esprit novateur et audacieux qu’il insuffle au répertoire. En plus de sa série de concerts à Montréal, le groupe effectue chaque année plusieurs tournées : un rayonnement remarquable, avec des dizaines de concerts donnés au Québec, au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Asie. On le retrouve régulièrement invité de prestigieux festivals, dont le Lufthansa Festival of Baroque Music à Londres, ceux de Bruges (Belgique), d’Utrecht (Pays-Bas), au Felicja Blumental International Music Festival à Tel Aviv et, en Allemagne, au Musikfestspiele Potsdam Sanssouci, aux Journées de musique ancienne de Regensburg, au Festival Händel-Festspiele de Halle et au Festival de Stockstadt. Aux États-Unis, le groupe joue à la Frick Collection ainsi qu’au Miller Theater de New York, au Boston Early Music Festival et à la Library of Congress de Washington, D.C. Au Canada, on l’entend au Festival international de musique de chambre d’Ottawa, à Early Music Vancouver, à Early Music Voices à Calgary, à l’Edmonton Chamber Music Society, au Festival d’Elora et au Festival international du Domaine Forget. Une impressionnante feuille de route qui place Caprice parmi l’un des plus importants ensembles baroque actuels. En novembre 2009, le New York Times lui dédiait d’ailleurs un long article, saluant son approche novatrice et rafraîchissante, le qualifiant « d’ensemble qui offre une prestation de premier ordre ». Les activités discographiques de l’Ensemble Caprice sont tout aussi florissantes, avec une vingtaine de disques parus chez Analekta, ATMA Classique et Antes, distribués dans une cinquantaine de pays. Les critiques ont attribué à ces enregistrements de nombreuses distinctions, dont un Prix Juno 2009 de l’Industrie canadienne du disque pour Gloria! Vivaldi et ses anges, et trois Prix Opus du Conseil québécois de la musique : « Interprète de l’année », « Concert de l’année » pour leur interprétation de la Messe en Si de J.-S. Bach au Festival Bach de Montréal 2011, puis à nouveau « Concert de l’année » pour Le Faste de la France, donné avec le Studio de musique ancienne de Montréal. L’Ensemble Caprice a en outre été récompensé pour son travail et sa démarche artistique en recevant la reconnaissance « Le choix du public » (2008-2009) puis à titre de finaliste-musique en 2009 au Grand Prix de Montréal, octroyés par le Conseil des arts de Montréal. Ajoutons encore d’autres nominations importantes, entre autres pour le Prix Echo Klassik en Allemagne et d’autres aux Prix Opus et à l’Association québécoise de l’industrie du disque. Soulignons aussi que le disque Telemann et les gitans baroques fait partie des recommandations du célèbre Gramophone Magazine.

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.