Forum Ircam à Montréal: Quand la musique rencontre les sciences

0

This page is also available in / Cette page est également disponible en: enEnglish (Anglais)

La recherche scientifique et la création musicale seront à l’honneur au prochain forum Ircam Hors les murs qui se tiendra pour la première fois de son histoire au Canada,en avril prochain. Chercheurs, compositeurs, interprètes et mélomanes sont conviés à une série d’ateliers et de concerts qui se dérouleront cette année à Montréal autour des thèmes de la spatialisation, de l’orchestration et de la perception. Le forum est organisé par l’Ircam et l’université McGill, en partenariat avec Le Vivier, le CIRMMT, la Société des arts technologiques (SAT), et l’Université de Montréal et se déroulera dans diverses salles de la métropole. Véritable grand-messe des musiques nouvelles, l’événement constitue un espace d’échange et de réflexion pour les acteurs du milieu, en plus d’offrir au public une vitrine sur les enjeux actuels de la recherche et création en musique.

Fondé à Paris en 1977 par le chef et compositeur Pierre Boulez, l’Institut de recherche et coordination acoustique/musique (Ircam) est aujourd’hui un des principaux foyers mondiaux de recherche scientifique axés sur la création, la recherche, la diffusion et la transmission en musiques nouvelles. L’institut rassemble des spécialistes provenant de divers champs d’études, mais aussi des professionnels issus de secteurs aussi variés que la musique, le jeu vidéo, l’informatique, le cinéma, le design sonore et les arts de la scène, plaçant de ce fait l’interdisciplinarité au cœur de ses activités. Les forums Hors les murs organisés par l’Ircam adoptent la même formule et rassemblent chaque année dans une ville désignée une communauté de chercheurs et de créateurs afin de présenter de nouvelles technologies, des résultats de travaux de recherches et des créations originales de compositeurs.

Cette année, le forum sera lancé en musique le 2 avril à la salle Claude-Champagne avec un concert gratuit du Nouvel Ensemble Moderne (NEM) et des étudiants de l’Ensemble de musique contemporaine de l’UdeM sous la direction de Lorraine Vaillancourt. Le public pourra entendre d(Tourner) de Philippe Leroux, Récifs de Serge Arcuri et Gone de Jérôme Combier. Le lendemain, le forum se déplacera à l’amphithéâtre du Gesù pour le concert Voi(Rex) présenté en collaboration avec Le Vivier. L’Ensemble Paramirabo et le chanteur Vincent Ranallo interpréteront sous la direction de Guillaume Bourgogne une autre pièce de Philippe Leroux, Voix(Rex). Composé à l’Ircam, cette œuvre magistrale pour six instruments, traitement électronique et soprano sera pour l’occasion réarrangée pour baryton. La pièce The Phonograph de la compositrice Zosha Di Castri sera également présentée, ainsi que Alone and unalone de l’étoile montante James O’Callaghan, cette œuvre ayant d’ailleurs fait l’objet d’un enregistrement récent avec l’Ensemble Paramirabo. Le 4 avril, ce sera au tour de l’Ensemble de musique contemporaine de McGill de présenter en collaboration avec le CIRMMT un concert sous la direction de son chef et directeur artistique, Guillaume Bourgogne. Au programme, une œuvre du compositeur Jean-Luc Hervé basée sur le développement des graines végétales (Germination), ainsi que Namenlosen de Sasha J. Blondeau et It is nothing but water slipping through my fingers de Jonas Regnier. Deux concerts seront présentés le 5 avril pour la clôture du forum. Le premier aura lieu en après-midi dans le Studio Opera Wirth de l’École de musique Schulich et mettra en scène deux interprètes invités (Alexandra Tibbitts et Gearóid Ó hAllmhuráin) qui présenteront des œuvres de cinq compositeurs pour instruments solos et traitement électronique. Un deuxième concert en soirée et organisé en partenariat avec Le Vivier, cette fois dans l’amphithéâtre du Gesù, verra l’ensemble à percussions Sixtrum interpréter quatre créations qui promettent d’offrir aux auditeurs une expérience hautement immersive. Les jeux aquatiques du compositeur Tan Dun dans Water Music constituent une fascinante exploration des possibilités timbrales offertes par l’eau. Fishbone du compositeur Ondřej Adámek s’inspire quant à elle du destin tragique d’un poisson dans l’océan dont l’histoire est illustrée à travers une recherche timbrale aux contrastes saisissants. Le compositeur Carmine Emanuele Cella présentera également sa création Inside-out pour laquelle les musiciens feront usage d’instruments de son cru, les xulons. Initialement conçus pour sa pièce Kore, ces instruments augmentés modifient en temps réel le son produit en fonction du jeu de l’interprète. Les musiciens de Sixtrum finiront la soirée avec East 11th St. NY 10003 – Nine Rivers 1 pour six percussionnistes du compositeur James Dillon.

Si la programmation musicale du forum Ircam Hors les murs permet aux participants de faire l’expérience de la musique en situation de concert, la série de conférences organisées du 3 au 5 avril, quant à elle, lève le voile sur l’univers musical des créateurs. Animés par les membres du forum, les compositeurs de l’Ircam et des chercheurs de la SAT, de l’Université de Montréal et de l’Université McGill, ces ateliers et démonstrations offrent également au public une rare fenêtre sur le milieu de la musique de création, permettant de saisir les démarches artistiques des compositeurs et d’étudier leurs outils de composition. Invité dans le cadre des conférences de prestige du CIRMMT, le compositeur, mathématicien et professeur à l’Université Berkeley en Californie Carmine Emanuele Cella prononcera le 5 avril à l’École de musique Schulich une conférence intitulée Can Picasso think in shapes?. L’éminent chercheur y présentera le fruit de ses recherches sur la création d’une nouvelle typologie des sons basée sur un modèle géométrique et ses applications musicales, dont l’orchestration assistée et les instruments augmentés.

Le forum Ircam se tiendra à Montréal du 2 au 5 avril 2020.
www.mcgill.ca/forum2020
www.levivier.ca

This page is also available in / Cette page est également disponible en: enEnglish (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Arnaud G. Veydarier est actuellement étudiant en musicologie à l’Université de Montréal et nourrit un intérêt prononcé pour le jazz, la musique contemporaine et les liens entre musique et développement urbain. Il est pigiste pour La Scena Musicale depuis septembre 2017.

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.