Le Carrefour mondial de l’accordéon : L’accordéon voyage à nouveau

0
Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Le Carrefour mondial de l’accordéon de Montmagny revient comme de coutume en septembre durant la fin de semaine de la fête du Travail. Le festival, qui célèbre l’héritage de la musique folklorique d’ici et d’ailleurs, à la croisée des cultures et des ­générations, en est à sa 33e édition.

Nouvelle direction artistique

Steve Normandin, accordéoniste voyageur, prend la direction artistique du Carrefour après le départ de son fondateur, nommé Maître des traditions vivantes en 2020, Raynald Ouellet. Normandin souligne ­l’importance de ce rendez-vous des accordéonistes de tous horizons pour faire découvrir le vaste monde de l’instrument sous ses ­différents plis. « Mon parcours professionnel en tant qu’accordéoniste porte l’empreinte du Carrefour. Je dois beaucoup à cet événement, notamment d’avoir su aiguiser ma curiosité et m’éveiller aux accordéons du monde entier. C’est la grande force du Carrefour. »

Advertisement / Publicité

Programmation variée

Plutôt limité l’an dernier, le pan international du festival revient en grand cette année avec une panoplie d’invités de différents coins de l’Europe, de l’Irlande (David Munnelly) à l’Europe centrale (Jakob Steinkellner d’Autriche et Nikodem Sobek de Pologne), en passant bien sûr par la France (Sylvie Pullès). L’accordéoniste italien Riccardo Tesi, qui a contribué au renouveau du diatonique en Europe, revient au Carrefour après une absence d’une vingtaine d’années. Du côté des Québécois, parmi les musiciens traditionnels, notons les passages de Mario Veillette, le duo Deux, Réjean Simard, Sébastien Dionne, Sabin Jacques et La Déferlance (avec les accordéonistes Marie-Desneiges Hamel et Mathieu Baillargeon). Parmi les artistes de musique du monde et des variétés de la province et du Canada, citons le duo Ghzel, Loïc Primeau-Vinetti, les accordéonistes-chanteurs Sonia Painchaud et Bernard Cimon, Jeremy Rusu (Saskatchewan/Ontario), Roger Lanteigne (Nouveau-Brunswick)… et une bonne ­vingtaine d’autres artistes.

En plus de ses concerts en salle et dans les parcs de la ville, le festival inaugurera de ­nouvelles formules qui mettront en valeur le talent des artistes invités. Des pique-niques sont organisés près du Marais, un magnifique sentier pédestre avec des pavillons de bois où les gens sont invités à écouter les artistes sans micro, dans la proximité de la nature. Au centre-ville de Montmagny, Accordéons sur le perron se servira du décor naturel de deux maisons typiques comme scène de proximité. Nous avons également la chance d’intégrer le Centre des Migrations entièrement restauré et agrandi, qui fournira un pavillon supplémentaire où seront organisés la Veillée de danse et le grand concert final du dimanche, le Trad des Grands soirs.

En clôture du festival, l’incontournable Yves Lambert viendra faire un tour dans la soirée pour présenter son nouveau spectacle.

Du 2 au 4 septembre à Montmagny.
Billets et ­programmation accessibles à partir du 7 juin.
www.accordeonmontmagny.com

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.