Le Festival de Lanaudière du 8 juillet au 10 août

0
Advertisement / Publicité
par Justin Bernard

Pour cette 37e édition, le pianiste Alain Lefèvre, ambassadeur artistique du festival, fera le concert d’ouverture. Au programme, une œuvre de Bach transcrite par Liszt, une sonate de Haydn et une autre de Rachmaninov, les 24 préludes de Chopin et La Valse de Ravel. 8 juillet.

Pour souligner le 150e anniversaire de naissance de Richard Strauss, trois des œuvres du compositeur seront interprétées : le poème symphonique Don Quichotte avec solistes, accompagnés par l’Orchestre du Festival, que l’on pourra entendre dans un autre poème symphonique, Don Juan, et dans la suite orchestrale extraite du Chevalier à la rose. À la direction, Jean-Marie Zeitouni. Solistes : Stéphane Tétrault, violoncelliste, et Brian Bacon, altiste. 12 juillet.

Les Violons du Roy, dirigés par Bernard Labadie, seront présents au festival avec un programme qui comblera les amateurs de musique baroque : une cantate en compagnie de la soprano Sophia Brommer et deux suites orchestrales de Bach ainsi que le motet Sileti venti de Haendel. 19 juillet.

Après Beethoven et Schumann, c’est Brahms que la Deutsche Kammerphilharmonie de Brême mettra à l’honneur dans deux concerts très attendus. Sous la direction de Paavo Järvi, les deux premières symphonies, deux concertos et deux solistes : le pianiste Lars Vogt et le violoniste Christian Tetzlaff. 2 et 3 août.

Yannick Nézet-Séguin dirigera l’Orchestre Métropolitain dans la Symphonie no 8 de Beethoven, la Siegfried Idyll de Wagner, le Prélude de Tristan et Isolde et, enfin, une version orchestrale du Liebestod. 6 août.

Pour la dernière soirée classique, Kent Nagano dirigera l’OSM dans la Symphonie no 2 « Résurrection » de Mahler. Solistes : Erin Wall, soprano, et Susan Platts, mezzo-soprano. 9 août.


Share:

About Author

Justin Bernard est détenteur d’un doctorat en musique de l’Université de Montréal. Ses recherches portent sur la médiation musicale, notamment par le biais des nouveaux outils numériques, ainsi que sur la relation entre opéra et cinéma. Membre de l’Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique (OICRM), il a réalisé une série de capsules vidéo éducatives pour l’Orchestre symphonique de Montréal. Justin Bernard est également l’auteur de notes de programme pour le compte de la salle Bourgie du Musée des Beaux-Arts de Montréal et chargé de cours à l’Université de Sherbrooke. Par ailleurs, il anime une émission d’opéra et une chronique musicale à Radio VM (91,3 FM).

Leave A Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.