Emily D’Angelo – Vainqueure d’Operalia 2018 et du CMIM volet Mélodie

0

L’été 2018 a été presque parfait pour la mezzo canadienne Emily D’Angelo, qui remporte un deuxième prix au CMIM. La Scena prévoyait que D’Angelo se placerait en tête du volet Aria, vu ses précédents résultats, victorieuse des Met Auditions en 2016 et deuxième dans de nombreux concours en 2017.

Cela a pourtant commencé par une déception aux auditions à l’aveugle du CMIM. Le premier jury ne l’a pas sélectionnée pour concourir dans le volet Mélodie, l’acceptant uniquement dans le volet Aria.

Toujours aussi humble, quand je l’ai vue après le premier tour le 30 mai, elle semblait quelque peu désolée de sa prestation, qui a pourtant séduit le public. J’ai décelé un peu de fatigue dans sa voix. Cinq jours plus tard, elle a donné une prestation remarquable en demi-finale avec des airs de Cosí fan tutte et Ariodante et des lieder de Berg. Après la finale, beaucoup ont estimé qu’elle aurait dû garder ce programme pour le tour suivant, car son choix de programme pour la finale était plutôt ennuyeux, ce qui lui a valu le deuxième prix.

Pendant la majeure partie de l’été, D’Angelo était à Glimmerglass pour ses débuts en Rosine dans Le Barbier de Séville, recevant des éloges : « Elle était aussi rusée que son personnage, une sublime soubrette à la voix délicieusement onctueuse avec des traits comiques inattendus », a écrit Charles Geyer dans mySCENA.org.

Son été s’est terminé à Lisbonne à Operalia, où elle a concouru parmi 39 autres chanteurs. Contrairement à Montréal, Operalia exige moins d’arias et, en finale, les concurrents ne chantent qu’une pièce. D’Angelo n’a pas commis la même erreur et a interprété l’air d’Ariodante et un air de zarzuela. Au total, elle remporte quatre prix, dont celui de la meilleure chanteuse, le prix de zarzuela et le prix Birgit Nilsson, probablement un record.

Cet automne, D’Angelo revient pour la deuxième année dans le Lindemann Young Artist Program au Metropolitan Opera, fait ses débuts à l’Opéra de Berlin en octobre en Cherubino dans Les Noces de Figaro et fera ses débuts en Dorabella dans Cosí fan tutte à la COC en février 2019.

Traduit par Benjamin Goron

www.emilydangelo.com

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.