Éditorial: Mot de la rédaction

0
Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Quand le baryton-basse Philippe Sly a remporté le CMIM 2012, il se distinguait déjà nettement des autres concurrents grâce à son étonnante musicalité et il paraissait évident qu’un jour il ferait la couverture de La Scena Musicale. Depuis lors, sa carrière a pris son envol. Il sera sous les projecteurs cet automne puisqu’il interprétera deux différents arrangements du cycle de lieder de Schubert Winterreise (Voyage d’hiver), tout d’abord en septembre, avec le pianiste Michael McMahon dans le cadre des concerts du LMMC, puis en version klezmer avec l’ensemble Chimera Project en novembre à la salle Bourgie. Pourquoi cette fascination pour Winterreise et pour les mélodies ? C’est ce que cherche à savoir notre journaliste Adrian Rodriguez qui a rencontré le chanteur.

L’intérêt pour la mélodie vocale semble de retour depuis quelques années; le CMIM a suivi cette tendance en créant une catégorie dédiée au meilleur tandem interprète-pianiste d’une mélodie vocale. C’est pourquoi nous avons décidé de consacrer ce numéro de septembre à l’art de la mélodie vocale. Le rédacteur adjoint invité pour ce thème, Richard Turp, a rassemblé plusieurs articles intéressants à ce sujet.

Le concours de mélodies vocales du CMIM est une initiative du Torontois James Norcop, et je l’ai rencontré en juillet pour connaître sa motivation. Tout n’est pas rose pour l’art de la mélodie vocale et en mai dernier, Norcop et la Canadian Art Song Foundation ont organisé un symposium sur l’avenir du récital de mélodies. Les quelque 120 personnes présentes ont pu partager leurs préoccupations et leurs solutions. Linda Hutcheon présente un résumé des points saillants de ces discussions.

Malheureusement, La Scena n’avait pas été invitée, Norcop estimant que, pour avoir une discussion franche, il fallait le faire en dehors des regards indiscrets des médias. Si j’avais pu y assister, j’aurais réitéré mon point de vue (voir la critique du numéro de février 2017, reproduit à la page 67), à savoir que le genre de la mélodie bénéficierait vraiment d’une traduction dans la langue du public.

Qu’est-ce qu’une mélodie vocale ? Norcop affirme qu’il s’agit d’une mise en musique d’un poème. En tant que chanteur, c’est une définition à laquelle je peux facilement m’identifier, car la plupart de mes mélodies préférées sont des mises en musique de textes de grands poètes comme Goethe et Rückert. Norcop trace cependant une ligne de séparation entre poèmes et paroles pour distinguer les chansons pop des mélodies. Pourtant, selon cette définition, Hallelujah de Leonard Cohen sera considérée comme une mélodie vocale, ce que je ne crois pas.

L’accent mis dans les concours tels que le CMIM et le travail de la Canadian Art Song Foundation semblent, certes, nourrir la prochaine génération d’interprètes de mélodies, mais il me semble que moins d’efforts ont été déployés pour encourager la création de nouvelles grandes mélodies vocales. Il y a treize ans, j’ai voulu créer le Concours canadien de mélodies vocales pour célébrer le 10e anniversaire de La Scena Musicale, mais cela n’a jamais été mis sur pied. Je voudrais ramener l’idée sous la forme du concours La prochaine grande mélodie vocale prévu pour janvier 2020 avec la chanson gagnante choisie par un vote du public. Notre prochaine étape consiste à soumettre l’idée au Fonds communautaire Aviva, et nous invitons tous nos lecteurs à voter pour cette idée sur avivacommunityfund.org ou sur mySCENA.org. Nous espérons obtenir ainsi suffisamment de fonds pour lancer officiellement la campagne en janvier 2019. Le concours serait ouvert aux compositeurs canadiens de tous âges, alors commencez à penser à vos poèmes favoris et mettez-les en musique. En attendant, nous vous demandons, chers lecteurs, de voter pour vos mélodies vocales préférées dans notre Défi Grande mélodie sur www.nextgreatartsong.com.

La Rentrée

Également à lire dans ce numéro, nos chroniques La Rentrée et les aperçus de l’automne pour présenter au lecteur la saison en musique classique, jazz, théâtre, danse et arts visuels ainsi qu’un regard sur les nouvelles créations opératiques et la chronique des musiciens canadiens à l’étranger. Notre guide des festivals d’automne vous propose un panorama général des activités pour la prochaine saison.

Saison 2018-19

Cette saison, notre 23e année de publication se compose de sept numéros (cinq éditions bilingues et deux éditions nationales) de La Scena Musicale et du dixième guide annuel de ressources La SCENA. Chacun des numéros aura un thème musical différent, et cinq numéros seront jumelés avec le magazine artistique La SCENA avec des thèmes artistiques spéciaux :

  • septembre (thème spécial : la mélodie)
  • octobre (thèmes spéciaux : musique juive, théâtre)
  • novembre (édition nationale, éditions anglaise et française séparées; thème spécial : musique baroque, cirque)
  • décembre/janvier (thèmes spéciaux : musique chorale, danse)
  • février/mars (thèmes spéciaux : musique contemporaine, film)
  • avril/mai (thèmes spéciaux : violon, arts visuels)
  • juin/juillet/août (édition nationale, éditions anglaise et française séparées)

La 23e saison poursuivra le nouveau format tout en couleur sur papier glacé adopté en novembre 2017 et proposera plus de pages avec un objectif de 80 à 96 pages par magazine, soit 15 % de plus que l’année dernière.

Depuis septembre 2016, nous avons transféré notre site Web vers une nouvelle plateforme sur mySCENA.org et, grâce à nos stagiaires Web, nous travaillons au développement de nouveaux outils pour aider les artistes et les organismes à interagir avec le public. Actuellement, les organismes peuvent soumettre leurs événements à notre calendrier en ligne et publier des communiqués de presse sur notre service de nouvelles en ligne.

Notre magazine imprimé se concentrera sur des articles et essais de fond, tandis que notre site Web publiera des critiques de concerts et de produits. Voulez-vous contribuer avec un essai ou une critique de concert ? Merci de nous contacter à [email protected]

Campagne d’abonnement

Ce n’est un secret pour personne que le paysage médiatique évolue en raison de la popularité croissante d’Internet. Les budgets publicitaires changent, ce qui a un impact négatif sur nos recettes publicitaires, lesquelles représentent traditionnellement 80 % des revenus de La Scena. Nous espérons que nos démarches pour présenter plus de contenu de qualité gagneront votre soutien sous la forme d’un abonnement ou d’un don. Si vous vous abonnez, vous recevrez chaque numéro par la poste (nous avons également une option pour la livraison à domicile en fin de semaine à Montréal) avec des traductions supplémentaires dans la langue de votre choix. De plus, chaque abonnement de 2 ans est accompagné d’un CD commercial gratuit ! Toute forme de contribution sera grandement appréciée et servira à la promotion des artistes d’ici et d’ailleurs. Voir l’encadré pour plus de détails sur nos collectes de fonds.

Je vous souhaite un bon automne, rempli de musique et d’arts.

Wah Keung Chan, Rédacteur fondateur

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.