Navigation sur: Jazz contemporain

François et ses pianos Lauréat du concours de jazz du FIJM en 1985, François Bourassa a évolué considérablement depuis. Émule de Bill Evans à ses débuts, avec un soupçon de McCoy Tyner, le pianiste a élargi ses horizons. L’arrivée du saxo ténor André Leroux dans les années 1990 donnait un nouvel entrain à son trio, son ensemble faisant preuve d’une subtile audace à chaque nouvel enregistrement. Au fil des ans, il a sollicité des partenaires inattendus, par exemple Jean Derome et Pierre Tanguay, ou encore, dans un projet mené avec son collègue pianiste Yves Léveillée et la percussionniste Marie-Josée Simard.…

Partager:

Peu importe la saison, rien n’arrête la musique. En mars, le festival de la nouvelle trompette (FONT) et l’événement Effendi en Rafale ont engagé la lancée qui prendra son plein élan dans les semaines qui viennent. Début avril (lundi 4), la saxophoniste et flûtiste Anna Webber, ex-Montréalaise installée à New York, ouvre le bal au café Résonance avec deux complices de marque : le batteur John Hollenbeck et Matt Mitchell au piano. Les amateurs de jazz contemporain de pointe sont priés de noter. www.caferesonance.com Le vendredi 8, Joel Miller sera en quartette à la Chapelle historique du Bon-Pasteur avec le pianiste…

Partager:
Author : (Marc Chénard)

Gauche à droit : Matt Herskowitz, Oliver Esmonde-White et John Roney. Photo Lorraine Desjardins Tout a commencé en 2013. Comme le raconte l’instigateur de ce projet, Oliver Esmonde-White (voir encart ci-dessous) : « J’avais recruté cinq pianistes en ville pour jouer par paires pendant cinq soirs à la Maison du Jazz (rue Aylmer), les élus étant Oliver Jones, Marianne Trudel, Lorraine Desmarais, John Roney et Matt Herskowitz. Je connais Matt depuis vingt ans au moins, peu après son arrivée en ville. Je l’ai entendu dans une des soirées musicales que j’animais dans mon atelier de piano. Sa virtuosité de musicien classique m’a…

Partager: