Critique de disque : Oleg Kagan and Natalia Gutman Live

0

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Brahms: Concerto for Violin, Cello and Orchestra in A Minor Op. 102.* Shostakovich: Concerto for Cello and Orchestra No. 1 in E Flat Major Op. 107**

Oleg Kagan, violon, Natalia Gutman, violoncelle. State Symphony Orchestra of the USSR/Yevgeny Svetlanov.* Netherlands Radio Philharmonic Orchestra/Alexander Lazarev** 

DOREMI 2022 – ★★★★★

Advertisement / Publicité

Natalia Gutman (1942-) et son mari Oleg Kagan (1946-1990) comptent parmi les artistes soviétiques les plus importants de leur génération. Kagan était un étudiant d’Oïstrakh destiné à une carrière importante lorsqu’il est décédé d’un cancer à l’âge de 43 ans. Gutman a fait ses débuts aux États-Unis en 1969 sous la direction de Stokowski. Elle rivalisait avec Rostropovitch pour l’amplitude et la qualité du son. Vers la fin de sa carrière, elle a joué dans l’Orchestre du Festival de Lucerne comme faveur pour Claudio Abbado. Cette nouvelle parution de DOREMI capture un moment fort de la saison de concerts de 1986-1987 à Toronto : une représentation du Double de Brahms avec Kagan et Gutman et l’un des meilleurs orchestres russes sous la direction de Yevgeny Svetlanov. Les prestations sont superbes et la qualité audio est plus que correcte. Gutman faisait autorité dans la musique de Chostakovitch, et cette interprétation du Concerto pour violoncelle n°1 de 1980 en direct des Pays-Bas est aussi passionnante et instructive que n’importe quelle autre du catalogue.

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Former conductor and broadcaster, Paul E. Robinson, is the author of four books on conductors, Digital Editor for Classical Voice America, and a regular contributor to La Scena Musicale.

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.