Critique de disque : Mahler: Symphony No. 7

0
Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Mahler: Symphony No. 7

Bayerisches Staatsorchester/Kirill Petrenko

Bayerische Staatsoper Recordings BSOREC0001

Advertisement / Publicité

★★★★

Il s’agit du premier enregistrement de l’Opéra d’État de Bavière sur sa propre étiquette. C’est un concert en direct de 2018 par l’orchestre maison dirigé par son directeur musical. Petrenko a été très apprécié pour ses prestations à la fois à l’opéra et en concert à Munich, et cette lecture de Mahler est aussi excellente. Cet été, Petrenko a quitté son poste à Munich pour passer plus de temps à Berlin en tant que directeur musical de l’Orchestre philharmonique de Berlin. Le Bayerisches Staatsorchester n’a peut-être pas la stature et la réputation de l’Orchestre philharmonique de Berlin, mais il s’agit incontestablement d’un ensemble de premier ordre. Chaque section de l’orchestre s’acquitte de sa tâche avec distinction, avec mention spéciale pour le corniste ténor dans les premières mesures. Comme d’habitude, la mandoline de la deuxième Nachtmusik est inaudible – à quoi pensait Mahler ? – mais ce n’est la faute ni du chef ni des ingénieurs. Petrenko fait un travail magistral à la fois en éclairant les détails et en reliant les différentes parties d’une longue et souvent déroutante symphonie. Mais j’ai trouvé que les premiers violons manquaient généralement de présence. Certes, dans la plupart des symphonies de Mahler, ils sont souvent submergés par la lourde partition, mais dans un enregistrement, nous nous attendons à ce que les ingénieurs ajustent l’équilibre.

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Former conductor and broadcaster, Paul E. Robinson, is the author of four books on conductors, Digital Editor for Classical Voice America, and a regular contributor to La Scena Musicale.

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.