Un gala de la Saint-Valentin en direct de l’Opéra de Québec

0
Advertisement / Publicité

L’Opéra de Québec offrira gratuitement aux mélomanes le 14 février prochain à 15 h un Gala de la Saint-Valentin en direct du Grand Théâtre de Québec. Il s’agit d’un deuxième gala virtuel présenté par la compagnie, déterminée à faire rayonner l’art lyrique malgré la fermeture des salles, depuis le début de la pandémie.

« Nous étions tous enchantés du résultat de notre premier gala, en octobre dernier. Nous avons réuni une équipe formidable et le concept demeure sensiblement le même, avec un visuel un peu différent et plusieurs artistes québécois de la relève. » – Jean-François Lapointe

Huit jeunes chanteurs, soit les sopranos France Bellemare, Jessica Latouche, Carole-Anne Roussel et Suzanne Taffot, la mezzo-soprano Sarah Bissonnette, le ténor Matthew Dalen ainsi que les barytons Hugo Laporte et Dominique Côté interpréteront des airs et des duos de Mozart, Rossini, Puccini, Donizetti, Tchaïkovski, Offenbach, Bizet et Gounod, entre autres. Martin Perreault assumera le rôle du maître de cérémonie, permettant une transition fluide entre les œuvres.

Advertisement / Publicité

Dominique Côté

Dominique Côté, qui devait participer à la production de La chauve-souris à Québec la saison dernière, se réjouit de retrouver la compagnie pour un concert virtuel.

« Malgré l’annulation de la saison dernière, je suis très heureux d’avoir l’occasion de prendre part à ce gala. Chaque fois qu’une institution culturelle met sur pied un concert en temps de pandémie et qu’on a le privilège d’y participer, ça nous fait énormément plaisir. Ce genre d’initiative nous permet d’être vus et entendus par un public plus large. » – Dominique Côté

Le baryton interprétera l’air de Malatesta tiré de l’opéra Don Pasquale (Donizetti) ainsi que le fameux duo de Papageno et Papagena, extrait de La flûte enchantée (Mozart), avec la soprano Suzanne Taffot qui fait ses débuts avec la compagnie.

« C’est une grande joie et une occasion inestimable de chanter pour la première fois à l’Opéra de Québec, une compagnie où se sont produits les plus grands chanteurs québécois. C’est également un immense bonheur de recevoir les précieux conseils de Jean-François Lapointe et de chanter sous la direction de maestro Jean-Marie Zeitouni. » – Suzanne Taffot

Suzanne Taffot

Ce deuxième gala virtuel est la poursuite d’un important virage numérique pour l’Opéra de Québec. L’institution d’art lyrique, qui publie déjà depuis quelques semaines des capsules vidéo sur son site Web ainsi que sur les réseaux sociaux, sera de plus en plus présente sur les écrans des mélomanes.

« Lorsque j’ai été approché afin d’assumer le rôle de directeur artistique, le virage numérique était un élément essentiel à développer. C’est quelque chose qui est déjà très présent en Europe et qui permet de rejoindre un public beaucoup plus large. La pandémie nous y a précipité et ça va demeurer. Tout ce que nous produirons ne sera pas forcément partagé en format numérique, mais il y aura des productions qui seront à la fois en salle et sur le web, ainsi que des activités qui seront disponibles exclusivement sur le web, comme nos capsules vidéo. » – Jean-François Lapointe

Le gala « L’amour à l’opéra, ou, Les mots / maux d’amour » sera diffusé gratuitement et en direct le 14 février à compter de 15 h sur le compte YouTube ainsi que le site Web de l’Opéra de Québec. Les mélomanes sont invités à faire un don afin de contribuer à couvrir les frais de captation et de diffusion du gala.

Pour plus d’informations, visitez www.operadequebec.com

 

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.