Saison 2016-2017 de la Faculté de musique de l’Université de Montréal

0

Saison 2016-2017 de la Faculté de musique : les grands événements et les invités spéciaux

Un monde de musiques !

La Faculté de musique de l’Université de Montréal dévoile les moments marquants d’une programmation riche et variée, à l’aube d’une nouvelle saison sous le signe des grands classiques, de la création et des rencontres d’envergure.

 

L’Orchestre de l’Université de Montréal

sous la direction artistique de Jean-François Rivest

Chefs invités : Paolo Bellomia, Mathieu Lussier, Alain Trudel et Yoav Talmi

En cette 23e saison de l’orchestre qu’il a fondé, la vision musicale du chef et directeur artistique Jean-François Rivest imprégnera de nouveau la programmation de l’Orchestre de l’Université de Montréal.

En année sabbatique pour la saison 2016-2017, Jean-François Rivest confiera ses « protégés » de l’OUM et les programmes de concerts qu’il a élaborés à quatre chefs invités de renom : Paolo Bellomia, Mathieu Lussier, Alain Trudel et Yoav Talmi.

VENDREDI 7 OCTOBRE 2016 : LA FORCE DES MOTS

Église Saint-Jean-Baptiste, 19 h 30, Concert gratuit

Chef invité : Paolo Bellomia

Programme :

Richard Wagner : Ouverture Faust

Arnold Schoenberg : Cinq Pièces pour orchestre, op. 16

Alban Berg : Der Wein (Le Vin) Air de concert pour soprano et orchestre d’après trois poèmes des Fleurs du mal de Baudelaire *Julie Daoust, soprano *Albert Millaire, récitant

Evelin Ramón : Création – Lauréate du Concours de composition 2016 de l’OUM

Franz Liszt : Ce qu’on entend sur la montagne d’après un poème de Victor Hugo *Albert Millaire, récitant

Le mot du directeur artistique, Jean-François Rivest

« Paolo Bellomia, mon collègue à la Faculté de musique, dirigera ce premier concert qui l’amènera à réaliser une synthèse disciplinaire mariant musique symphonique et littérature. Intitulé La Force des Mots, ce concert-événement sera l’occasion d’entendre des œuvres extrêmement porteuses, plus rarement jouées, et dont la chose littéraire est le dénominateur commun. », souligne d’emblée Jean-François Rivest.

Le choix des pièces s’est fait autour de la dernière œuvre au programme, le vaste poème symphonique Ce qu’on entend sur la montagne de Franz Liszt basé sur un poème de Victor Hugo, qui sera récité par le grand Albert Millaire.

En commençant avec l’Ouverture Faust de Richard Wagner, suivi des Cinq Pièces pour orchestred’Arnold Schoenberg et de Der Wein (Le Vin) d’Alban Berg sur des poèmes de Baudelaire, on établit une continuité extraordinaire : de Wagner à la deuxième école de Vienne, privilégiant divers aspects de la musique allemande postromantique et moderne. Le vin est interprété par la fabuleuse soprano et diplômée de la Faculté de musique, Julie Daoust. Ensemble, Baudelaire, Hugo et Faust sont la ligne conductrice d’une musique d’inspiration littéraire, le tout complémenté d’une création d’Evelin Ramon, nouvelle gagnante du Concours de composition de l’OUM et auteure d’œuvres magnifiques. », conclut le directeur artistique.

 

SAMEDI 3 DÉCEMBRE 2016 : RUSSIE FANTASTIQUE

Salle Claude-Champagne, 19 h 30

Chef invité : Mathieu Lussier

Programme :

Alexandre Borodine : Le Prince Igor : Danses polovtsiennes

Serge Prokofiev : Concerto pour piano no 3 en do majeur *Soliste : Justin Min, 1er Prix du Concours de concerto 2016 de l’OUM

Nikolaï Rimski-Korsakov : Shéhérazade, suite symphonique

Le mot du directeur artistique, Jean-François Rivest

« Matthieu Lussier, bien connu pour son travail avec Les Violons du Roy, pour son intelligence farouche et son esprit novateur, est à la barre de ce concert d’œuvres russes toutes aussi fantastiques les unes que les autres.

Ainsi, Russie fantastique recèle absolument tous les ingrédients d’une expérience où l’imaginaire russe fertile et foisonnant peut s’exprimer à volonté et sous plusieurs angles. D’entrée de jeu, lesDanses polovtsiennes du Prince Igor de Borodine, tant aimées et connues du public, étalent le côté populaire, folklorique, rythmé et coloré d’une Russie imagée aux visages variés. Le concerto de Prokofiev met en vedette Justin Min, le gagnant du 1er Prix du Concours de concerto 2016 de l’OUM, tout en donnant au public l’occasion d’apprécier une œuvre qui exprime toute la vitalité et l’invention du compositeur, et où l’orchestre joue un rôle actif, au-delà du simple accompagnement, fracassant la tradition romantique. Et que dire du Shéhérazade de Rimski-Korsakov, sinon que cette œuvre, parmi les plus fantastiques et séduisantes du répertoire, constitue une belle plateforme pour la découverte de nouvelles couleurs et perspectives, au gré de l’imagination du chef. »
– Jean-François Rivest

 

SAMEDI 8 AVRIL 2017 : LES TABLEAUX D’UNE EXPOSITION

Salle Claude-Champagne, 19 h 30

Chef invité : Yoav Talmi

Assistant à la direction musicale : Airat Ichmouratov

Programme :

Mikhaïl Glinka : Ouverture de l’opéra Rouslan et Ludmilla

Serge Rachmaninov : Concerto pour piano no 3 en ré mineur *Soliste : Mehdi Ghazi, 2e Prix du Concours de concerto 2016 de l’OUM

Arash Teimourian : Création – Lauréat du Concours de composition 2016 de l’OUM

Modeste Moussorgski : Les Tableaux d’une exposition – orchestration de Maurice Ravel

Le mot du directeur artistique, Jean-François Rivest

« Yoav Talmi, excellent chef israélien anciennement à la barre de l’Orchestre symphonique de Québec, a accepté de diriger ce concert de clôture de saison, où la musique russe revient en force. Débutant avec l’énergique et populaire Ouverture de l’opéra Rouslan et Ludmilla de Mikhaïl Glinka, ce programme verra la création d’une œuvre du lauréat du Concours de composition 2016 de l’OUM, Arash Teimourian.

Le formidable gagnant du 2e Prix du Concours de concerto 2016 de l’OUM, Mehdi Gazi, brillera dans le Concerto pour piano no 3 de Rachmaninov, pour ensuite laisser la place aux célèbresTableaux d’une exposition de Moussorgski, orchestrés par Ravel. La prestation de cette œuvre est toujours un événement et je dirais même que sa conception relève du miracle, du fait qu’elle est le résultat d’une collaboration inouïe entre trois créateurs. D’abord Hartmann, le peintre et architecte au succès mitigé dont les tableaux soulèvent l’âme et touchent la fibre créatrice de Moussorgski. Vient ensuite Ravel, qui entend dans sa tête la version pour piano originelle et la transforme avec le génie d’orchestration qu’on lui connaît, concluant avec force ce parfait exemple de collaboration entre trois imaginaires. »
– Jean-François Rivest

 

L’Atelier d’opéra de l’Université de Montréal

sous la direction de Robin Wheeler

DIMANCHE 11 DÉCEMBRE 2016 : DIDO AND AENAS de Henry Purcell

En collaboration avec l’Atelier de musique baroque de l’UdeM

sous la direction de Luc Beauséjour

Avec la participation du Chœur de l’Atelier d’opéra

Mise en espace : François Racine

Salle Claude-Champagne, 14 h et 20 h

 

Le mot du directeur de l’Atelier d’opéra, Robin Wheeler

« En tant que directeur de l’Atelier d’opéra de l’UdeM, je suis ravi que nous nous mesurions à ce chef-d’œuvre de l’opéra anglais qui a été écrit, en quelque sorte, sur « mesure » pour un effectif étudiant comme le nôtre : ainsi, à la fin du XVIIe siècle, c’est pour une école de jeunes filles que Purcell avait écrit Dido and Aenas. En plus de sa poignante histoire d’amour, cette œuvre est captivante par la diversité de son parcours, jalonné de nombreux duos, trios et ensembles, qui accorde une grand place aux chœurs, véritables
« acteurs » qui font progresser l’action.

Comme un bonheur n’arrive jamais seul, cette œuvre permettra aussi à l’Atelier d’opéra de collaborer avec un grand maître du style baroque, Luc Beauséjour, qui assumera la direction musicale de l’Atelier de musique baroque de l’UdeM dans cette production. Et, comme toujours, Francis Perron et moi-même dirigerons nos jeunes chanteurs prometteurs, dans une mise en espace de l’inventif François Racine, un collaborateur fidèle de l’Atelier d’opéra. » – Robin Wheeler

 

JEUDI 23, VENDREDI 24 ET SAMEDI 25 FÉVRIER 2017 : L’ENFANT ET LES SORTILÈGES de Maurice Ravel

En collaboration avec l’Orchestre de l’Université de Montréal

Direction musicale : Alain Trudel

Mise en scène : François Racine

Direction de l’Atelier d’opéra : Robin Wheeler

Salle Claude-Champagne, 19 h 30

 

Autres œuvres de Maurice Ravel au programme :

Shéhérazade, trois poèmes pour voix et orchestre

sur des vers de Tristan Klingsor

La Valse, poème chorégraphique pour orchestre

 

Le mot du directeur artistique, Jean-François Rivest

« Cette grande soirée d’« opéra-concert », véritable trilogie à la française signée Maurice Ravel, est confiée au chef Alain Trudel. L’opéra L’Enfant et les sortilèges, ainsi que Shéhérazade et La Valse, solliciteront l’expérience, la flexibilité et les talents particuliers du chef invité qui est à la fois instrumentiste virtuose, directeur de l’Orchestre symphonique de Laval et chef reconnu pour son expérience à l’opéra.

La première partie du programme est toute symphonique : l’hypnotisante Valse est suivie deShéhérazade, trois poèmes pour voix et orchestre dont le contenu dramatique laisse présager des éléments de mise en scène et introduit merveilleusement l’opéra, présenté en deuxième partie. Le choix d’un opéra dans un contexte universitaire doit découler d’une vision pédagogique et être circonscrit par les voix disponibles. Ainsi, L’Enfant et les sortilèges, fantaisie lyrique aux multiples tableaux et personnages, aux styles variés que Ravel contrôle d’une main de maître, est un véhicule absolument idéal pour l’édition actuelle de l’Atelier d’opéra de la Faculté de musique. »
– Jean-François Rivest

 

Le Big Band de l’Université de Montréal

sous la direction de Ron Di Lauro

JEUDI 1er DÉCEMBRE 2016 : ET AINSI DE SUITE… HOMMAGE À DUKE ELLINGTON

Salle Claude-Champagne, 19 h 30

Ce concert de prestige célébrera le génie du pianiste, compositeur, arrangeur et chef d’orchestre américain Duke Ellington en mettant à l’honneur deux grandes suites créées par son célébrissime orchestre. Après une incursion exotique dans The Far East Suite, le Big Band de l’UdeM se mesurera à The Nutcraker Suite, inspirée de la musique de Tchaïkovski. Ce « Casse-Noisette jazzy » sera présenté en collaboration avec les étudiantes l’École supérieure de ballet du Québec et la chorégraphe Anne Dryburgh.

JEUDI 23 MARS 2017 : LE BIG BAND JAZZE AVEC DAVE HOLLAND, MAÎTRE CONTREBASSISTE

Salle Claude-Champagne, 19 h 30

Lors de ce concert du Big Band, le musicien-phare Dave Holland révélera son brio à titre de contrebassiste virtuose et présentera plusieurs de ses grandes partitions pour orchestre. Figure de proue de l’avant-garde jazz, Dave Holland a collaboré au fil des décennies avec Miles Davis, Betty Carter, Chick Corea, Stan Getz, Herbie Hancock et Steve Coleman, en plus de diriger plusieurs formations, du quartette au big band.

« La musicalité exprimée par le phrasé de Dave Holland à la contrebasse attire inévitablement l’attention. Ce maître de la sonorité et du rythme, à la fois bassiste, compositeur et directeur d’ensembles, en est à sa cinquième décennie en tant qu’interprète, et sa musique est empreinte d’un cheminement à la fois riche et kaléidoscopique. » – All About Jazz

Lors de son séjour à la Faculté de musique, Dave Holland livrera également des cours de maître publics les 21 et 22 mars, à 16 h 30 (salle Serge-Garant, B-484).

Les étudiants-compositeurs de la série Ultrasons

sous la direction des professeurs des programmes de musiques numériques

HIVER 2017 : MARDI 10, MERCREDI 11 ET JEUDI 12 JANVIER

PRINTEMPS 2017 : MARDI 25, MERCREDI 26 ET JEUDI 27 AVRIL

Salle Claude-Champagne, 19 h 30

Ces séries d’avant-garde sont consacrées aux œuvres d’étudiants et de créateurs professionnels réputés explorant les musiques électroacoustiques, les vidéomusiques, les performances interactives et l’électronique temps-réel. Cette expérience « immersive », devant écran et sous un dôme de haut-parleurs, constitue un tremplin unique pour la relève multimédia.

www.musique.umontreal.ca

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.