Retour devant le public pour l’OSL le 5 mai prochain

0
Advertisement / Publicité

Suite à l’annonce du Gouvernement du Québec concernant le retour du couvre-feu à 21h30, l’Orchestre symphonique de Laval se réjouit de pouvoir accueillir son public en salle pour son prochain Grand Concert incluant une première québécoise et francophone : Makizin Waawaaskonenh (Le sabot de la vierge), un conte autochtone mis en musique par la compositrice d’origine odawa Barbara Croall et narré par Émilie Monnet.

Laissez-vous guider dans l’univers fantastique et poétique d’une légende autochtone! Lors de son prochain concert le dimanche 5 mai, puis en diffusion numérique du 26 mai au 8 juin, l’Orchestre symphonique de Laval sous la direction d’Alain Trudel vous invite à découvrir Makizin Waawaaskonenh, (Le Sabot de la Vierge), du nom de cette fleur que l’on nomme également l’Orchidée du Nord et que les Premières Nations appellent la Fleur de Mocassin. L’actrice et artiste interdisciplinaire Émilie Monnet, en partie d’origine anichinabée, sera la narratrice-guide de ce conte simple et touchant mis en musique par la compositrice d’origine odawa Barbara Croall. On vous promet un voyage inoubliable dans la mémoire des premiers peuples, avec des références contemporaines à la maladie et, surtout, la guérison!

Le concert comprendra également la superbe Suite Pulcinella de Stravinsky qui s’inspire de la musique baroque de Pergolèse, entre autres, et de la Commedia dell’arte italienne avec ses personnages truculents, dont le célèbre Polichinelle. Un véritable bouquet de couleurs et de mélodies attachantes. Pour clore cette symphonie sensorielle, maestro Alain Trudel propose de découvrir une œuvre savoureuse mais pas assez connue de Benjamin Britten, la Suite on English Folktunes  »A Time There Was’‘, irrésistible virée dans la campagne anglaise, ses airs accrocheurs et ses panoramas souriants.

Le mercredi 5 mai 2021, 19H00, à la Salle André-Mathieu – www.osl.ca

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.