Le Quatuor Eybler- Quatuors à cordes de Beethoven, Op. 18, nos 4 à 6

0

L’incroyable Quatuor Eybler

Poursuit sont eploration très attendue 

Des quatuors de Beethoven, Opus 8, avec des intruments d’époque

Un nouvel album de CORO connections

 

« Tout simplement magnifique… Un talent, une clarté et une précision à couper le souffle, une dynamique et des nuances formidables : l’exécution du quatuor est sublime. Croyez-moi, ces œuvres sont livrées ici comme jamais auparavant. C’est un incontournable. »
The WholeNote
(à propos de Beethoven, Op. 18, Vol. 1)

Pour diffusion immédiate, 9 mai 2019, Toronto, Ontario … Quand la maison britannique CORO Connections a fait paraître son premier enregistrement du Quatuor Eybler de Toronto, au printemps dernier, elle ne s’attendait pas à une controverse. Cette interprétation des quatuors de Beethoven, opus 18, nos 1 à 3, avec des instruments d’époque, en a surpris plus d’un par sa vitesse ahurissante – surtout en ce qui concerne le scherzo du premier quatuor. Gramophone l’a décrite comme « proprement hilarante; cette prestation pourrait soit vous ravir, soit vous enrager », ajoutant que « dans tous les cas, Beethoven lui-même serait aux anges. » Selon le Times de Londres, « ce brillant quatuor canadien est difficile à suivre passé un certain âge. Cela dit, impossible de nier la verve et la délicatesse du Eybler ». Ce nouvel enregistrement des Quatuors de Beethoven, opus 18, nos 4 à 6, a quant à lui su combler les attentes de Early Music America, qui a écrit l’an dernier : « Avec près de 70 minutes d’un Beethoven interprété avec brio, l’enregistrement ne donne qu’une envie : que le Quatuor Eybler complète le cycle de l’opus 18. » La nouvelle parution sera disponible en format numérique dès le 31 mai, et l’album, en vente à partir du 7 juin.

S’il y a eu controverse, c’est que le Quatuor Eybler suit à la lettre la cadence originale choisie par Beethoven, réputée irréalisable – à tel point que certains l’ont cru fou. En tant que quatuor spécialiste de la musique ancienne, le Eybler envisage l’opus 18 de Beethoven comme une œuvre « nouvelle », comparant différentes versions des partitions tout en étudiant en profondeur les essais critiques à leur sujet. Selon l’altiste Patrick Jordan, « au fil des quelque 200 ans écoulés depuis la mort de Ludwig van Beethoven, on a dressé le portrait d’un homme éminemment sérieux, au génie grandiose. Toutefois, poursuit-il, nous avons également relevé chez lui des traits d’humour, de vivacité et d’ironie que nous ne lui connaissions pas, notamment une grande affection pour la commedia dell’arte. » Dans son humoristique texte de pochette, Patrick Jordan décrit la coda du quasi opératique Quatuor no 4 en do mineur, « rapide à en provoquer des ampoules », le Ländler cadencé du joyeux Quatuor no 5 en la majeur,prélude à un Trio « légèrement ivre », et le Quatuor no 6 en si bémol majeur, l’œuvre du cycle « offrant la plus riche gamme d’émotions ».

Le Quatuor Eybler propose un mélange unique de talents et d’habiletés, soit des années d’expérience en musique de chambre, de véritables prouesses techniques, une grande connaissance des instruments d’époque et une passion sans borne pour le répertoire. La violoniste Julia Wedman et l’altiste Patrick G. Jordan sont membres du Tafelmusik Baroque Orchestra; Aisslinn Nosky est premier violon de la Handel and Haydn Society et principale chef invitée de l’Orchestre symphonique de Niagara. Ajoutons que Mmes Wedman et Nosky sont également membres de l’ensemble baroque I FURIOSI. Enfin, la violoncelliste Margaret Gay maîtrise aussi bien les instruments contemporains que les instruments d’époque. La discographie acclamée du Eybler Quartet comprend aussi des œuvres de chambre de Vanhal, Haydn, Mozart, Backofen et, bien entendu, Joseph Leopold Edler von Eybler, qui a donné son nom au quatuor.

CORO Connections est une branche de CORO, maison de disques primée. Tous les artistes représentés par CORO Connections sont liés à Harry Christophers, à The Sixteen ou à la Handel and Haydn Society. Aisslinn Nosky, violoniste du Eybler Quartet, est d’ailleurs premier violon de la Handel and Haydn Society, à Boston.

eyblerquartet.com                                galleryplayers.ca

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.