L’orchestre Métropolitain dévoile sa saison 2018-2019 “Vivre la musique”

0

Montréal, le 5 mars 2018 — L’Orchestre Métropolitain et son directeur artistique et chef principal Yannick Nézet-Séguin sont heureux de dévoiler les détails de la saison 2018-2019. Cette programmation audacieuse est offerte tant à la Maison symphonique de Montréal que dans une dizaine d’arrondissements de la ville grâce à plus de 30 ans de collaboration avec le Conseil des arts de Montréal en tournée. Cette prochaine saison comprend des œuvres connues du répertoire symphonique qui côtoient des pages orchestrales que le grand public prendra plaisir à découvrir.

Au moment d’amorcer sa 19e saison à la tête de l’OM, Yannick Nézet-Séguin voit en son orchestre un ensemble empli d’assurance et de maturité, fier d’être unique et prenant plaisir à offrir la musique différemment. « L’excellence des musiciens me permet de faire vivre la musique qui nous habite et nous transporte, avec toute l’émotion qu’elle génère en nous. Cette musique, nous l’offrons à notre public sans cesse grandissant avec l’amour, la générosité et le plaisir qui nous caractérisent », indique le chef.

« Vivre la musique est l’essence même de notre passion. Les musiciens et moi chérissons ces moments uniques où la musique vivante nous permet de nous connecter les uns aux autres et avec le public pour vivre une expérience humaine riche, le temps d’un concert, le temps d’une saison. » Yannick Nézet-Séguin Directeur artistique et chef principal de l’Orchestre Métropolitain

Nicholas Angelich donnera le coup d’envoi de la 38e saison de l’Orchestre Métropolitain dans deux programmes différents, avec les concertos pour piano nos 3 et 4 de Rachmaninov, sous la direction de Yannick Nézet-Séguin. Hélène Grimaud, dont la dernière collaboration avec l’OM en 2016 a récemment été récompensée d’un prix Opus, interprétera quant à elle le seul concerto pour piano de Schumann alors que Maximilian Hornung présentera celui pour violoncelle. Le public aura le plaisir d’entendre Ildar Abdrazakov dans un concert consacré à Verdi (ce grand baryton-basse que l’OM a eu le bonheur d’accompagner pour le disque Duets enregistré avec le ténor Rolando Villazón sous l’étiquette Deutsche Grammophon), la mezzo-soprano Michèle Losier et la basse John Relyea dans Le Château de Barbe-Bleue de Bartók, les sopranos Karina Gauvin et Myriam Leblanc et le ténor Andrew Staples dans la Symphonie no 2 « Lobgesang » de Mendelssohn, en compagnie du Chœur Métropolitain.

L’Orchestre recevra les chefs Kensho Watanabe, Alexander Shelley, Keri-Lynn Wilson, Jordan de Souza, Christoph Koncz – également en tant que violoniste – et Nicolas Ellis, que l’Orchestre accueille à titre de collaborateur artistique. L’OM continuera de faire briller les musiciens d’ici : le violoniste Kerson Leong comme soliste en résidence, le clarinettiste David Dias da Silva, le pianiste Zhan Hong Xiao et Stéphane Beaulac, trompette solo de l’Orchestre, dans une création de la Montréalaise d’adoption Stacey Brown.

L’OM présentera d’autres grandes symphonies : la Symphonie no 1 de Sibelius, première de l’enregistrement du cycle du compositeur finlandais sur l’étiquette ATMA, la Symphonie no 5 de Tchaïkovski, la Symphonie no 9 de Mahler, la Symphonie no 1 de Chostakovitch, la Symphonie no 2 de Brahms, la Symphonie no 4 de Beethoven, la Symphonie no 1 « Printemps » de Schumann et la Symphonie no 1 de Bernstein.

Sous la direction du chef Nicolas Ellis, l’OM interprétera deux programmes dont Airs de jeunesse qui célèbre cette année ses 10 ans dans un concert familial consacré à la musique au cinéma, présenté pour une deuxième année consécutive à la Maison symphonique.

COUP D’ŒIL À LA PROGRAMMATION

CONCERTS RÉGULIERS

Les visages de Rachmaninov Yannick Nézet-Séguin, chef Nicholas Angelich, piano

Sous les doigts virtuoses du pianiste Nicholas Angelich, toute la force des deux derniers concertos pour piano du compositeur russe est exposée. En alternance au programme, la quatrième comporte des touches de jazz et d’impressionnisme qui se marient bien au style percussif du compositeur russe en exil, tandis que le troisième est absolument captivant. Le solo de clarinette en ouverture et l’univers puissant et souple de la première symphonie de Sibelius laissent entendre l’héritage de Beethoven et Bruckner, mais aussi le souffle mélodique de Tchaïkovski.

Programme 1

Nicolas GILBERT : Avril (création) * RACHMANINOV : Concerto pour piano no 4 SIBELIUS : Symphonie no 1

Jeudi 4 octobre 2018, 19 h 30 Maison symphonique de Montréal

Ce concert est présenté par Intact Assurance. En collaboration avec Aéroports de Montréal.

Programme 2

Nicolas GILBERT : Avril (création) * RACHMANINOV : Concerto pour piano no 3 SIBELIUS : Symphonie no 1

Samedi 6 octobre 2018, 19 h 30 Maison symphonique de Montréal LaSalle ● Mercredi 3 octobre 2018, 19 h 30   *Commande de l’Orchestre Métropolitain et du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada

Viva Verdi Yannick Nézet-Séguin, chef Ildar Abdrazakov, baryton-basse

Du Metropolitan Opera de New York au Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg en passant par l’Opéra Bastille de Paris, la voix du baryton-basse russe Ildar Abdrazakov éblouit par sa puissance, sa profondeur et son agilité. Qui de mieux que celui qui a tenu les rôles clés dans Attila, Macbeth, Oberto et Luisa Miller pour enthousiasmer les mélomanes par son interprétation des plus grands airs de Verdi ? Yannick Nézet-Séguin dirige ce programme qui sera complété par quelques-unes des pages orchestrales les plus enlevantes du compositeur italien.

Œuvres annoncées à une date ultérieure. Dimanche 28 octobre 2018, 15 h Maison symphonique de Montréal   ____________________________

Kerson Leong : Rêveries Kensho Watanabe, chef Kerson Leong, violon ̶ soliste en résidence

Inspirée par un poème de Mallarmé évoquant un moment dans la vie d’un faune, le Prélude à l’après-midi d’un faune de Debussy envoûte dès les premières notes de flûte solo par l’attrait de sa mélodie, mais surtout par les couleurs délicates et puissantes qu’elle déploie. Le lyrique et luxuriant Concerto pour violon de Korngold prend vie sous l’archet du violoniste Kerson Leong. Kensho Watanabe, chef assistant à l’Orchestre de Philadelphie, dirige ce programme complété par la Symphonie no 1 de Chostakovitch, l’une des plus raffinées du compositeur.

DEBUSSY : Prélude à l’après-midi d’un faune KORNGOLD : Concerto pour violon RAVEL : Le Tombeau de Couperin CHOSTAKOVITCH : Symphonie no 1

Jeudi 22 novembre 2018, 19 h 30 Maison symphonique de Montréal

Verdun (Église Notre-Dame-des-Sept-Douleurs) ● Mercredi 21 novembre 2018, 19 h 30 Pointe-Claire ● Vendredi 23 novembre 2018, 20 h Ahuntsic ̶ Cartierville (Première Église Évangélique Arménienne) ● Samedi 24 novembre 2018, 19 h 30 Mercier–Hochelaga-Maisonneuve ● Dimanche 25 novembre 2018, 14 h

    

Songes de Shakespeare Alexander Shelley, chef David Dias da Silva, clarinette

L’émotion est au rendez-vous, même le rire, en écoutant le Concerto pour clarinette « Peacock Tales » du compositeur Anders Hillborg, interprété avec une sublime théâtralité par David Dias da Silva. Dansants, féériques, enchanteurs, l’ouverture et le scherzo du Songe d’une nuit d’été de Mendelssohn donnent l’avant-scène à tous les aspects intrigants, emballants et touchants que l’on connaît de l’œuvre de Shakespeare. La tragédie Macbeth est sombre, froide et expose toute la noirceur de l’âme humaine, et le poème symphonique de Strauss s’en nourrit dans une œuvre profonde marquée de lignes mélodiques qui vont droit au cœur. Le célébrissime Roméo et Juliette de Tchaïkovski complète ce programme dirigé par le chef Alexander Shelley, directeur musical de l’Orchestre du Centre national des Arts d’Ottawa.

MENDELSSOHN : Le Songe d’une nuit d’été, ouverture et scherzo

TCHAÏKOVSKI : Roméo et Juliette

HILLBORG : Concerto pour clarinette « Peacock Tales »

  1. STRAUSS : Macbeth

Jeudi 6 décembre 2018, 19 h 30 Maison symphonique de Montréal Saint-Laurent ● Mardi 4 décembre 2018, 19 h 30 Rivière-des-Prairies ● Mercredi 5 décembre 2018, 19 h 30 Pierrefonds ̶ Roxboro ● Vendredi 7 décembre 2018, 19 h 30 Saint-Léonard ● Samedi 8 décembre 2018, 19 h 30 ____________________________   Yannick Nézet-Séguin et Hélène Grimaud : En toute complicité / Concert Grand M Yannick Nézet-Séguin, chef Hélène Grimaud, piano

C’est à Clara Schumann que l’on doit le seul Concerto pour piano composé par son mari Robert. Il avait d’abord écrit une Fantaisie pour piano et orchestre que Clara lui suggéra de transformer en concerto en bonne et due forme. L’adresse et la sensibilité de la pianiste Hélène Grimaud sont à l’honneur dans cette pièce ample et tendre à la fois. La Symphonie no 9 de Mahler est la dernière qu’il ait eu le temps d’achever. Grandiose et enveloppante, elle porte un caractère funeste qui marque les dernières œuvres orchestrales de sa carrière, à la suite du décès de sa fille Maria. Même les danses aux mouvements centraux ont quelque chose de macabre. Malgré les notes sombres, les femmes derrière ces grands compositeurs, Clara et Alma, ont su apporter leur lumière.

SCHUMANN : Concerto pour piano MAHLER : Symphonie no 9

Vendredi 21 décembre 2018, 19 h 30 Maison symphonique de Montréal

Brillant Tchaïkovski

Keri-Lynn Wilson, chef Zhan Hong Xiao, piano

Le colossal Concerto pour piano no 1 résonne dès les premières notes aux cuivres qui anticipent déjà la grande mélodie du mouvement magistral qui l’a fait connaître. On le redécouvre ici en compagnie de la chef Keri-Lynn Wilson et du jeune Zhan Hong Xiao, gagnant de la seconde édition de l’émission Virtuose, dans une partition qui donne au pianiste un rôle particulièrement expressif. L’espoir et la lumière qu’évoque la Symphonie no 5, avec sa flamboyante mélodie thématique d’abord entonnée aux bois, et qui nous dirige tout au long de la pièce comme un guide en terre inconnue.

TCHAÏKOVSKI : Concerto pour piano no 1 TCHAÏKOVSKI : Symphonie no 5 Vendredi 1er février 2019, 19 h 30 Maison symphonique de Montréal

Verdun (Quai 5160) ● Mercredi 30 janvier 2019, 19 h 30 Ahuntsic ̶ Cartierville (Salle Marguerite-Bourgeoys du collège Regina Assumpta) ● Jeudi 31 janvier 2019, 19 h 30

____________________________

Le Château de Barbe-Bleue

Yannick Nézet-Séguin, chef Kerson Leong, violon ̶ soliste en résidence Michèle Losier, mezzo-soprano John Relyea, basse

Une nouvelle épouse, un château sombre, sept portes. Sous prétexte de lumière, Judith – c’est son nom – les fait ouvrir une à une et révèle les secrets du comte Barbe-Bleue, puis y découvre la noirceur de son propre destin. Dans l’opéra Le Château de Barbe-Bleue de Bartók, présenté en version concert sous la direction de Yannick Nézet-Séguin avec Michèle Losier et John Relyea, l’orchestre se charge d’illustrer ce voyage intérieur dans la psyché du comte. Également au programme, le poignant Adagio pour cordes de Barber et le Concerto pour violon no 1 de Bartók, interprété par Kerson Leong.

BARBER : Adagio pour cordes BARTÓK : Concerto pour violon no 1 BARTÓK : Le Château de Barbe-Bleue

Vendredi 1er mars 2019, 19 h 30 Maison symphonique de Montréal

Tempête et passion Christoph Koncz, chef et violoniste

Le violoniste et chef Christoph Koncz, membre du prestigieux Orchestre philharmonique de Vienne, que les mélomanes du monde entier ont découvert dans Le Violon rouge de François Girard, prend la barre de l’OM le temps d’une soirée. Les mélodies de Mozart sont parmi les plus belles du répertoire et le Concerto pour violon no 4 ne fait pas exception : il charme par son élégance et son entraînante finesse mélodique. L’Ouverture, Scherzo et Finale de Schumann, sorte de symphonie sans mouvement lent, est une pièce vivante, enjouée et légère. Dans le même esprit, la tendre et lumineuse Symphonie no 2 de Brahms nous transporte au grand air des Alpes autrichiennes, où elle a été composée.

MOZART : Concerto pour violon no 4

SCHUMANN : Ouverture, Scherzo et Finale

BRAHMS : Symphonie no 2

Mercredi 20 mars 2019, 19 h 30 Maison symphonique de Montréal

Rivière-des-Prairies ● Mardi 19 mars 2019, 19 h 30 Pointe-Claire ● Vendredi 22 mars 2019, 20 h   ____________________________

Le printemps de Schumann Jordan de Souza, chef Maximilian Hornung, violoncelle

Jordan de Souza, chef canadien dont la carrière internationale est florissante, dirige l’OM dans un rafraîchissant concert printanier. C’est le chant du coucou de Delius qui entame le programme, avec ses touches de folklore norvégien. Dans le Concerto pour violoncelle de Schumann, le soliste Maximilian Hornung démontre l’époustouflante musicalité qui le mène sur les plus grandes scènes du monde. Sibelius donne une voix optimiste à l’orchestre dans sa Chanson de printemps tout comme Schumann, qui communique sa hâte au retour des beaux jours dans sa première symphonie dite du « Printemps ».

DELIUS : On Hearing the First Cuckoo in Spring SCHUMANN : Concerto pour violoncelle SIBELIUS : Chanson de printemps SCHUMANN : Symphonie no 1 « Printemps » Vendredi 12 avril 2019, 19 h 30 Maison symphonique de Montréal

Pierrefonds ̶ Roxboro ● Jeudi 11 avril 2019, 19 h 30 Mercier–Hochelaga-Maisonneuve ● Samedi 13 avril 2019, 19 h 30

Beethoven retentissant Nicolas Ellis, chef, collaborateur artistique Stéphane Beaulac, trompette

Nicolas Ellis, ce jeune chef à l’avenir des plus prometteurs que l’Orchestre accueille à titre de collaborateur artistique, dirige un concert où l’incontournable Beethoven est à l’honneur. L’expressive Ouverture Léonore III est si convaincante qu’elle est souvent jouée sans l’opéra Fidelio qu’elle devait accompagner, et la Symphonie no 4 marque par sa beauté et son écriture raffinée. De retour à l’OM après un séjour à l’Orchestre philharmonique de Los Angeles, le trompettiste Stéphane Beaulac crée le Concerto pour trompette de la Montréalaise d’adoption Stacey Brown, avec qui l’Orchestre a déjà collaboré.

BEETHOVEN : Ouverture Léonore III S. BROWN : Concerto pour trompette (création) BEETHOVEN : Symphonie no 4

Vendredi 10 mai 2019, 19 h 30 Maison symphonique de Montréal

Saint-Laurent ● Mardi 14 mai 2019, 19 h 30 Verdun (Église Notre-Dame-des-Sept-Douleurs) ● Mercredi 15 mai 2019, 19 h 30 ____________________________

Yannick Nézet-Séguin : Chants de louange / Concert Grand M Yannick Nézet-Séguin, chef Karina Gauvin, soprano Myriam Leblanc, soprano Andrew Staples, ténor Chœur Métropolitain, préparé par François A. Ouimet et Pierre Tourville

Jérémie sait que le malheur s’en vient, personne ne l’écoute et l’inévitable se produit. Le prophète voit venir la destruction de Jérusalem et tente en vain d’avertir son peuple. Voilà l’émotion que Bernstein véhicule avec brio dans sa Symphonie no 1 « Jeremiah ». Le désespoir du dernier mouvement est particulièrement bouleversant alors que c’est l’enthousiasme et l’exultation qui mènent la Symphonie no 2 de Mendelssohn, aussi appelée « Lobgesang », « chant de louange ». Conçue comme une symphonie-cantate, elle met en valeur le Chœur Métropolitain et les voix de Karina Gauvin, Myriam Leblanc et Andrew Staples.

BERNSTEIN : Symphonie no 1 « Jeremiah » MENDELSSOHN : Symphonie no 2 « Lobgesang »

Dimanche 2 juin 2019, 15 h Maison symphonique de Montréal

Ce concert est présenté par la Fondation Azrieli.

CONCERTS HORS-SÉRIE Airs de jeunesse : La musique au cinéma Nicolas Ellis, chef, collaborateur artistique Stéphane Tétreault, parrain d’honneur de la 10e édition Eva Lesage, violon Mathias Leclerc, hautbois Catherine St-Arnaud, soprano

Comme le balai de LApprenti sorcier de Dukas, l’OM s’anime sous la baguette de Nicolas Ellis dans un programme consacré au cinéma. La soprano Catherine St-Arnaud interprète l’Air des bijoux, que tous ont entendu dans Les bijoux de la Castafiore, puis l’ambiance se fait plus grave alors que l’hautboïste Mathias Leclerc et la violoniste Eva Lesage font résonner les célèbres mélodies tirées des films Mission et La Liste de Schindler.

ROSSINI : Guillaume Tell, ouverture DUKAS : L’Apprenti sorcier *TCHAÏKOVSKI : La Belle au bois dormant, valse MORRICONE : Gabriel’s Oboe WILLIAMS : La Liste de Schindler, thème principal GOUNOD : Faust : Air des bijoux *GRIEG : Peer Gynt : Au matin – Dans l’antre du roi de la montagne

* Présenté à la Maison symphonique seulement

Samedi 6 avril 2019, 15 h Maison symphonique de Montréal

Matinées scolaires : Mardi 9 avril 2019, 9 h et 10 h 30, Théâtre Outremont

Ce concert est présenté par Télé-Québec.

____________________________

Chœur Métropolitain : Tous en chœur François A. Ouimet et Pierre Tourville, chefs de chœur Avec des solistes de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal Avec la participation spéciale de Yannick Nézet-Séguin Chœur Musique-études secondaire de l’École de musique Vincent-d’Indy Vincent Boucher, orgue

En compagnie du Chœur Métropolitain dirigé par François A. Ouimet et Pierre Tourville, découvrez le mystère puis la joie de la cantate Rejoice in the Lamb de Britten et l’espérance qui émane de la Messe en ré majeur de Dvořák, ici présentée dans sa version originale pour chœur et orgue. Yannick Nézet-Séguin vous lance une invitation toute spéciale : sous sa direction, joignez-vous aux choristes du Chœur Métropolitain pour entonner vos cantiques favoris.

BRITTEN : A Ceremony of Carols (extraits) BRITTEN : Rejoice in the Lamb DVOŘÁK : Messe en ré majeur Cantiques de Noël

Dimanche 23 décembre 2019, 15 h Maison symphonique de Montréal

____________________________

DATES IMPORTANTES

Du 5 mars au 2 mai 2018 : période de réabonnement pour les abonnés de la saison 2017-2018.

Dès le 5 mars 2018 : mise en vente des abonnements auprès du grand public (les demandes des nouveaux abonnés seront traitées selon leur ordre de réception et la disponibilité des sièges).

Dès le 3 mai 2018 : mise en vente des billets à l’unité. L’EXPÉRIENCE PRÉCONCERT

Causeries préconcert

Mario F. Paquet, grand passionné de musique classique, convie le public à découvrir les œuvres au programme au cours d’une conversation gratuite et bilingue de 30 minutes. Animateur à la radio de Radio-Canada pendant plus de trente ans, il tient ces présentations une heure avant chaque concert à la Maison symphonique de Montréal et dans la plupart des arrondissements*.

* Sauf à Ahuntsic–Cartierville et Pointe-Claire

Préludes Jeunes Mélomanes

Une prestation musicale est offerte par de jeunes musiciens 30 minutes avant le début des concerts présentés à la Maison symphonique de Montréal, dans le Foyer Allegro.

À propos de l’Orchestre Métropolitain

Ambassadeur culturel majeur du Québec, l’Orchestre Métropolitain de Montréal prend un pari audacieux dès sa fondation en 1981 : celui de tisser un lien avec le public afin de faire rayonner la musique symphonique. Fort de cette relation privilégiée, en plus de ses concerts et ses enregistrements, l’ensemble jouit d’une réputation internationale des plus enviables. Depuis son arrivée à la direction artistique de l’Orchestre en 2000, Yannick Nézet-Séguin sait développer et entretenir une complicité hors du commun avec les musiciens, laquelle n’est pas étrangère au succès, à la longévité et à la renommée croissante de l’OM.

REMERCIEMENTS

L’Orchestre Métropolitain remercie chaleureusement son partenaire principal, Hydro-Québec.

Partenaires publics

L’Orchestre Métropolitain remercie les partenaires publics qui contribuent à la réalisation de sa mission : le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Conseil des arts du Canada, Patrimoine canadien et le Conseil des arts de Montréal.

Commanditaires

L’Orchestre Métropolitain tient à remercier ses précieux commanditaires : Intact Assurance, présentateur du concert Les Visages de Rachmaninov : programme 1 Aéroports de Montréal, collaborateur du concert Les Visages de Rachmaninov : programme 1 La Fondation Azrieli, présentateur du concert Yannick Nézet-Séguin : Chants de louange

Télé-Québec, présentateur du concert La musique au cinéma

Partenaire artistique

RBC, dans le cadre du projet Artistes émergents RBC

Partenaires éducatifs

L’Orchestre Métropolitain a le bonheur de collaborer avec de nombreux partenaires éducatifs : la Commission scolaire de Montréal, le Collège Regina Assumpta, l’École de musique Vincent d’Indy, l’École de musique de Verdun et la Villa Sainte-Marcelline.

Ces partenariats favorisent l’accès des jeunes aux concerts et démontrent qu’ils ont leur place dans le monde de la musique symphonique.

Pour connaître tous les détails de la programmation 2018-2019, visitez orchestremetropolitain.com

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse