La Fondation Hnatyshyn remet des bourses à huit jeunes artistes de la scène exceptionnels

0
La Scena Musicale's Discovery Box

LA FONDATION HNATYSHYN REMET DES BOURSES À HUIT JEUNES ARTISTES DE LA SCÈNE EXCEPTIONNELS : SEPT BOURSES POUR JEUNES ARTISTES, DE 10 000 DOLLARS CHACUNE, ET LA BOURSE EN DIRECTION D’ORCHESTRE CHRISTA ET FRANZ-PAUL DECKER DE 15 000 DOLLARS

OTTAWA, le 8 octobre 2019 – Cette année, huit jeunes artistes de la scène reçoivent une bourse de la Fondation Hnatyshyn pour poursuivre leurs études durant l’année scolaire 2019‑2020. Le montant total des bourses de niveau postsecondaire remises par la Fondation depuis qu’elle a lancé son programme en 2005 s’élève à plus d’un million de dollars.

Sept bourses pour jeunes artistes, de 10 000 dollars chacune, et une bourse en direction d’orchestre, de 15 000 dollars, présentée en partenariat avec l’École de musique Schulich de l’Université McGill, sont attribuées cette année.

Aujourd’hui à Ottawa, dans son annonce des lauréats des bourses d’études, Gerda Hnatyshyn, C.C., présidente de la Fondation Hnatyshyn, a déclaré : « La Fondation Hnatyshyn est heureuse de célébrer les réalisations et le potentiel de ces jeunes artistes exceptionnels. En leur offrant ce soutien financier à l’étape la plus cruciale de leur carrière, nous investissons dans le développement des artistes de calibre international de demain. Nous sommes fiers de notre association avec l’École de musique Schulich et la famille Decker qui contribuera à aider de jeunes talents remarquables à poursuivre leurs études dans l’un des meilleurs établissements d’enseignement au monde. »

Grâce à ces programmes, la Fondation Hnatyshyn continue d’encourager de jeunes étudiants en arts de la scène de grand talent. « Nous sommes très reconnaissants à la Fondation Hnatyshyn de faire équipe avec nous pour soutenir la formation de chefs d’orchestre canadiens de la prochaine génération », a déclaré le professeur Stéphane Lemelin, directeur du Département d’interprétation de l’École de musique Schulich de l’Université McGill.

Tous les lauréats ont été sélectionnés par des jurys de spécialistes de partout au Canada. La Fondation Hnatyshyn tient à remercier les jurés pour leur généreuse assistance.

Les lauréats des bourses d’études pour jeunes artistes 2019

Yu Kai Sun, de Montréal, reçoit la bourse en musique classique – instrument d’orchestre. Elle entame sa dernière année d’un baccalauréat spécialisé en musique à l’École Glenn Gould School du Conservatoire royal de musique de Toronto, sous la direction du professeur Victor Danchenko. Elle s’est récemment produite comme soliste avec les orchestres symphoniques de Mississauga et de York, l’Orchestre de chambre d’Oakville et l’Orchestre de concert de North York.

« Je suis très honorée et ravie de recevoir une bourse d’études pour jeunes artistes de la Fondation Hnatyshyn. Cette bourse contribuera grandement au développement de ma carrière musicale. Elle aidera à couvrir mes dépenses pour divers concours nationaux et internationaux de même que pour les demandes d’admission aux études supérieures que j’entends présenter au Canada, aux États-Unis et en Europe. »

Zhan Hong Xiao, de Montréal, obtient la bourse en musique classique – piano. Né en Chine, il a découvert la musique à la Maîtrise des Petits Chanteurs du Mont-Royal à l’âge de neuf ans. En 2014, il a été admis au Conservatoire de musique de Montréal, dans la classe de Richard Raymond.

« Je tiens sincèrement à remercier la Fondation Hnatyshyn de croire en moi et de m’octroyer leur généreuse bourse d’études en piano classique. Ce prix me procure une aide immense en ce début de carrière et je vous en serai toujours reconnaissant. Cela me fait chaud au cœur de constater qu’il y a des organismes comme le vôtre qui soutiennent et encouragent la relève artistique. »

Evan Gratham, de North Vancouver, remporte la bourse Oscar Peterson en interprétation jazz. Bassiste, compositeur et arrangeur, il entame sa quatrième année d’un baccalauréat en interprétation jazz à l’Université de Toronto. De nombreux prix musicaux lui ont été décernés et il est particulièrement fier de ceux nommés en la mémoire de quelques-uns des pionniers de la musique jazz au Canada : la bourse Fraser McPherson, la bourse du remarquable interprète jazz Phil Nimmons et maintenant la bourse pour jeunes artistes Oscar Peterson.

« À son meilleur, le jazz est un modèle de ce à quoi peut aspirer notre société. Chacun apporte ses propres expériences, idées et préférences, et nous n’avons d’autre choix que de travailler ensemble à en tirer quelque chose. Quand nous interagissons, négocions et créons de la musique ensemble, nous obtenons quelque chose de bien plus grand que la somme de ses parties, un amalgame d’idées que nous avons tous contribué à faire converger. Voilà le genre de musique que j’ai envie de faire et je continue d’apprendre comment mon rôle en tant que bassiste s’intègre à ces interactions. »

Sara Schabas, de Toronto, reçoit la bourse d’études en interprétation vocale classique. Diplômée de l’Université de Toronto et de l’Université Roosevelt de Chicago, elle s’est produite avec nombre de festivals et de compagnies d’opéra en Amérique du Nord. Elle poursuit présentement ses études à Vienne, en Autriche, sous la direction de Michael Schade.

« Je suis toujours stupéfiée par la capacité qu’a une voix non amplifiée de captiver un public grâce à son expression viscérale, vulnérable et transcendante des mots et des émotions. En étudiant à Vienne avec Michael Schade et d’autres musiciens de calibre mondial, et en étant immergée dans une autre langue et une autre culture, je développe mon propre coffre à outils pour m’exprimer avec style, nuance et, je l’espère, humanité. »

Marie-Maxime Ross, de Rimouski au Québec, reçoit la bourse en danse contemporaine. L’interprète de 20 ans entreprend sa troisième et dernière année au sein de l’École de danse contemporaine de Montréal.

« L’aspect le plus important pour moi est d’amener les gens, par la danse, à se découvrir et à se recentrer, car c’est ce que la danse m’a permis de vivre. Cet art est une grande expérience où l’on en apprend toujours plus sur soi-même et qui arrive à toucher des parties que nous pensions inconnues de notre esprit. La plus grande vulnérabilité est d’investir tout ce que nous avons dans ce qui nous passionne. »

Ivy Charles, de Winnipeg et Vancouver, est la lauréate de la bourse en interprétation dramatique – théâtre anglais. Elle terminera cet automne ses études au Studio 58 de Vancouver.

« Je souhaite que les jeunes filles qui me ressemblent se sentent représentées dans ce domaine. Il s’agit d’une chance que je n’ai pas eue. Cette bourse me permettra de poursuivre cet objectif et de partager ma passion. »

Laurence Gagné-Frégeau, de Québec, est la lauréate de la bourse d’études en interprétation dramatique – théâtre français. Elle entame sa dernière année en jeu au Conservatoire d’art dramatique de Québec. Cette interprète s’est illustrée à travers quelques courts métrages avant même son entrée à l’école. Son parcours lui a également permis de participer à un éventail de projets artistiques et au Festival OFF de Québec. 

« Je suis terriblement reconnaissante d’être tombée amoureuse du théâtre très jeune et d’avoir développé ce plaisir ardent de jouer. D’avoir rapidement été en contact avec ma sensibilité, ma fougue et mon élan vers l’autre. Je souhaite toucher les gens dans mon approche, les contaminer en quelque sorte. Qu’ils se sentent concernés, qu’ils se mobilisent, qu’ils se questionnent, qu’ils s’intéressent, qu’ils soient curieux, qu’ils courent les uns vers les autres, qu’ils se rencontrent, qu’ils échangent, qu’ils réfléchissent. »

Le lauréat 2019 de la Bourse en direction d’orchestre Christa et Franz-Paul Decker

Francis Choinière, de Montréal, est le second lauréat de la Bourse en direction d’orchestre Fondation Hnatyshyn – Christa et Franz-Paul Decker. Jeune chef d’orchestre prometteur et musicien polyvalent, il est actif à la fois en tant que chef de chœur et d’orchestre, producteur de concerts, pianiste, compositeur et baryton. Cofondateur, avec Elie Boissinot, de l’Orchestre Philharmonique et Chœur des Mélomanes (OPCM), directeur artistique de l’ensemble vocal Trame sonore, chef d’orchestre du Chœur Fernand-Lindsay du Festival de Lanaudière et chef de chœur pour plusieurs concerts présentés au Centre Bell (avec entre autres Andrea Bocelli, Sarah Brightman, Hans Zimmer et Ramin Djawadi), il est très impliqué sur la scène musicale montréalaise. Il est également cofondateur et président des Productions GFN, une compagnie de production qui présente des concerts de haut niveau dans les meilleures salles de Montréal.

« Ma passion pour le répertoire choral et orchestral me pousse depuis toujours à devenir chef. C’est pour moi un grand honneur de recevoir la Bourse en direction d’orchestre de la Fondation Hnatyshyn; elle me permettra de me consacrer à des projets qui feront avancer ma carrière. »

À propos de la Fondation Hnatyshyn

La Fondation Hnatyshyn est un organisme de bienfaisance privé, mis sur pied par le regretté et très honorable Ramon John Hnatyshyn, vingt-quatrième gouverneur général du Canada, afin d’aider les artistes émergents et établis de toutes les disciplines dans leur formation et leur développement professionnel, et qui fait la promotion auprès du public canadien de l’importance des arts dans notre société. Ses programmes sont financés par des dons du gouvernement, de fondations, d’entreprises et de particuliers. Depuis qu’elle a lancé ses programmes en 2005, la Fondation a versé plus de 3,5 millions de dollars à l’appui d’artistes en arts visuels, d’artistes des arts de la scène et de commissaires.

Évaluateurs des bourses d’études pour jeunes artistes 2019 de la Fondation Hnatyshyn

INSTRUMENT D’ORCHESTRE

  • Jessica Linnebach (Ottawa), Violoniste et violon solo associée de l’Orchestre du Centre national des Arts
  • Oleg Pokhanovski, Ph. D. (Winnipeg), Violoniste et professeur agrégé à l’Université du Manitoba
  • Suzanne Snizek (Victoria, Colombie-Britannique), Flûtiste et professeure agrégée à l’Université de Victoria

 

PIANO CLASSIQUE

  • Ireneus Zuk (Kingston, Ontario), Pianiste et directeur adjoint de la Dan School of Drama and Music de l’Université Queen’s
  • Arthur Row (Victoria, Colombie-Britannique), Pianiste et professeur à l’Université de Victoria
  • Christina Petrowska Quilico (Toronto), Pianiste et professeure de piano et de musicologie à l’Université York

 

BOURSE OSCAR PETERSON EN INTERPRÉTATION JAZZ

  • Joshua Rager (Montréal), Pianiste, arrangeur, compositeur et professeur
  • Patrick Feely (Brantford, Ontario), Guitariste, musicien de chambre et directeur artistique de la Guitar Society of Brantford
  • Petr Cancura (Ottawa), Saxophoniste et directeur de la programmation du Festival international de jazz d’Ottawa

 

VOIX CLASSIQUE

  • Alan Corbishley (Kamloops, Colombie-Britannique), Baryton, professeur de voix ainsi que directeur général et artistique de BC Living Arts
  • James James Wright (Ottawa), Superviseur des études d’interprétation à la School for Studies in Art and Culture – Département de musique, Université Carleton
  • Deantha Edmunds-Ramsay (Rothesay, Nouveau-Brunswick), Compositrice et interprète classique, lauréate du Prix en art autochtone de la Fondation Hnatyshyn

 

DANSE CONTEMPORAINE

  • Parise Mongrain (Montréal), Directrice du bureau de Québec du Centre de ressources et transition pour danseurs
  • Brenda Gorlick (Winnipeg), Chorégraphe, interprète, instructrice et directrice artistique associée au Winnipeg Studio Theatre
  • Judith Garay (Vancouver), Professeure agrégée en danse contemporaine à l’Université Simon Fraser

 

INTERPRÉTATION – THÉÂTRE ANGLAIS

  • Nicola Cavendish (Toronto), Comédienne et actrice canadienne
  • Eric Coats (Ottawa), Directeur artistique de la Great Canadian Theatre Company
  • Kim Selody (North Vancouver), Directeur artistique du Presentation House Theatre
  • Bob White (Stratford, Ontario), Metteur en scène des créations au Stratford Festival et membre de l’Ordre du Canada

 

INTERPRÉTATION – THÉÂTRE FRANÇAIS

  • Anne-Marie Olivier (Québec), Auteure, conteuse et comédienne, directrice artistique et codirectrice générale du Théâtre du Trident
  • Marilyn Castonguay (Montréal), Actrice
  • Danielle Le Saux-Farmer (Ottawa), Comédienne, metteure en scène et directrice artistique au Théâtre la Catapulte

Pour de plus amples renseignements : www.rjhf.com

 

La Scena Musicale - Coffret Découverte
Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.