La Fédération canadienne des musiciens insatisfaite face aux modifications touchant la PCRE

0

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

TORONTO, le 21 avril 2021 /CNW/ – Bien que le budget fédéral du Canadade 2021 offre un soutien grandement nécessaire au rétablissement de la communauté musicale et artistique, la Fédération canadienne des musiciens (FCM) y voit d’importantes lacunes qui pourraient avoir des conséquences désastreuses pour les musiciens professionnels partout au pays. Le budget fédéral annoncé par la ministre des Finances, Chrystia Freeland favorise le rétablissement des secteurs du patrimoine, des arts et des sports à la suite de la pandémie, mais il ne tient pas compte des besoins immédiats des musiciens découlant de la réduction de la Prestation canadienne de la relance économique (PCRE) et de son expiration prévue en septembre.

« Le budget de 2021 propose de prolonger la PCRE de juin à septembre, et celle-ci sera réduite de 200 $ par semaine au cours des dernières semaines. Cette réduction et la fin de la PCRE élimineront une source de revenus essentielle bien avant que l’économie des concerts ait eu l’occasion de se rétablir complètement, a déclaré Alan Willaert, vice-président canadien de la Fédération américaine des musiciens des États-Unis et du Canada. Il faudra du temps pour rebâtir l’infrastructure et accueillir de nouveau des spectateurs, et les travailleurs de l’industrie du divertissement qui se retrouvent sans emploi bien malgré eux doivent avoir accès à un moyen de subsistance constant d’ici là. »

Le budget fédéral comprend un fonds de relance de 300 millions de dollars pour les secteurs des arts, de la culture et des sports, 200 millions de dollars en appui régional aux grands festivals et 200 millions de dollars supplémentaires alloués par l’entremise de Patrimoine canadien. Bien que l’investissement dans le secteur est accueilli favorablement, on ignore encore comment et à quel moment cet argent parviendra directement aux travailleurs autonomes du milieu des concerts.

« La relance ne se fera pas du jour au lendemain, et nous avons des préoccupations légitimes au sujet de cette transition, a ajouté M. Willaert. Nous continuerons de défendre les intérêts de nos membres tout au long du processus pour veiller à ce que des mesures équitables soient mises en place. L’augmentation du salaire minimum à 15 $ l’heure proposée par le gouvernement fédéral représente un grand pas en avant, tout comme l’inclusion de services de garde abordables. Cependant, il est regrettable de constater que le revenu universel de base et le régime universel d’assurance-médicaments n’ont pas été abordés. »

La FCM, un syndicat au sein du Congrès du travail du Canada (CTC), fournit des ressources essentielles aux musiciens canadiens à toutes les étapes de leur carrière et pour toute plateforme, allant des concerts en direct aux performances enregistrées, en passant par la diffusion et la musique de film. En tant que représentants des musiciens professionnels dans le cadre de nombreuses négociations collectives et mesures législatives, nous accueillons favorablement toutes les mesures qui représentent une voix unie à Ottawa sur les questions concernant la protection de nos membres.

La Fédération canadienne des musiciens (FCM) est le bureau national canadien de la Fédération américaine des musiciens des États-Unis et du Canada. Elle est dotée de 200 bureaux locaux à l’échelle de l’Amérique du Nord et représente 80 000 musiciens professionnels, dont 17 000 vivent et travaillent au Canada. La FCM est particulièrement bien placée pour régler les problèmes qui surviennent au Canada et pour offrir des ressources essentielles aux musiciens canadiens, à n’importe quelle étape de leur carrière.

Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez notre site Web au www.cfmusicians.org.

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.