Theatre francophone

0
Septembre

Chonique d’un coeur vintage

Avec Chroniques d’un cœur vintage (les mots des autres), Émilie Bibeau dévoile son talent d’auteure dans une autofiction théâtrale pleine d’autodérision, avec la complicité de Sophie Cadieux à la mise en scène. Du 4 au 21 septembre. www.theatrelalicorne.com

Dire l’urgence de la parole et hurler à la liberté. Annick Lefebvre (J’accuse) créait l’an dernier Les barbelés dans une mise en scène de la brillante Alexia Bürger à Paris. Découvrons ce texte encensé par les Français. Du 4 au 26 septembre. .www.quatsous.com

OSLO
photo : Maxyme G. Délisle

Récompensé par le Tony de la meilleure pièce, Oslo est un thriller humaniste et piquant de l’auteur américain J.T. Rivers que la prolifique Édith Patenaude amènera sur scène. Avec une douzaine de comédiens – et une discussion publique pour souligner le 25e anniversaire de ces accords historiques. Du 5 septembre au 13 octobre. www.duceppe.com

Écoutez nos défaites
photo : Hugo B. Lefort

Dans Écoutez nos défaites end, Laurent Gaudé, deux fois lauréat du prix Goncourt, dépeint l’inanité des conflits armés. Roland Auzet à la mise en scène, avec Gabriel Arcand et Thibault Vinçon. Du 10 au 22 septembre. www.theatreprospero.com

Avec Je cherche une maison qui vous ressemble – À la mémoire de Pauline Julien et Gérald Godin, les comédiens Catherine Allard et Gabriel Robichaud raniment l’ardente parole de la Renarde pour qu’elle converse de nouveau avec Godin et que se répondent l’identitaire, l’art et le politique. Texte : Marie-Christine Lê-Huu; mise en scène: Benoit Vermeulen. Du 11 au 29 septembre. www.denise-pelletier.qc.ca

Frappante partition contemporaine, Le reste vous le connaissez par le cinéma est la version de Martin Crimp des Phéniciennes d’Euripide. Pour cette leçon de mythologie, le brillant Christian Lapointe convoque quatorze comédiens dans une classe où les questions deviennent les armes d’une révolte en marche. Du 11 septembre au 6 octobre. www.espacego.com

La trop rare Alice Ronfard s’attaque à la mise en scène de Candide ou l’optimisme de Voltaire. Avec Emmanuel Schwartz, Valérie Blais et une équipe du tonnerre. Du 11 septembre au 6 octobre. www.tnm.qc.ca.

Toujours haut en couleur, l’homme de théâtre Mani Soleymanlou revient avec Neuf [titre provisoire]et questionne cette fois la génération fondatrice du Théâtre d’Aujourd’hui. Du 25 septembre au 20 octobre. www.theatredaujourdhui.qc.ca.

Accueilli il y a 40 ans par la censure du Conseil des arts de Montréal, le brûlot féministe de Denise Boucher Les fées ont soif reprend du service ! De la distribution originale, Sophie Clément mettra en scène cette œuvre nécessaire qui ouvre une saison que Denise Filiatrault a voulue toute féminine. Du 25 septembre au 27 octobre. www.rideauvert.qc.ca

En 2008, la banque Lehman Brothers déclarait faillite. L’Art de la chute récoltait l’an passé le prix de la critique du meilleur spectacle et du meilleur texte, catégorie Québec. Texte Véronique Côté, mise en scène Jean-Philippe Joubert. Du 11 au 29 septembre, www.theatrelalicorne.com.

L’unique Angela Konrad propose Golgotha Picnic et adapte le texte de Rodrigo García pour les trois femmes d’un Christ victime d’un accident de voiture. En sus, Les sept dernières paroles du Christ de Haydn, au piano. Du 18 au 29 septembre. www.usine-c.com

Contemporain des guerres de religion, Rabelais prônait la tolérance et l’éducation. Les prouesses et épouvantables digestions du redouté Pantagruel nous entraînent dans l’univers débridé du premier romancier moderne. Adaptation Gabriel Plante, mise en scène Philippe Cyr. Du 26 septembre au 20 octobre. www.denise-pelletier.qc.ca

Octobre

Un quarantenaire découvre ses penchants épicuriens et en est terriblement troublé. Avec humour, Mathieu Quesnel raconte ce voyage initiatique dans Je suis mixte. Du 1er au 19 octobre. www.theatrelalicorne.com.

L’artiste pluridisciplinaire anishnabe Émilie Monnet entame sa résidence au CTD’A avec l’expérience immersive Okinum, une ode à l’intuition. Du 2 au 20 octobre.  www.theatredaujourdhui.qc.ca

Inspirée par l’œuvre d’Anton Tchekhov, Clara Prévost présente La place rouge, un premier texte. Du 9 au 27 octobre.  www.denise-pelletier.qc.ca

Jocelyne convoque les siens à une réunion familiale, mais la rencontre vire à l’affrontement. L’inénarrable Fabien Cloutier propose Bonne retraite, Jocelyne, un texte qui questionne l’expression décomplexée des pires préjugés. Du 9 octobre au 10 novembre. www.theatrelalicorne.com

Martyres d’un capitalisme sauvage, des millions de familles américaines se retrouvent sans logis le 15 septembre 2008. Chapitres de la chute remonte le temps pour retrouver des augures du cataclysme provoqué par Lehman Brothers. Texte de Stefano Massini. Du 16 octobre au 3 novembre. www.quatsous.com

Le comédien Vincent-Guillaume Otis met en scène Des souris et des hommes de John Steinbeck, une fable sur l’amitié avec, en filigrane, le mythe du rêve américain et ses laissés-pour-compte. Du 24 octobre au 1er décembre. www.duceppe.com

Dogme ou torture, l’orthographe déchaîne les passions. L’iconoclaste conférence-spectacle La convivialité scrute l’orthographe et la langue française dans ce qu’elles ont de plus sensible. Belge, joyeux et subversif. Du 30 octobre au 10 novembre. www.denise-pelletier.qc.ca

Novembre

La polarisation politique exerce une pression croissante sur la pratique de la démocratie et Porte Parole démontre la nécessité de débattre face à face, loin des médias sociaux dans The Assembly. Du 13 novembre au 2 décembre. www.espacego.com

Le délirant Projet Bocal (Oh Lord, Le spectacle) est de retour avec Perplex(e) de Marius Von Mayenburg. Incontournable ! Du 12 novembre au 14 décembreé.  www.theatrelalicorne.com

Acheter, acheter… Avec Centre d’achats, Emmanuelle Jimenez confronte notre consommation compulsive. Mise en scène de Michel-Maxime Legault. Du 13 novembre au 1er décembre. www.theatredaujourdhui.qc.ca

J-F Nadeau renoue avec Stéfan Boucher pour Nos ghettos, une progression entre les vases clos raciaux, sociaux, politiques. Du 13 novembre au 1er décembre.  www.theatredaujourdhui.qc.ca

Les femmes sont Souveraines et de Néfertiti à Hillary Clinton, le pouvoir féminin se réinvente. Texte Rose-Maïté Erkoneka, mise en scène Marie-Josée Bastien. Du 20 novembre au 8 décembre. www.quatsous.com

Avec Platonov, amour, haine et angles morts, Angela Konrad plonge dans Tchekhov pour montrer la part obscure des relations humaines. Du 20 novembre au 15 décembre. www.theatreprospero.com

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.