Calendrier culturel

0
Singing Valentines / Valentins chantants

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Les sorties des fêtes doivent-elles être traditionnelles ? Revues de l’année, théâtre engagé ou plus classique, spectacle de marionnettes… La Scena Musicale propose toutes les options.

Décembre

La compagnie Bouge de là propose le spectacle familial et multi sensoriel À travers mes yeux (Prix de la danse de Montréal 2019 – Meilleure œuvre chorégraphique 2018-2019) de la géniale chorégraphe Hélène Langevin. Quatre interprètes exultent dans un univers de textures, de formes, de sons et d’illusions pour petits et grands. Jusqu’au 5 janvier, ­www.maisontheatre.com. Autour du concept de la soirée canadienne, habilement remixé en Foirée montréalaise par Yvan Bienvenue, le Théâtre Urbi et Orbi imagine un spectacle qui rend hommage à Montréal, quartier par quartier. La production 2019 présente la vie intime du secteur Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce. Au Théâtre de la Licorne, jusqu’au 21 décembre. www.theatrelalicorne.com. 2019 revue et corrigée sera présentée pour la première fois à Québec, dans un Capitole fraîchement rénové. Au Rideau Vert, jusqu’au 4 janvier et au Capitole (9 au 12 janvier). www.rideauvert.qc.ca. Les deux colons d’Amérique proposent la nouvelle édition politiquement incorrecte d’une revue de l’année qui n’épargnera personne, Salut 2019 ! Avec sept interprètes, dans une mise en scène d’Hugo Turgeon. Du 6 au 30 décembre. www.ent-nts.ca.

À l’occasion de deux soirées festives et engagées et pour honorer la résistance des langues autochtones malgré les nombreuses tentatives de les éradiquer, l’artiste multidisciplinaire Émilie Monnet propose KICIWEOK : lexique de 13 mots autochtones qui donnent un sens et invite treize artistes autochtones à offrir un mot issu de leurs nations respectives, dans un geste artistique ou une prise de parole spontanée. La talentueuse Moe Clark signera la conception musicale de l’ensemble du spectacle. Au CDTA, les 11 et 12 décembre. www.theatredaujourdhui.qc.ca. Rappelant les Territoires du Nord-Ouest, le magnifique texte Burning Man de la dramaturge, interprète, réalisatrice et scénariste métisse canadienne Marie Clements sera monté par les finissants de la section anglophone de l’École nationale de théâtre, dans une mise en scène de Mike Payette. Du 9 au 14 décembre. www.ent-nts.ca

Amis des marionnettes, vous aurez de quoi vous réjouir ce mois-ci. L’irrespectueux mais si talentueux marionnettiste canadien Ronnie Burkett est de retour avec une version perverse du célèbre Conte de Noël de Charles Dickens. Pour public averti ! Jusqu’au 21 décembre. www.centaurtheatre.com. L’École supérieure de théâtre de l’UQAM et le complice du célèbre Loup Bleu, le brillant Antoine Laprise, proposent L’acte inconnu. Dix interprètes porteront le texte de Valère Novaria. Du 10 au 15 décembre. www.theatre.uqam.ca. Tenon Mortaise, une des compagnies de recherche et de création les plus poétiques du Québec, présente Le Projet Beckett, un spectacle pour adultes et adolescents autour de l’univers tragicomique de la pièce Fin de partie du dramaturge. Dans un monde apocalyptique, Diane Loiselle et Denys Lefebvre allient marionnette, jeu d’acteur et théâtre d’ombres, sur une musique du sensible Guido Del Fabbro. À la Maison internationale des arts de la marionnette (MIAM) les 10 et 11 décembre. www.tenonmortaise.org. Le Théâtre de deux mains offre Copeaux de neige, un spectacle familial du metteur en scène et marionnettiste Louis-Philippe Paulhus. En utilisant des objets, le sculpteur d’histoires enchaîne la légende de Nicolas et celle des trois filles et des sacs d’or sans oublier celle du renne au nez rouge, pour ne former qu’un seul grand conte. Sur la merveilleuse musique de Paul Kunigis. Les 13 et 14 décembre, au Théâtre Outremont. www.theatreoutremont.ca.

Pas de marionnettes, mais des masques chez le Théâtre Tout à Trac qui propose, en coproduction avec la Place des Arts et le Tennessee Performing Arts Center, la reprise de Pinocchio, un spectacle écrit et mis en scène par Hugo Bélanger et lauréat du prix de la meilleure tournée au Canada et aux États-Unis du Conseil des arts et des lettres du Québec en 2016. Du 27 au 29 décembre. www.placedesarts.com. Aussi, pour les 2 à 5 ans, l’excellente Lise Gionet, assistée d’Annie Ranger, offre l’adorable Ça, qui nimbe de velours des objets de la petite enfance. Ces 45 minutes douces comme un doudou passent trop vite. Du 21 décembre au 5 janvier. www.theatreoutremont.ca.

Janvier

La rentrée théâtrale de janvier s’annonce forte. Les lecteurs de La Scena seront heureux de voir Nelligan, livret de Michel Tremblay et musique d’André Gagnon, dans une mise en scène de Normand Chouinard. Paraissant pour la première fois sur la scène du TNM, le sympathique ténor Marc Hervieux interprétera le rôle de Nelligan âgé, alors que le réputé baryton Dominique Côté incarnera le poète dans sa jeunesse. À voir pour se souvenir du grand poète québécois, que son père fit interner alors qu’il n’avait pas vingt ans. Du 14 janvier au 8 février. www.tnm.qc.ca. La Manufacture ouvre avec Les filles et les garçons, une nouvelle pièce de Dennis Kelly, traduite par Fanny Britt et mise en scène par Denis Bernard. Girls & Boys a été créée dans sa version originale au Royal Court Theatre de Londres en 2018. Avec Marilyn Castonguay. À la Licorne, du 14 janvier au 22 février 2020. www.theatrelalicorne.com. Si vous ne l’avez pas vu, ne manquez pas la reprise de l’excellent Les Hardings, lauréat du prix de la Critique 2018 – meilleur texte, section Montréal. Créée au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui, l’œuvre d’Alexia Bürger reprend l’affiche chez Duceppe, du 15 janvier au 15 février. www.duceppe.com. Dans sa nouvelle création Éclipse, entourée d’une équipe d’interprètes créatrices, Marie Brassard se penche sur les flamboyantes femmes poètes de la Beat Generation, leur offrant la place qui leur revient. Du 21 janvier au 15 février 2020. www.quatsous.com. Les populaires Louis Saïa et Claude Meunier soulignent le 40e anniversaire de la pièce Les Voisins en se replongeant dans son univers absurde. Du 24 janvier au 16 février 2020. www.placedesarts.com. Un des succès du FTA-2019, SOIFS Matériaux d’après Marie-Claire Blais, adapté par Denis Marleau, mis en scène par Stéphanie Jasmin et Denis Marleau et défendu par une distribution aussi abondante que solide, est enfin présenté en saison régulière. À voir du 24 janvier au 16 février. www.espacego.com.

Côté créations, soulignons aussi Histoire populaire et sensationnelle, mise en scène de Félix-Antoine Boutin d’un texte de Gabriel Plante, gagnant du prix Gratien Gélinas en 2016, qui aura l’honneur de la réouverture de l’Espace libre. Toutes les générations souhaitent-elles à celles qui suivent une vie meilleure ? Une fable actuelle signée Création Dans la Chambre. Avec Christian Bégin, Philippe Boutin, Sébastien David, Jacques L’Heureux, Gabriel Plante. Du 28 janvier au 8 février 2020. www.espacelibre.qc.ca. Brigitte Haentjens revient avec Sang, un texte du célèbre auteur suédois Lars Norén, qui campera deux anciens militants socialistes opposés à Pinochet et qui ont fui le Chili en laissant leur fils derrière eux. Œdipe au XXe siècle ! Cette première mondiale est très attendue. Avec Christine Beaulieu, Alice Pascual, Sébastien Ricard et Émile Schneider. Plusieurs dates, du 28 janvier au 15 février. ­www.usine-c.com. Inspiré de situations tirées de la vie professionnelle et de notre incessante recherche du bonheur, le Théâtre La moindre des choses offre Poisson glissant, une suite de tableaux de comédie existentielle. Plusieurs dates, du 28 janvier au 15 février. www.auxecuries.com. Un écrivain homosexuel et une prostituée se retrouvent plusieurs jours durant. Puis, un jour, elle ne revient plus. Martine Beaulnes s’attaque à La Maladie de la mort, un roman de Marguerite Duras (1982). Le texte sera porté par Sylvie Drapeau et Paul Savoie. Du 28 janvier au 15 février. www.theatreprospero.com. Même si les étudiants font grève, Zoé exige d’avoir ses cours et contraint son professeur à les lui donner, à elle seule, et ce, pour toute la session. L’enfant terrible du théâtre québécois Olivier Choinière s’inspire de la grève étudiante de 2012 pour réfléchir au rôle de l’éducation et rendre un hommage senti à l’enseignement de la philosophie. Du 5 au 29 février. www.denise-pelletier.qc.ca.

Pour conclure, les classiques ! Dans Le malade imaginaire, Violette Chauveau renouera avec les rôles de servantes malicieuses dans lesquels elle excelle et sera la Toinette taquine d’un Argan comique et fragile, Luc Guérin. Michel Monty signe la mise en scène du célèbre texte de Molière. Anne-Marie Binette, Patrice Coquereau, Émilie Lajoie, Didier Lucien, Benoît Mauffette, Maxime Mompérousse et Frédérick Tremblay complètent la distribution. Du 28 janvier au 29 février. www.rideauvert.qc.ca. Le Théâtre indépendant propose Quartett solo, version mutilée du Quartett de Heiner Müller, elle-même relecture radicale des Liaisons dangereuses de Laclos. Du 28 janvier au 15 février. www.theatreprospero.com. Enfin, en danse, impossible de passer sous silence le 15e anniversaire du spectacle culte de Marie Chouinard, bODY_rEMIX/ les_vARIATIONS_gOLDBERG (28 et 29 janvier). La perfection de l’assemblage de 25 miniatures dansées, RADICAL VITALITY, SOLOS ET DUOS, des fragments d’œuvres devenus autonomes sur lesquels la chorégraphe pose un regard nouveau est lui aussi un incontournable – à voir ou à revoir. Au Théâtre Maisonneuve, du 30 janvier au 1er février. www.placedesarts.com.

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.