Arts d’été 2016 : Comédies musicales et théâtre anglophone

0

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

À Montréal, le Théâtre Yiddish Dora Wasserman présente le classique hilarant de Mel Brooks, The Producers. Cette production emblématique a fait ses débuts en tant que film de Hollywood en 1968, puis s’est transformée en comédie musicale Broadway à succès. Le conte de deux réalisateurs malhonnêtes qui tentent d’escroquer leurs investisseurs a raflé 12 prix Tony lors de son règne sur Broadway en 2001. The Producers sera joué en yiddish et accompagné de surtitres en français et en anglais. L’adaptation est parfaite pour la troupe du Centre Ségal: l’œuvre de Brooks prouve à nouveau que le langage universel de l’humour juif transcende les barrières linguistiques, religieuses, générationnelles et culturelles. Anisa Cameron assure la mise en scène. Du 15 juin au 10 juillet. www.segalcentre.org

Le théâtre Ed Mirvish de Toronto nous offre la première de Matilda in Late May. Basée sur le roman pour enfants du Britannique Roald Dahl, Matilda est l’histoire d’une fillette de 10 ans, exceptionnellement brillante et espiègle, qui exaspère ses parents par ses bouffonneries. En plus de son intelligence hors du commun, la précoce Matilda se découvre bientôt des pouvoirs de télékinésie. Comme on pouvait s’y attendre, ses farces dégénèrent et le chaos s’ensuit – au grand plaisir de ses camarades de classe. En 1990, Rony Robinson adapta le roman en comédie musicale, avec de la musique de Dennis Killy et d’Alan Blaikley. Une deuxième version musicale, Matilda the Musical, composée par Dennis Kelly et Tim Minchin et commandée par la Royal Shakespeare Company, a été créée en 2010 et a fait ses débuts sur Broadway en 2013. Du 5 juillet au 16 octobre. www.mirvish.com.

Au festival Stratford en Ontario, «le monde entier est un théâtre». Cette phrase résonne tout particulièrement cette année, le quatre centième anniversaire de la mort de Shakespeare. Pour marquer l’occasion, le festival nous offre un programme spécial et présente As You Like It. Le festival mettra également en scène la première adaptation scénique du film Shakespeare in Love, qui a obtenu un Oscar. Le thème du festival de cette année est «Après la victoire», en référence aux deux guerres mondiales et à leurs conséquences. La saison de Stratford comprend également Macbeth, Breath of Kings: Rebellion et sa suite, Breath of Kings: Redemption. Ces deux pièces ont été adaptées à partir de l’œuvre du barde par Graham Abbey. Du 24 mai au 23 octobre. www.stratfordfestival.ca

Comédie musicale emblématique de Broadway, A Chorus Line fera cet été une entrée historique au festival de Stratford. L’histoire est connue : des danseurs auditionnent pour faire partie d’une pièce sur Broadway. A Chorus Line se plonge dans leurs rêves, ambitions et histoires personnelles. Il creuse aussi les singularités de Zach, le chorégraphe et réalisateur, et ses interactions intenses avec les danseurs. Après sa première représentation en 1975, la pièce brise des records au box-office et remporte neuf Tony. La partition légendaire de Marvin Hamlisch est jumelée aux paroles d’Edward Kleban. Le livret est signé James Kirkwood et Nicholas Dante. Cette représentation est la première où l’exécuteur testamentaire de Michael Bennett permet un changement à la chorégraphie, initialement développée par Bennett lui-même. La réalisatrice et chorégraphe Donna Feore a réussi à convaincre John Breglio de permettre une toute nouvelle mise en scène. Du 19 avril au 30 octobre. www.stratfordfestival.ca

La comédie musicale A Little Night Music emprunte le nom de la 13e Sérénade pour cordes en sol majeur, «Eine Kleine Nachtmusik», de Mozart. La pièce a fait ses débuts dans un film datant de 1955, mettant en scène quatre couples en vacances qui décident de changer d’époux pour la soirée. Le film d’Ingmar Bergman, Sourires d’une nuit d’été, est une comédie de mœurs. Tout comme dans la comédie musicale, l’action se déroule dans la campagne suédoise, vers 1900. Dans A Little Night Music, on découvre les histoires de cœur de l’actrice Désirée Armfeldt et des hommes qui la désirent. Avec une partition signée Stephen Sondheim, l’œuvre a fait ses débuts sur Broadway en 1973 – gagnant quatre Tony et popularisant la chanson Send in the Clowns. Le livret est écrit par Hugh Wheeler et Jonathan Tunick a orchestré la pièce. Gary Griffin, du Théâtre Shakespeare de Chicago, après avoir dirigé West Side Story à Stratford en 2009, est à la tête de la distribution. Du 21 mai au 23 octobre. www.stratfordfestival.ca

The Lion, the Witch and the Wardrobe est bien sûr basé sur le livre pour enfant du romancier anglais C.S. Lewis. La pièce de 1989, écrite par l’actrice et dramaturge Le Clanché du Rand, est une pièce d’un acte, pour deux acteurs, qui relate les aventures de quatre frères et sœurs qui entrent, par leur garde-robe, dans le monde magique de Narnia. Les créatures mythiques du royaume endurent constamment la tyrannie de la cruelle sorcière Jadis. Les enfants apprennent bien vite qu’avant sa transformation en monde éternellement hivernal, Narnia était un paisible pays enchanté. En compagnie du sage lion Aslan, ils mènent les habitants en guerre contre Jadis afin de rétablir l’ordre dans Narnia. The Lion, l’un des romans les plus populaires de Lewis, est le premier roman des Chroniques de Narnia (1950-1956). Adaptation d’Adrian Mitchell et réalisation de Tim Carroll. Du 10 mai au 22 octobre. www.stratfordfestival.ca

On pourra assister à la première d’un autre conte classique pour enfants, qui ravira les jeunes et les moins jeunes, au Shaw Festival de Niagara-on-the-Lake. La version musicale d’Alice in Wonderland fait elle aussi ses débuts dans un haut lieu du théâtre ontarien. Commandée spécifiquement pour le Shaw, la pièce est en préparation depuis 3 ans. Le célèbre conte de Lewis Carroll, où la jeune Alice tombe dans un terrier de lapin pour aboutir au pays des merveilles, est un des livres pour enfants les plus vendus de tous les temps. Cette première production met en scène 19 chansons originales, de somptueux costumes, un éclairage spectaculaire et de la sorcellerie – grâce à la technologie du 21e siècle! On y retrouve tous les personnages familiers: le chat du Cheshire, le Chapelier, Simili-Tortue et la Reine de Cœur. Le dramaturge Peter Hinton est responsable de l’adaptation et de la direction musicale. La musique est signée Allen Cole et la chorégraphie est de Denise Clarke. Du 27 avril au 16 octobre. www.shawfest.com

La division théâtre du Festival Juste pour rire à Montréal présente actuellement 14 spectacles Broadway à travers le monde. À l’occasion de la 34e édition du festival, la division présente un vieux classique qui a diverti des générations partout dans le monde. À Montréal, Mary Poppins chantera en français et c’est Joëlle Lanctot qui incarnera la légendaire nounou britannique. Le vétéran du showbiz René Simard jouera le rôle de M. Banks, le sévère banquier qui engage Mary pour commander sa progéniture. Se déroulant à Londres vers 1910, la comédie musicale est basée sur les livres de P. R. Travers et sur le film de Disney datant de 1964. Réalisation, traduction et adaptation de Serge Postigo. Paroles et musique de Richard et Robert Sherman, avec du nouveau matériel de George Stiles et Anthony Drewe. Cocréé par Cameron Mackintish. Du 15 juin au 15 juillet. www.hahaha.com

Traduction: Michèle Duguay

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.