Navigation sur: Romantique

Ayant vécu dans l’entourage de Tchaïkovski et encouragé par celui-ci, Catoire a longtemps été éclipsé par les grands compositeurs russes de son époque. Pourtant, ces pièces pour violon et piano sont de haute qualité, tout en largesse d’écriture, passionnées et profondes. Elles annoncent à la fois Rachmaninov et Debussy. Catoire, d’ascendance française, rejoint en effet, par plusieurs traits, l’œuvre de Debussy. Il faut souligner ici les « jeux d’eau » du pianiste montréalais (faculté de McGill tout comme Kayaleh), excellent dans ses phrasés coulants et éloquents. Son piano est sans reproche, en grandeur d’âme, et nous interpelle par le romantisme exacerbé de…

Partager:

Les six mélodies françaises qui suivent représentent pour moi les éléments essentiels de la mélodie française, dont la mise en musique de cette langue on ne peut plus « musicale » ainsi que l’importance de l’inspiration poétique qui est à la base du genre. Dans un deuxième temps, j’ai constaté que tous ces choix contiennent une nostalgie, une mélancolie, une élégance qui me semblent aussi essentiellement françaises. Gabriel Fau­­ré : Cinq Mélodies « de Venise » Op. 58, No. 5 : « C’est l’extase » (Verlaine) « C’est l’extase » est la cinquième et dernière mélodie du cycle de Fauré, Mélodies « de Venise ». Cette…

Partager:

La saison d’opéra 2017-18 s’annonce déterminante pour les compagnies canadiennes. Dans le cadre des célébrations du 150e anniversaire du Canada, plusieurs œuvres inspirées de thèmes canadiens seront présentées en première mondiale à Calgary, Montréal et Toronto. Le Vancouver Opera amorce un tournant décisif avec l’inauguration du Vancouver Opera Festival. Si vous aviez manqué le lancement triomphal à Montréal des Feluettes au printemps dernier, sachez que la production de l’Opéra de Montréal sera présentée au Pacific Opera Victoria en avril prochain. The Lost Operas of Mozart City Opera Vancouver, du 27 au 29 octobre 2016 Bien peu de gens savent qu’au…

Partager:

Pour souligner sa quinzième saison, l’Orchestre de la Francophonie s’est joint aux Concerts Populaires pour une célébration de la musique française. La soirée a placé les piliers de la composition québécoise parmi une lignée de musiciens allant de Ravel à Claude Champagne, de Saint-Saëns à Pierre Mercure. Le concert du 28 juillet marquait le retour des Concerts Populaires, qui avaient été interrompus par les Jeux du Québec, tenus du 17 au 25 juillet, eux aussi aux salles du Parc Olympique. Malgré ses racines uniquement francophones, le concert était un véritable kaléidoscope. Il s’est ouvert par une pièce du même nom…

Partager:

Pour célébrer son dixième anniversaire, l’ensemble Orford Six Pianos lance un deuxième album sur l’étiquette ATMA classique. L’énergie et le drame d’un programme tout russe (Khatchatourian, Prokofiev, Tchaïkovski et Moussorgski) se prête parfaitement à cet ensemble hors du commun. Avec un tel rassemblement de claviers, les six interprètes parviennent sans difficulté à reproduire la variété timbrale d’un orchestre complet. À titre d’exemple, on peut voir ici leur version du Sacre du Printemps de Stravinsky. Comme l’explique la pochette d’album, les six pianos sont répartis en forme de demi-lune sur la scène. Émulant un orchestre, les pianos à l’avant jouent le…

Partager:

Après quelques années, Nicholas Angelich nous revient avec un disque célébrant trois figures emblématiques de la musique pour piano : Franz Liszt, Robert Schumann et Frédéric Chopin. L’enregistrement s’articule autour d’un romantisme complice des compositeurs, qui se connaissaient tous trois et qui se sont dédiés mutuellement les œuvres interprétées ici. La Sonate de Liszt, dédiée à Schumann, où intervient l’ombre de l’histoire Faustienne, est exposée dans toute sa grandeur avec ses passages sombres et angoissants et d’autres plus lumineux et lyriques. Avec son jeu clair et puissant mais cependant toujours en rondeur, le pianiste nous livre une lecture très personnelle et…

Partager:

Né le 20 juin 1819, le compositeur français d’origine allemande Jacques Offenbach est surtout reconnu pour ses opérettes, comme Orphée aux enfers et Les Contes d’Hoffman qui font toujours partie du répertoire moderne. Puisque l’Opéra-Comique de Paris n’était pas intéressé à mettre en scène ses œuvres, Offenbach dut louer sa propre salle sur les Champs-Élysées. Plus bas, voyez un extrait de La Périchole où celle-ci chante après une soirée bien arrosée.

Partager:

Le 17 juin est l’anniversaire de naissance de Charles Gounod (1818) et d’Igor Stravinsky (1882). Lauréat du Prix de Rome en 1839, Gounod a fait ses études au Conservatoire de Paris. Parmi ses nombreuses compositions, on retrouve une douzaine d’opéras, des oratorios, et une foule de motets et de mélodies. Sa pièce pour piano « Marche funèbre d’une marionnette, » composée en 1872 et orchestrée en 1897, a été popularisée en tant que chanson thème de Alfred Hitchcock Presents. L’une des plus grandes personnalités de la musique du 20e siècle, Igor Stravinsky a su renverses la norme et connaître un prestige mondial…

Partager:

Le compositeur norvégien Edvard Grieg est né le 15 juin 1843. Originaire de Bergen, il compte parmi plus grands compositeurs romantiques. Sa musique célèbre à la fois l’héritage folklorique norvégien et la diversité culturelle européenne. Voici un enregistrement de Papillons, l’une des 66 Pièces lyriques, joué par Grieg lui même en 1906. Le 15 juin 1996 est également la date de décès de la Grande dame du jazz, Ella Fitzgerald. Ses 14 Grammys témoignent de sa brillante carrière de soliste, qui a aussi été parsemée de collaborations avec d’autres célèbres musiciens tels Duke Ellington et Louis Armstrong. Écoutez son scat…

Partager:

par Renée Banville, Jeanne Hourez, Caroline Rodgers et Kiersten van Vliet FMCM, Montréal, 3 au 19 juin Les activités du Festival de musique de chambre, commencées le 23 février, se poursuivront jusqu’au 19 juin. Un duo avec la soprano Measha Brueggergosman et le trompettiste Jens Lindemann évoquera la légendaire collaboration entre Kathleen Battle et Wynton Marsalis (9 juin). Le clarinettiste israélien Alexander Fiterstein revient pour une deuxième année. On l’entendra en compagnie du quatuor à cordes du festival, du pianiste André Laplante et de la soprano Aline Kutan (11 juin). Une première mondiale présente un conte de Mordecai Richler raconté…

Partager: