Navigation sur: Romantique

Toquade Marina Thibeault, alto; Janelle Fung, piano ATMA 2017. ACD2 2759, 66 min 58 s. Dès le premier enregistrement de sa carrière, l’altiste Marina Thibeault sait conjuguer fougue et sentimentalisme, tradition et innovation, accessibilité et abstraction. Elle nous livre un plaidoyer senti et convaincant de la portée du répertoire et de l’instrument. Thibeault possède un doigté admirable alliant fermeté du style et sensibilité et sait tirer de son instrument des sons qui se métamorphosent en idées. L’album commence par la Valse sentimentale, des Six morceaux op. 51 de Tchaïkovski. La transcription de la pièce, écrite à l’origine pour le piano, met en relief les…

Partager:

Lorsqu’en 1846, dans la mi-trentaine, Felix Mendelssohn dirige la création de son oratorio Elias commandé par le festival de Birmingham, il fait face à un orchestre de cent vingt-cinq musiciens, dix solistes et quatre cents choristes. Cent soixante-dix ans plus tard, un autre chef d’orchestre également dans la mi-trentaine dirigera l’un des oratorios les plus populaires du répertoire choral. Le 9 mars, à l’occasion du 45e anniversaire du Chœur Saint-Laurent, son directeur artistique Philippe Bourque offrira sa première interprétation d’Elias. « Cette œuvre me tient profondément à cœur, confie-t-il. Je me sens lié à Mendelssohn par notre choix de foi quelque peu…

Partager:

MAHLER, BEETHOVEN, MOZART ET VERDI PONCTUENT LA SAISON DE L’OSM DE LEURS ŒUVRES MAGISTRALES La Symphonie « des Mille » de Mahler ouvre la saison de façon grandiose  Une finale avec l’intégrale des symphonies de Beethoven  Mozart parcourt la saison avec plusieurs concerts aux combinaisons audacieuses. Quatre œuvres sacrées : le Requiem de Verdi, la Messe en do mineur, l’Oratorio de Noël de Saint-Saëns et le Magnificat de Bach.  La création Blood Line de Matthew Ricketts célèbrera les 150 ans de la Confédération Festival nordique de Mathieu à Sibelius : avec Alain Lefèvre et Samian Sciences et fictions : une semaine en images et…

Partager:

Québec, le 22 mars 2017 – Le Club musical de Québec est fier de présenter ce nouveau panorama musical de la planète, où les plus grands artistes classiques convergent vers la ville de Québec pour partager leur vision du monde ainsi que leur passion pour l’art, la beauté et la vie. Un véritable guide pour les mélomanes dans une proposition alliant valeurs sûres et découvertes : des formations instrumentales et vocales variées s’y côtoient, tout comme des répertoires de diverses époques et différentes générations d’artistes, ce qui rend chaque rendez-vous à la fois unique et complémentaire. Un petit rappel :…

Partager:

Libérez la voie : le chanteur-compositeur Lewis Furey a un style à la Rufus Wainwright. Soit vous adorez son timbre et son style de chant imposant, soit vous détestez. Lorsque le concert de Furey interprétant les lieder de Brahms a débuté, je dois avouer que je n’ai pas immédiatement aimé. Son jeu de nuances et son sporadique accent imitant l’anglais britannique minaient la mélodie tout au long de Wie Melodien zieht es mir (traduit par Just a Feeling), jouée en pièce d’ouverture. Mais dès le deuxième morceau, j’ai commencé à oublier ces détails – d’ailleurs, l’artiste de 67 ans ne prétend…

Partager:

Téléchargement de l’album complet : Guy Fallot #3! Jindrich FELD : Concerto for Cello & Orchestra : Allegro – grave – Allegro con brio – Antonín DVORAK : Concerto in B Minor for Cello & Orchestra, Op. 104, B. 191 : Allegro – Adagio ma non troppo – Finale, Allegro moderato Guy Fallot, Cello – Orchestre National de France, Antonio de Almeïda, dir. – Orchestre du Südwestfunk Baden Baden, André Jouve, dir. Vous pouvez télécharger l’album ci-dessous : [wcm_nonmember] Ce téléchargement est disponible pour les utilisateurs enregistrés. Si vous avez une compte, vous pouvez vous identifier ici. Si ce n’est pas…

Partager:

Le 4 novembre dernier, ce sont trois œuvres bien différentes de Mendelssohn qui ont fait vibrer la Maison Symphonique de couleurs et d’émotions. L’Orchestre Métropolitain, dirigé cette fois-ci par Kensho Watanabe, nous offrait entre autres le célèbre Concerto pour violon n°2 en mi mineur (opus 64) avec comme soliste la talentueuse Yukari Cousineau. Le concert autour de Felix Mendelssohn était sans contredit une petite merveille et un plaisir pour tous. Les musiciens ont bien su mettre en valeur les couleurs orchestrales vibrantes et diverses rencontrées à travers les trois œuvres. La programmation se voulait accessible autant pour les amateurs et…

Partager:

Matt Herskowitz et John Roney, piano Justin Time 2016. JUST 257-2. 48 min. Le jazz et le classique ont souvent flirté ensemble, pour le meilleur comme pour le pire, mais quand ce rapprochement penche vers le meilleur, il procure un plaisir incommensurable tant pour les musiciens que pour l’auditeur. C’est le cas ici alors que les pianistes Matt Herskowitz et John Roney s’attaquent au répertoire des grands classiques pour piano, mais avec une touche toute personnelle. Les arrangements prennent généralement une forme en trois parties courante en jazz (exposition du thème, improvisations diverses et retour du thème), un peu comme…

Partager:

par Renée Banville, Wah Keung Chan et Kiersten van Vliet I Musici – Deux chefs-d’œuvre L’orchestre I Musici et son chef Jean-Marie Zeitouni nous invitent à la méditation avec le sublime Chant de la terre de Mahler, une « symphonie pour deux chanteurs et grand orchestre ». Les six Lieder sont interprétés par Michèle Losier, soprano, et Richard Cox, ténor. La réflexion se poursuit avec le seizième quatuor de Beethoven qui allait être sa toute dernière œuvre. Salle Bourgie, mercredi 12, 20 h. www.imusici.com Violons du Roy – Marwood et Labadie Le chef et violoniste Anthony Marwood sera à la barre…

Partager:

Notre sondage ‘La prochaine grande mélodie’ se poursuit! Votez au www.nextgreatartsong.com. Le violoncelliste, compositeur et médecin Roy Yves nous partage ses trois choix ci-dessous. 3. Massenet – Thaïs (Opéra, disqualifié) 2. Franck – Panis angelicus « Panis angelicus fit panis hominum, Dat panis caelicus figuris terminum: O res mirabilis: manducat Dominum Pauper, servus et humilis. Te trina Deitas unaque poscimus, Sic nos tu visita, sicut te colimus: Per tuas semitas duc nos quo tendimus, Ad lucem quam inhabitas. Amen. » 1. Fauré – Après un rêve Roy Yves: pour la « beauté et profondeur spirituelle de l’oeuvre. » « Dans un sommeil que charmait ton image Je rêvais le bonheur, ardent…

Partager: