Navigation sur: Contemporain

SMCQ – Derniers concerts de la série John Rea Dans une mise en scène de Denis Marleau, Walter Boudreau et Plaisirs du clavecin interprètent Le petit livre des Ravalet, atypique opéra signé John Rea, Instruments anciens, bande magnétique, chanteurs et narrateur se partagent la scène. Usine C, 16 mai, 19 h. www.smcq.qc.ca Le Philharmonia Baroque Orchestra Anne Sofie von Otter, mezzo-soprano, et Andreas Scholl, contreténor, se joignent au Philharmonia Baroque Orchestra de San Francisco pour célébrer le 30e anniversaire au podium de Nicholas McGegan, chef et directeur artistique de l’orchestre. Au programme : airs et duos d’opéras et d’oratorios de…

Partager:

Les grandes victoires La mezzo-soprano Emily D’Angelo, de Toronto, a remporté les prestigieuses Metropolitan Opera National Council Auditions. La chanteuse de 21 ans, l’une des cinq finalistes sur neuf à recevoir un prix, a présenté deux arias avec le Met Orchestra sous la direction du chef Antony Walker au Concert des finalistes sur la scène du Met. Parmi les gagnants des éditions précédentes des Met Auditions, on compte plusieurs stars de l’opéra, notamment Renée Fleming, Susan Graham, Thomas Hampson et Frederica von Stade. En 2015, D’Angelo a gagné à la fois le premier prix et le prix du public au…

Partager:

L’avancée la plus importante de l’histoire de la mélodie russe est l’arrivée du compositeur Mikhaïl Glinka dans les années 1830. Souvent présenté comme le père de l’opéra russe, Glinka joue un rôle similaire dans l’histoire de la mélodie de son pays. Comme cela est souvent le cas avec les écoles nationales de musique, le développement du genre de la mélodie est inextricablement lié à l’émergence d’une tradition poétique littéraire. Glinka jouit d’avoir à sa disposition les poèmes du premier grand de la littérature russe, Alexandre Pouchkine. Pouchkine et, dans une moindre mesure, Mikhaïl Lermontov sont les principales influences littéraires de…

Partager:

L’Opéra de Montréal présentera en mai la création des Feluettes, de Michel Marc Bouchard, qui adapte lui-même le texte de sa pièce de théâtre de 1987 Les Feluettes ou la répétition d’un drame romantique, et de Kevin March, qui en signe la musique. C’est en Australie, où il est installé depuis 2004, que j’ai rejoint le compositeur originaire des États-Unis pour discuter de ce projet. On note que ce nouveau titre français n’en est qu’un de plus dans le catalogue du compositeur, qui en compte déjà plusieurs (Une petite sonate [2012], Ouvre-moi la porte [2011], Catalogue de papillons [2004] et…

Partager:

Montréal Festival et concours international de guitare classique de Montréal 29 avril au 1er mai, www.guitaremontreal.com Vendredi à 20h, allez assister au concert du célèbre Duo Amadeus à la salle de spectacle DB Clarke de l’Université Concordia, lequel sera présenté aux côtés des prestations de l’Orchestre de guitares de la Société de Guitare de Montréal et du gagnant du concours 2015, Steve Cowan. Samedi à 20h, l’Orchestre de Marguerite-De Lajemmerais donnera un concert qui sera suivi de la prestation du gagnant du concours de la relève de l’année passée. L’après-midi du dimanche clôturera le festival avec les finales internationales du…

Partager:

La compositrice Kristin Norderval signe la musique de la 16e production de la compagnie lyrique de création Chants Libres, une œuvre sociopolitique où il est question de résistance, de dictature et de torture. La chanteuse et compositrice Kristin Norderval ne craint pas de se frotter à des sujets forts, et l’opéra qu’elle a composé pour Chants Libres, The Trials of Patricia Isasa, qui raconte l’emprisonnement et la torture d’une victime de la dictature qui a sévi en Argentine entre 1976 et 1983, en est un bon exemple. « J’ai baigné dans l’engagement politique toute ma jeunesse, explique-t-elle, jointe par téléphone à…

Partager:

En mai, l’Orchestre symphonique de Montréal clôture sa saison avec War Requiem, l’œuvre chorale magistrale de Benjamin Britten, sous la direction de Kent Nagano avec les solistes Catherine Naglestad, Ian Bostridge et Thomas Hampson.  Commandé à l’occasion de la consécration de la cathédrale de Coventry en 1962, bombardée pendant la Seconde Guerre mondiale, le War Requiem a transcendé ses origines, devenant un incontournable lors des cérémonies commémoratives des grandes tragédies et de la guerre. Vu l’instabilité qui règne sur le monde, le War Requiemest fort à propos. En 1939, devant l’accroissement des tensions en Europe, Britten et le ténor Peter Pears prirent le bateau…

Partager:
Author : (Rebecca Anne Clark)

Poétesse. Précurseure. Personnalité canadienne. Ces descriptifs s’appliquent aussi bien à Margaret Atwood qu’au sujet de son premier livret, E. Pauline Johnson. Si bon nombre associent instantanément le nom d’Atwood à l’actuelle première dame de la littérature canadienne, c’est seulement depuis les dernières décennies que la vie et l’œuvre de Pauline Johnson font l’objet d’un regain d’intérêt sur la scène culturelle canadienne. À une époque où les thèmes de ses écrits – enjeux liés aux Premières nations, biculturalisme et multiculturalisme, femmes et sexualité, identité canadienne – sont largement débattus, madame Johnson est devenue plus pertinente que jamais. Née en 1861 d’un…

Partager:

–> Concerts populaires de montreal – 49e saison Attirant chaque année un public fidèle et enthousiaste, les Concerts populaires de Montréal auront lieu du 27 juin au 1er août. Ils présenteront à trois reprises l’Orchestre Métropolitain, sous la direction des chefs Julian Kuerti, Alain Trudel et James Darling. Ils recevront, aussi à trois reprises, La Sinfonia de Lanaudière, dirigée par Stéphane Laforest. Les mélomanes auront le plaisir d’entendre des solistes réputés, tels le ténor Marc Hervieux (27 juin), la soprano Lyne Fortin et le baryton Étienne Dupuis (11 juillet), la soprano Karine Boucher et le baryton Gino Quilico (18 juillet)…

Partager:

Découvertes et explorations au Festival Montréal baroque En plus des grands concerts, Montréal baroque propose aux festivaliers de nombreux concerts intimes, dont un récital de la flûtiste d’origine brésilienne Cléa Galhano, artiste en résidence cette année, et un concert de cantates sacrées de Manuel de Zumaya par l’ensemble mexicain La Fontegara. Le festival est aussi l’occasion de passionnantes découvertes, comme cette Soirée sans frontières où les baroqueux s’éclatent en proposant la convergence des mondes de la musique ancienne et des arts numériques. Le Festival se terminera avec Élémens, le sublime ballet de Jean-Ferry Rebel dépeignant la création du monde,…

Partager: