Corona Sérénades : Christopher Dunham, baryton (Canada)

0

This page is also available in / Cette page est également disponible en: enEnglish (Anglais)

Rencontrez Christopher Dunham, baryton (Canada), chanteur pour les Corona Sérénades.

 


Originaire de Niagara Falls, en Ontario, Christopher Dunham a captivé les publics à travers le Canada et aussi loin que la côte de l’Adriatique de l’Italie en tant que « baryton faisant preuve d’une concentration admirable » (Montréal Gazette). Récemment diplômé de l’Atelier Lyrique de l’Opéra de Montréal et de la résidence des jeunes artistes de l’Opéra d’Atlanta, Christopher a remporté la bourse de développement Desmarais trois années de suite et a obtenu le poste de jeune mentor des Jeunesses Musicales Canada. Christopher est aussi à l’aise dans les formats de concert, en récital et à l’opéra. Parmi ses rôles figurent celui du frère dans les Sept Péchés capitaux (Atlanta Opera), Figaro dans Le Barbier de Séville (Brott Opera), Mercutio dans Roméo et Juliette (Jeunesses Musicales Canada), Argante dans Rinaldo (Pacific Opera Victoria), Dandini dans La Cenerentola (La Musica Lirica), Schaunard dans La Bohème et Escamillo dans Carmen (Opéra de Montréal). La saison prochaine, Christopher pourra être vu avec le Pacific Opera Victoria, l’Opéra de Québec et l’Orchestre symphonique de Windsor. Christopher a déjà commencé à se faire un nom et il est promis à une carrière florissante.

Comment la crise vous a-t-elle affecté ?

Tout le travail que j’avais prévu pour les quatre prochains mois a été annulé en raison du virus, soit quatre opéras consécutifs : Carmen, Die Fledermaus, une nouvelle œuvre canadienne et Don Giovanni. Cela entraîne une énorme perte financière, même si je fais mon métier par passion. Je suis triste de ne pas pouvoir chanter d’une manière qui comble mon coeur.

Quels sont vos cinq opéras préférés ?

Le Nozze di Figaro, Le Vaisseau fantôme, Don Giovanni, Wozzeck, Salomé.Quant aux interprètes, je suis quelque peu obsédé par la capacité de Jorma Hynninen de chanter littéralement n’importe quoi. Wozzeck est en haut de ma liste à cause de l’histoire et de l’intensité de la musique. Je suppose que c’est un plaisir personnel plutôt qu’un plaisir partagé !

Il va sans dire que ces opéras sont, à eux seuls, des chefs-d’œuvre. Je pense pouvoir dire de chacun d’eux que je les aime à cause de l’histoire. Le sens du drame, la tension, les personnalités plus grandes que nature. Une bonne histoire, c’est ce qui me plaît.

Quels films, émissions de télévision et livres recommandez-vous ?

En ce moment, je regarde la série Babylon Berlin. C’est délicieux. Et actuellement, je lis Le Hobbit. Je suis en train d’en faire un livre audio que je mets sur mon site Web. Un chapitre par jour – gratuit !

Pourquoi vous êtes-vous joint aux Corona Sérénades ?

Je me suis joint à ce projet parce que je crois en l’importance de connecter les gens. Cette initiative connecte les gens grâce au pouvoir de la musique et à notre amour partagé de l’opéra. De plus, je sais personnellement à quel point la perte financière et la choquante rapidité avec laquelle tout cela s’est déroulé ont été dévastatrices. Je veux soutenir mes collègues chanteurs comme je peux.

Liens :

 

This page is also available in / Cette page est également disponible en: enEnglish (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.