Navigation sur: L’hebdo Lebrecht

Au début du XXe siècle, alors qu’Arnold Schoenberg passait du domaine harmonique vers l’atonalité, ses amis trouvaient encore leur bonheur dans les sons que l’on pouvait tirer d’un orchestre de 100 musiciens. Le beau-frère et unique professeur de musique de Schoenberg, Alexander Zemlinsky, a présenté une suite intitulée La sirène lors d’un concert à Vienne en 1905, puis a rapidement retiré la partition de toute autre représentation pour des raisons, essentiellement psychosexuelles, que j’examinerai dans un essai plus tard dans le mois. Qu’il me suffise de dire que La Sirène est une œuvre absorbante, lascive, qui s’auto-lacère en quête d’une…

Partager:

En réponse à l’Estonien Arvo Pärt depuis la Lettonie, Vasks écrit des œuvres longues, lentes et contemplatives avec une grande inspiration venant des lacs, des forêts et des paysages naturels. La pièce titre de cet album, pour orchestre à cordes, est un de ces adagios à la Samuel Barber qui n’a ni début, ni milieu, ni fin, tout en offrant une image de l’univers à la fois reconnaissable et non menaçante. Une grande partie de la musique de Vasks est empreinte de deuil – pour l’occupation de son pays par l’Allemagne et la Russie, pour ses amis décédés – mais…

Partager:

En cette année où toutes les institutions américaines tentent d’afficher des références multiculturelles, la question sans réponse est de savoir si la musique classique a quelque chose de positif à apporter. Aucun grand orchestre n’a dépassé l’ouverture ou l’intermezzo symbolique d’un compositeur issu d’une minorité, et aucune œuvre d’un artiste méconnu n’a encore saisi l’esprit de notre époque. Malgré toutes ses embauches de v-ps de la diversité et de PR woke, l’industrie musicale n’a pas changé ses habitudes, ni le public ses goûts. Le présent récital constitue une sorte de percée. Will Liverman, un baryton que l’on a beaucoup vu…

Partager:

À une autre époque, j’ai discuté toute une nuit avec Valery Gergiev au sujet des compositeurs russes du XXe siècle. C’était avant que Gergiev ne devienne un outil de propagande du régime Putin et son esprit était encore ouvert à la contradiction. J’ai adopté ce qui était alors la position dominante, à savoir que Stravinsky était un génie inattaquable, une position que j’ai abandonnée 30 ans plus tard. Gergiev a plaidé avec véhémence en faveur de Prokofiev, d’abord pour les opéras qu’il faisait alors revivre au Mariinsky, mais avec encore plus de force pour les sept symphonies, dont seules la…

Partager:

Le problème avec la plupart des oeuvres issues de compositeurs contemporains inconnus c’est que l’auditeur ne sait pas d’où elles viennent. L’Autrichien Gerald Resch surmonte cet obstacle en ancrant son troisième quatuor à cordes, « attaca », dans le premier quatuor Razumovsky de Beethoven, opus 59/1. Le contexte fonctionne remarquablement bien. M. Resch, âgé de 46 ans, est un ancien journaliste musical imprégné de la musique viennoise, tant historique que moderne. Il travaille avec des ensembles aussi différents que l’instrument d’époque Concentus Musicus et le quatuor de saxophones Aureum. Pour la création de « attaca », il a effectué une période d’immersion avec le…

Partager:

En 1942, alors que des millions de personnes étaient massacrées sur les champs de bataille et dans les camps d’extermination allemands, trois compositeurs de pays différents ont écrit des sonates pour violon et piano. Rien ne relie ces œuvres aux événements contemporains ou les unes aux autres. Ce sont des actes d’évasion de musiciens experts qui ont choisi de ne pas s’engager dans la pire période de l’histoire humaine. La partition d’Aaron Copland est un acte d’abnégation, utilisant des airs folkloriques qu’il a récupérés sur les plateaux de tournage hollywoodiens, mirages d’une Amérique organique qui n’a jamais existé. Lorsqu’il a…

Partager:

On situe les enregistrements de Ralph Vaughan Williams au milieu de l’Atlantique. Les interprètes anglais – Boult, Barbirolli, Hickox, Handley et plus récemment Andrew Manze – tendent vers la discrétion, laissant la puissance de la musique émerger furtivement. Les Américains – Stokowski, Previn, Slatkin – sont plus énergiques et explicites. Ce sont peut-être de vastes généralisations, mais elles reflètent à quel point les artères de l’interprétation de Vaughan Williams sont étroites. Aucun chef d’orchestre vedette non britannique ou américain n’a jamais abordé ses symphonies. Le seul champion européen enregistré est le Néerlandais Kees Bakels chez Naxos. Où se situent ces…

Partager:

Quand avez-vous entendu Hindemith pour la dernière fois ? Sérieusement, à quand remonte la dernière fois où vous avez choisi consciemment une oeuvre de Paul Hindemith avant tous les autres compositeurs vivants ou morts ? Quand avez-vous assisté à un concert avec l’une de ses œuvres ? À son époque (1895-1963), Hindemith était un moderniste si éminent que les nazis l’ont expulsé du pays. Il était un compositeur si prolifique que, lorsqu’il a appris la mort du roi George V dans un studio de la BBC, il s’est empressé, avant de quitter le bâtiment, de composer une complainte musicale qui…

Partager:

Lorsqu’on entend parler de « multiples facteurs » en 2021, cela signifie généralement que la Covid n’est pas la seule cause de décès. Cet album a également des « multiples facteurs » qui causent sa perte. Commençons avec le positif. Cet album marque le retour de la violoniste américaine Hilary Hahn après une année sabbatique dont la durée a été doublée par la pandémie. Hahn, 41 ans, est l’une des rares violonistes concertistes à jouir d’une large reconnaissance médiatique. Sa présence est essentielle sur nos scènes toujours vides. Son jeu n’a rien perdu de son assurance et demeure toujours très convaincant. L’album, qui contient…

Partager:

Une amie russe très cultivée me disait l’autre jour qu’elle ne supportait pas d’écouter des lieder – « tous ces cris et, pire, en allemand ». Il n’est pas facile de trouver un antidote à de tels préjugés nationaux, mais un antidote a atterri sur le pas de ma porte le lendemain. Le baryton Matthias Goerne, à la voix de velours brossé et à la diction plus claire que de la vodka glacée, est la parfaite riposte aux aigus plaignants, d’autant plus lorsqu’il chante des lieder qui sont habituellement dans le casier de la soprano. Son programme se compose ici des Wedendonck…

Partager: