« Un Canada créatif »: première stratégie d’exportation créative du Canada

0

L’honorable Mélanie Joly, ministre du Patrimoine canadien, a dévoilé, ce mardi 26 juin, la première stratégie d’exportation créative du Canada. Elle a notamment donné des détails sur le nouveau Fonds d’exportation pour les industries créatives, qui vise à aider les créateurs canadiens à atteindre leurs objectifs commerciaux à l’international.

À travers cette politique de soutien aux acteurs du milieu, le gouvernement vise à positionner les industries culturelles canadiennes au cœur des perspectives économiques du pays. Afin d’être compétitif sur la scène mondiale, le Canada souhaite mettre en place tous les moyens nécessaires pour soutenir la croissance de ce secteur, investir pour développer ses talents francophones et anglophones.

Le dispositif d’outils stratégiques comprend des programmes d’aide financière, y compris pour les organismes fédéraux relevant du Ministère de la culture : Radio-Canada/CBC, Téléfilm, l’Office national du film du Canada, le Centre national des arts, le Conseil des arts du Canada, Bibliothèque et Archives Canada et chacun des musées nationaux.

Trois piliers, trois objectifs

Ce plan stratégique en faveur de la culture et du rayonnement des artistes canadiens à l’étranger s”intitule “Un Canada creative”. Il repose sur trois piliers :

  1. Investir dans les créateurs et les entrepreneurs culturels – tous les professionnels qui contribuent à la création et à la production d’œuvres, soit les artistes, les auteurs, les producteurs et les réalisateurs – et leurs récits.
  2. Promouvoir la découverte et la distribution de contenu canadien à l’échelle nationale et internationale.
  3. Renforcer la radiodiffusion publique et soutenir l’information locale.

Ces trois objectifs seront rendus possible grâce notamment à un nouvel investissement de 1,9 milliard de dollars, déjà annoncé en 2016. Outre l’argent destiné au Fonds des médias du Canada, le gouvernement fédéral s’engage à financer une Stratégie d’exportation pour les industries creative à hauteur de 125 millions de dollars sur cinq ans.

Les principales mesures annoncées

Au cours des mois et des années à venir, les pouvoirs publics souhaitent adopter d’autres mesures concrètes, prenant notamment la forme d’investissements, de modifications des politiques, des programmes et des lois. Outre l’investissement de 125 millions de dollars, cite plus haut, les principales mesures sont les suivantes :

  • Accroître la contribution fédérale afin de maintenir le niveau de financement du Fonds des médias du Canada à compter de 2018. Ce nouveau financement, en plus des 134 millions de dollars versés chaque année au Fonds, permettra de soutenir des emplois de qualité, notamment pour nos auteurs, auteurs-producteurs, producteurs, réalisateurs, acteurs et autres membres de l’équipe.
  • Mettre en place un Conseil des industries créatives.
  • Moderniser les principaux programmes de financement de l’industrie des médias, de la musique, du livre et des périodiques dès cette année et jusqu’en 2019-2020.
  • Utiliser une partie de l’investissement de 300 millions de dollars dans le Fonds des espaces culturels du Canada pour appuyer le développement d’une nouvelle génération d’espaces culturels – des hubs créatifs – où les créateurs pourront perfectionner leurs compétences entrepreneuriales, créer, collaborer et innover à compter de 2018-2019.
  • Lancer un examen de la Loi sur la radiodiffusion et de la Loi sur les télécommunications.
  • Amorcer, en 2018, l’examen parlementaire de la Loi sur le droit d’auteur et mettre en application les conclusions de cet examen.

Réaction de la La Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM)

Par voie de communiqué, la CCMM accueille favorablement la Stratégie d’exportation créative du Canada qui donnera, selon l’organisme, les moyens aux industries creatives de prospérer ici comme à l’étranger.

« La culture et les industries créatives sont des éléments centraux de l’identité de la métropole et d’importants leviers de développement économique. La communauté d’affaires salue cette stratégie qui réaffirme l’engagement du gouvernement fédéral en faveur de ces industries porteuses. Le programme Exportation créative Canada et les 125 millions $ qui y sont associés permettront aux créateurs et aux entreprises créatives de consolider leur présence à l’étranger et contribuera au rayonnement de la métropole à l’international », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Et à lui de conclure sur les bienfaits de cette nouvelle politique: « La stratégie fédérale répond à une demande de la communauté d’affaires pour faciliter la promotion et l’exportation du contenu de nos créateurs vers l’étranger. Il ne fait aucun doute que les secteurs clés de la métropole, notamment les jeux vidéo, le cinéma et la réalité virtuelle, en bénéficieront ».

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.