Critique CD | John Williams: Violin Concerto No. 2 & Selected Film Themes

0
Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

76%
76%
  • User Ratings (0 Votes)
    0

John Williams: Violin Concerto No. 2 & Selected Film Themes
John Williams, compositeur et chef; Anne-Sophie Mutter, violon; Boston Symphony Orchestra
Deutsche Grammophon, 2022

John Williams et Anne-Sophie Mutter se connaissent bien. Ils ont déjà collaboré à deux reprises sur deux récents albums parus chez Deutsche Grammophon en 2019 et 2020. Ils renouvellent ici l’expérience, sur la même étiquette, avec le Concerto no 2 pour violon du compositeur.

Ce concerto débute par un solo de harpe aux sonorités lugubres. Des profondeurs des cordes émerge timidement le violon d’Anne-Sophie Mutter. La virtuosité de l’interprète ne tarde pas à prendre toute sa place, sans toutefois faire de grandes effusions. Malgré quelques passages plus lyriques, mélancoliques, c’est le sentiment d’angoisse qui prédomine. Fidèle à son habitude, John Williams utilise abondamment la section des cuivres et multiplie les effets dramatiques. On retrouve ici l’univers de ses célèbres partitions galactiques portées à l’écran avec, cette fois, un penchant plus moderne. Le compositeur ne puise pas autant dans le registre épique, comme pour le cinéma, mais il déconstruit son langage et devient adepte du changement permanent. Quant à la partie de violon, elle n’est pas sans rappeler le style des tout premiers explorateurs de la modernité, à commencer par Arnold Schoenberg dans son propre Concerto pour violon (1936). Dès lors, peut-on encore qualifier la musique proposée par John Williams de « moderne » ? En tout cas, elle n’est plus tout à fait nouvelle.
Les trois dernières pièces de l’album sont des réorchestrations de thèmes bien connus, notamment de Star Wars et des Aventuriers de l’arche perdue qui ont fait l’immense succès de John Williams. Les nostalgiques de Han Solo ou d’Indiana Jones ne seront pas trop dépaysés !

Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Justin Bernard est détenteur d’un doctorat en musique de l’Université de Montréal. Ses recherches portent sur la médiation musicale, notamment par le biais des nouveaux outils numériques, ainsi que sur la relation entre opéra et cinéma. Membre de l’Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique (OICRM), il a réalisé une série de capsules vidéo éducatives pour l’Orchestre symphonique de Montréal. Justin Bernard est également l’auteur de notes de programme pour le compte de la salle Bourgie du Musée des Beaux-Arts de Montréal et chargé de cours à l’Université de Sherbrooke. Par ailleurs, il anime une émission d’opéra et une chronique musicale à Radio VM (91,3 FM).

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.