Nuits d’Afrique / Soledad Barrio & Noche Flamenca présentent Rondan Los deseos

0
La Scena Musicale's Discovery Box

« Le flamenco est un cri profond pour la justice » – Martin Santangelo, directeur artistique

 

De la grande visite au Gesù (vendredi, samedi et dimanche), la troupe Soledad Barrio & Noche Flamenca présente, dans le cadre des Nuits d’Afrique à l’année, quatre représentations de son tout nouveau spectacle Rondan Los Deseos (Circle of Desire) qui s’inspire de l’ambiance de différents films d’auteurs des années 60, pour nous faire vivre  une multitude de tableaux chorégraphiques dans une « ambiance intimiste qui prend vie à travers la danse, la musique et le théâtre».

« Rondan Los deseos est une mise en scène des tourments qui contrarient le désir de deux êtres de s’unir et de communier. Le spectacle aborde de manière très émotive la possibilité et l’impossibilité de la réalisation de ce désir », dit Martin Santangelo, directeur artistique, en entrevue avec La Scena Musicale. Il précise que la choix de la thématique des films d’auteurs des années 60 permet d’avoir d’agréables mises en scènes de duos avec des interactions émotionnelles des plus expressives. Il souligne sa grandes admiration de l’extraordinaire ressenti avec lequel la danseuse étoile  Soledad Barrio, récipiendaire du prestigieux Bessie Award, ainsi que les danseurs : Antonio ‘El Chupete’ Rodriguez et Marina Elana, le Chanteur : Manuel Gago, le Guitariste : Salva de María et le percussionniste: David Rodriguez, traduisent les rebondissements des tourments sentimentaux de cette nouvelle production qui a comme trame de fond, l’éternelle recherche de la profonde vérité dans les relations humaines, et ce à travers les différents numéros de danse en duos et en trios qui se succèdent tout au long du spectacle.

De l’universalité du flamenco

En fait, cette nouvelle production musicale traduit la conviction profonde des fondateurs de la troupe, créée en 1993, Martin Santangelo et Soledad Barrio, à savoir que le flamenco permet d’exprimer profondément le désarroi de ceux et celles qui vivent des situations désespérés tels que ces milliers de gens qui se trouvent contraints d’émigrer et de s’exiler. Le flamenco permet aussi d’exprimer les cris de détresse, une certaine « libération émotionnelle » qui fait du bien.
« Le flamenco va bien. Il est en évolution continuelle. Mais, ce qui est fondamental dans le flamenco c’est qu’il permet de traduire le cri pour la justice ou toutes autres raisons », affirme Martin Santangelo qui croit en la capacité du flamenco à suivre et à traduire les changements en cours dans le monde. « Le flamenco s’adapte bien à l’évolution du monde. Mais, l’essence du flamenco reste et demeure la traduction artistique de ce cri profond pour la justice », dit-il. Il se réjouit de la capacité qu’a le flamenco qui « appartient à une multitude de cultures à travers le monde », à intégrer différents styles de danse, de musique et de chanson. Le directeur artistique parle avec beaucoup de fascination des différentes phases de l’évolution du flamenco à travers l’histoire et les apports des différentes cultures à ce style d’expression musical et corporelle, agréablement, universel. www.productionsnuitsdafrique.com

 

 

La Scena Musicale - Coffret Découverte
Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.