Orchestre de l’Université de Montréal – Gloire…Soviétique

0
La Scena Musicale's Discovery Box
Chargement de la carte ....

Date/Heure
Date(s) - 12/10/2019
19:30

Lieu
Faculté de musique de l'Université de Montréal - Salle Serge-Garant (B-484)

Catégories

Types

  • Concert
  • Classification de l'ensemble/soliste

    • Orchestre
    • Vents
    • Artistes de l'évènement
      Orchestre de l'Université de Montréal, Jean-François Rivest, Jaena Kim, Benoît Groulx

      Prix
      14$

      Site Web de l'évènement
      https://calendrier.umontreal.ca/musique/?com=detail&eID=877261

      Page Facebook de l'évènement

      Numéro de téléphone
      514-343-6427


      Programme :

      Dimitri Chostakovitch

      Symphonie no 5 en ré mineur

      Aram Khatchatourian
      Concerto pour violon / transcription pour flûte de J.- P. Rampal      
      Soliste : Jaena Kim, 1er prix du Concours de concerto 2019 de l’OUM   

      Benoit Groulx
      Création
      1er prix du Concours de composition 2019 de l’OUM

      Le mot du directeur artistique, Jean-François Rivest

      « Ce concert d’ouverture de la saison se veut empreint d’ironie, tant par son titre que par le choix de la Cinquième symphonie de Chostakovitch. C’est que le compositeur réussit à faire entendre aux autorités soviétiques le contraire de ce que cette œuvre richissime exprime réellement ! Le régime se frotte les mains : Chostakovitch rentre dans les rangs, lui qui avait été attaqué un an plus tôt (1936) pour son téméraire Lady Macbeth du district de Mtsensk, un opéra à saveur politique. Dans la presse officielle, on parle de « réponse créative d’un artiste soviétique à la critique justifiée », mais ceci ne laisse pas dupe un peuple opprimé : entre autres, la marche militaire pompeuse du dernier mouvement, martelant une note répétée sur quatre pages pleines, signifie à ceux qui veulent bien l’entendre que la gloire est factice et Chostakovitch, plus socialement engagé que jamais.

      Moins en conflit avec son époque, Khatchatourian est taxé d’antipopulisme avant d’être rapidement pardonné, les autorités devant montrer leur magnanimité autant que leur force punitive. C’est Jean-Pierre Rampal qui signe la transcription pour flûte de son Concerto pour violon, œuvre à grand succès aux couleurs paysannes. En début de programme, nous ferons place à la relève et à la création de l’œuvre lauréate du Concours de composition de l’OUM, édition 2019. », conclut le directeur artistique.

      La Scena Musicale - Coffret Découverte
      Partager:

      A propos de l'auteur

      Laissez une réponse

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.