Mendelssohn : Les couleurs du romantisme

0
Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Advertisement / Publicité
Chargement de la carte ....

Date/Heure
Date(s) - 05/11/2016
20:00 - 22:00

Lieu
Église Saint-Joachim de Pointe-Claire

Catégories

Types

  • Performance
  • Classification de l'ensemble/soliste

    • Musique de chambre
    • Opéra
    • Opéra
    • Artistes de l'évènement
      Kensho Watanabe, chef; Yukari Cousineau, violon

      Prix
      No Information

      Site Web de l'évènement
      http://orchestremetropolitain.com/2016-2017/fr/concert/les-couleurs-du-romantisme/

      Page Facebook de l'évènement

      Numéro de téléphone
      No Information


      La sensibilité

      Le magnifique Concerto pour violon n° 2 de Mendelssohn, interprété ici par Yukari Cousineau, violon solo de l’Orchestre Métropolitain, est l’un des plus beaux du répertoire. De retour d’un voyage en Écosse, les paysages gothiques et les brumes des Highlands ont inspiré au compositeur sa Symphonie n° 3, une œuvre épique dirigée par le jeune chef Kensho Watanabe. Magistrale ouverture de concert, La belle Mélusine est quant à elle empreinte de grâce et d’élégance.

      Sensitivity

      Mendelssohn’s magnificent Violin Concerto No. 2, performed here by Orchestre Métropolitain’s concertmaster Yukari Cousineau, is one of the most beautiful in the repertoire. Upon returning from a trip to Scotland, the fogs and gothic landscapes of the Highlands inspired the composer to write his Symphony No. 3, an epic work conducted by Kensho Watanabe. Completing the program, the magnificent overture The Fair Melusine is imbued with elegance and grace.

      This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

      Partager:

      A propos de l'auteur

      Composé d’une soixantaine de musiciens d’ici, majoritairement diplômés des Conservatoires et des facultés de musique du Québec, l’Orchestre Métropolitain adopte, dès sa fondation en 1981, une approche distincte qui reflète sa volonté indéfectible de démocratiser et faire rayonner la musique symphonique. Sous la direction artistique de Yannick Nézet-Séguin depuis 2000, la renommée de l’Orchestre n’a cessé de croître et d’évoluer — à Montréal, au Québec, au Canada et à l’étranger. À travers sa programmation, Le Métropolitain affirme sa fierté d’être ce qu’il est : authentique, audacieux, dévoué, passionné. L’action de l’Orchestre Métropolitain s’articule autour des valeurs d’accessibilité et d’engagement auprès de la collectivité, d’innovation et de créativité sur le plan artistique. L’Orchestre se démarque par son désir de partager sa passion pour la musique symphonique et sa volonté de la placer à la portée de tous. L’Orchestre Métropolitain, c’est la recherche de l’excellence, mais c’est aussi une invitation à la culture musicale qui se déploie à travers son volet Jeunes Mélomanes, ses conférences préconcert, ses nombreux partenariats éducatifs et communautaires ainsi que par la vingtaine de concerts qu’il présente chaque saison dans les arrondissements montréalais grâce à plus de 25 ans de collaboration avec le Conseil des arts de Montréal en tournée.

      Laissez une réponse

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.