La 20e édition des prix Opus

0
Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

C’était la fête de l’excellence de la scène et de la création artistique ce 7 février 2017 et le Conseil québécois de la musique, sous la présidence de Robert Leroux, ­remerciait les artisans qui y ont contribué.

C’est à la jeunesse et au dynamisme, par le biais du Collectif 9, que le CQM a confié le numéro d’ouverture. Cet ensemble magnifique a démontré que la musique classique demande des efforts et la pleine possession de tous ses moyens. Son interprétation de Brahms exige une forme et une discipline ­collective exceptionnelles.

Advertisement / Publicité

Et pour 2016, les jeunes ne se sont pas gênés de prendre leur place.

Beth McKenna a reçu le prix du Concert de l’année – Jazz et Musiques du monde pour Home Montreal.

Ballet-Opéra-Pantomime, jeune entreprise, a reçu l’Opus de la découverte de l’année.

Le théâtre de la ville de Longueuil, qui était à quelques jours de son 21e anniversaire, a été reconnu en tant que diffuseur pluridisciplinaire.

Ce fut un gala 20e anniversaire très relevé en prestations, dont celle de Madame Lorraine Desmarais avec un splendide tango au piano. Petit clin d’œil à l’année Jean Derome offert par le quatuor de saxophones Quasar, dynamique et amusant à chaque remise de prix.

Le violoncelliste Stéphane Tétreault et la talentueuse pianiste Lysandre Ménard ont interprété une œuvre de Schumann. Flamboyante et généreuse, Karina Gauvin s‘est produite dans une belle offrande accompagnée de Michael McMahon au piano.

L’ensemble des cuivres du Conservatoire de musique de Montréal s’est chargé de la ­fermeture de cette journée exceptionnelle.

Les prix Opus, ce sont plus de 30 000 $ de prix en argent.

Chants Libres, pour The Trials of Patricia Isasa, a reçu le prix Opus du Concert de ­l’année – Musique moderne contemporaine.

Julie Boulianne, mezzo-soprano, a reçu le prix Opus pour la meilleure interprète de l’année.

L’Orchestre symphonique de Montréal a obtenu trois trophées, dont un pour la Production de l’année – Jeune public, prix Opus accompagné d’une enveloppe de 5000 $, offerte par le ministère de la Culture et des Communications du Québec, pour Le Bal des enfants – L’aventure espagnole de Don Quichotte.

Denis Gougeon est venu chercher le prix Création de l’année et le prix Concert de l’année – répertoires multiples est allé à I Musici.

André Hamel est consacré lauréat-compositeur de l’année, prix accompagné d’une bourse de 10 000 $ offerte par le Conseil des arts et des lettres du Québec.

Yannick Nézet-Séguin a remis le prix pour le rayonnement à l’étranger à Charles Richard-Hamelin.

Le prix Concert de l’année – Régions, d’une valeur de 5000 $, est allé à Vues d’Espagne, Concerts aux Îles du Bic.

Jacques Clément a reçu le prix Hommage pour l’ensemble de sa carrière. Vous trouverez un article au sujet de cet hommage dans notre parution de février 2017.

Nos critiques et articles en lien avec les ­derniers prix Opus : http://myscena.org/fr/dino-spaziani/le-20e-gala-des-prix-opus-du-conseil-quebecois-de-la-musique/

Tous les détails des 20e prix Opus : http://cqm.qc.ca/1232/Laureats_an_20.html

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Musicien-Gestionnaire, Gestionnaire-Musicien, selon les besoins.

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.