Navigation sur: Piano

Lupo au LMMC Le pianiste italien Bedenetto Lupo, très apprécié au Québec, est de retour au Ladies’ Morning Musical Club pour le premier concert de la saison. Le LMMC présentera également le Pacifica Quartet (2 octobre), le Quatuor Hermès (23 octobre), le violoncelliste Pieter Wispelwey (13 novembre) et la soprano Karina Gauvin (4 décembre). Lupo interprétera des œuvres de Chopin, Scriabine et Rachmaninov. Le 11 septembre, salle Pollack, 15 h 30. www.lmmc.ca Souvenir de Florence Six musiciens de l’OSM – Richard Roberts, Jean-Sébastien Roy, Victor Fournelle-Blain, Sofia Gentile, Gary Russell et Sylvain Murray – se réunissent pour ce récital de musique de…

Partager:

Joliette, le 8 août 2016 – Pour sa 39e édition, l’équipe du Festival de Lanaudière invitait les mélomanes à venir découvrir plusieurs des œuvres que son fondateur, le père Fernand Lindsay, aimait autant écouter qu’enseigner. Du 9 juillet au 7 août 2016, les activités proposées comprenaient 14 concerts à l’Amphithéâtre Fernand-Lindsay, 8 dans les églises de la régionet 2 au Musée d’art de Joliette, en plus de 4 soirées de cinéma et de 5 matinées de yoga en plein air. Près de 53 000 personnes ont assisté aux activités du Festival, ce qui représente une augmentation significative comparativement au résultat…

Partager:

Pour célébrer son dixième anniversaire, l’ensemble Orford Six Pianos lance un deuxième album sur l’étiquette ATMA classique. L’énergie et le drame d’un programme tout russe (Khatchatourian, Prokofiev, Tchaïkovski et Moussorgski) se prête parfaitement à cet ensemble hors du commun. Avec un tel rassemblement de claviers, les six interprètes parviennent sans difficulté à reproduire la variété timbrale d’un orchestre complet. À titre d’exemple, on peut voir ici leur version du Sacre du Printemps de Stravinsky. Comme l’explique la pochette d’album, les six pianos sont répartis en forme de demi-lune sur la scène. Émulant un orchestre, les pianos à l’avant jouent le…

Partager:

Après quelques années, Nicholas Angelich nous revient avec un disque célébrant trois figures emblématiques de la musique pour piano : Franz Liszt, Robert Schumann et Frédéric Chopin. L’enregistrement s’articule autour d’un romantisme complice des compositeurs, qui se connaissaient tous trois et qui se sont dédiés mutuellement les œuvres interprétées ici. La Sonate de Liszt, dédiée à Schumann, où intervient l’ombre de l’histoire Faustienne, est exposée dans toute sa grandeur avec ses passages sombres et angoissants et d’autres plus lumineux et lyriques. Avec son jeu clair et puissant mais cependant toujours en rondeur, le pianiste nous livre une lecture très personnelle et…

Partager:

1er juillet 2016 — La direction du Concours de musique du Canada – Canimex (CMC) annonce l’identité du lauréat de la catégorie 11 à 14 ans. Grand Prix chez les 11 à 14 ans : Eric Guo, Piano 14 ans, (Scarborough, ON) Le pianiste se mérite une bourse d’une valeur de 1 500 $ offerte par Power Corporation du Canada. Les solistes du Concert gala 2016 • Premier prix du Tremplin : David Dias Da Silva, Clarinette (Montréal, QC) • Grand Prix chez les 19 à 30 ans : Philippe Prud’homme, Piano 25 ans (Montréal, QC) • Grand Prix chez les 15…

Partager:

Scriabin, A.: Piano Music, Vol. 1 Sonata Fantaisie, Impromptus, Nocturnes Soyeon Kate Lee Naxos 2016. 8.573527. 51 min 27 s. Soyeon Kate Lee nous revient avec un programme assez atypique dans son dernier disque. En effet, elle propose un choix de pièces pour piano du jeune Alexandre Scriabine, aussi belles et variées les unes que les autres. Scriabine laisse un corpus impressionnant et éclectique d’œuvres pour piano. Certaines de ces œuvres sont déroutantes par leur classicisme. C’est le cas, par exemple, de la Sonate-fantaisie en sol dièse mineur qui, bien qu’annonçant par quelques accords exotiques le goût prononcé de Scriabine…

Partager:
Author : (Camilo Lanfranco)

Avec son premier prix d’un montant de 100 000 dollars canadiens et son programme de développement artistique et professionnel d’une valeur d’un demi-million, le Concours de piano Honens est le plus généreux concours de piano au monde. Le nombre de candidats a été fixé à 50, sélectionnés dans des auditions à Londres, Berlin et New York, et le concours s’est fixé comme objectif de couronner le pianiste complet, « un musicien d’une virtuosité impressionnante, un communicateur, un explorateur téméraire et un rêveur ». En septembre dernier, à Calgary, un public enthousiaste de 1600 personnes a assisté à un concert alliant une interprétation magistrale,…

Partager:

Louis Lortie, piano Chandos CHAN 10662(2) (2 CD : 161 min 20 s) ****** Louis Lortie revisite les Années de Pèlerinage de Liszt, cette fois dans leur intégralité, après une escale à la deuxième année italienne il y a de cela une vingtaine d’années. Il paraîtra cliché de parler de maturité, mais c’est juste, car Lortie a effectivement acquis un bagage musical impressionnant depuis ses jeunes années, et il en fait ici un usage intelligent et sensible. C’est au deuxième degré de la lecture que l’on remarque la véritable valeur de l’interprétation du pianiste québécois. Les traits subtils et suggestifs…

Partager:

Par Lucie Renaud Soliste invité de l’Orchestre du Mariinsky sous Gergiev l’année dernière, il avait renversé public et critique dans son Troisième de Rachmaninov. Sous ses doigts, le redoutable concerto semblait d’une facilité désarmante, le pianiste transcendant littéralement les difficultés pour extraire de cette œuvre pyrotechnique une trame lyrique et même poétique, ses pianissimos plongeant l’auditeur dans un ravissement total. En rappel, Denis Matsuev avait opté pour la paraphrase virtuose du Barbier de Séville de Ginzburg (qu’on retrouve d’ailleurs sur son album Tribute to Horowitz), flamboyante, à la frontière (jamais franchie pourtant) du cabotinage, qu’il avait mâtiné de quelques clins d’œil…

Partager:
1 7 8 9