Navigation sur: Contemporaine

Apogee est un album de cinq pièces du compositeur canadien d’origine iranienne Farshid Samandari. À l’instar des savants orientaux des siècles passés, Samandari s’inspire des arts, de la littérature, de la philosophie et des sciences pour trouver les concepts-clés de ses œuvres. Des haikus de Bashō à la poésie mystique de Rûmî, du théâtre nô japonais à la physique des particules, le compositeur nous propose un voyage d’influences colorées, en témoigne la pochette où figure une magnifique peinture à dominante bleue du calligraphe iranien Mehrdad Shoghi. Établi à Vancouver, Farshid Samandari est compositeur en résidence du Vancouver Inter-Cultural Orchestra, lui…

Partager:

Musique « contemporaine », « nouvelle », « expérimentale » ou « de création », les qualificatifs sont nombreux et ne cernent en général que partiellement les musiques désignées. S’il est si difficile de les définir, c’est que la notion même de contemporanéité est évanescente, car elle se rapporte à un objet en mutation constante qui échappe aux tentatives de catégorisation. C’est précisément ce désir de saisir l’insaisissable qui anime les compositeurs de musiques nouvelles pour qui la création musicale constitue une voie pour élargir le champ des possibles. Les amateurs de musique contemporaine ne seront pas en reste cet automne, car de nombreux ensembles et sociétés de…

Partager:

Montréal, le 25 juillet 2018 – La Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ) dévoile aujourd’hui le nouveau visage de l’édition 2019-2020 de sa Série hommage : Katia Makdissi-Warren. Par le choix de cette compositrice établie ayant relevé avec sensibilité le défi d’abolir les frontières entre des musiques de traditions variées, Walter Boudreau, directeur artistique de la SMCQ, pose un geste concret en faveur de la reconnaissance d’une musique contemporaine ouverte sur le monde. « La SMCQ croit autant en l’importance de reconnaître l’immense apport des « bâtisseurs » de la musique contemporaine au Québec tels que Gilles Tremblay, José Evangelista ou…

Partager:

La période des festivals estivaux arrive à grands pas. La Scena Musicale en a sélectionné quelques-uns à ne pas manquer. Glyndebourne Festival – Du 19 mai au 26 août 2018 Ce festival d’opéra se tient proche de la ville de Lewes, dans le comté du Sussex en Angleterre, à une heure de Londres. Créé en 1934, il présente chaque année six productions. Après Mozart et Wagner, le répertoire du festival continue de s’enrichir. Pour l’édition 2018, les spectateurs pourront assister à Madama Butterfly de Puccini, Pelléas et Mélisande de Debussy, Der Rosenkavalier et Saul de Richard Strauss, Giulio Cesare de Haendel…

Partager:

Festival et concours international de guitare de Montréal Cette année encore, le festival et concours international de guitare de Montréal promet de faire partie des événements à suivre. Affichant dans sa programmation la participation des artistes François Fowler, Jesus Serrano Huitron, Emma Rush, Roberto Fabbri, Samuel Coyle, Tariq Harb, Jeffrey McFadden et Dave Pilon, le spectacle sera pour sûr au rendez-vous ! Aussi, le festival poursuit cette année son concours de la relève s’adressant aux moins de 18 ans en plus d’offrir divers cours de maîtres. Dès 20 h le vendredi et le samedi, il sera possible d’assister à ces concerts dont…

Partager:

As part of its 30th anniversary, the Ensemble contemporain de Montréal will delve into its second staged opera production. Hockey noir is a chamber opera built on film noir, where dark atmospheres, conspiracies, investigations and seduction prevail. The action takes place in 1950s Montreal, in the heart of hockey playoffs that see the Montreal Quabs facing the Toronto Pine Needles. ECM+ artistic director Véronique Lacroix has asked Cecil Castellucci to write the libretto and André Ristic to compose the music. This creative duo produced the comic book opera Les aventures de Madame Merveille in 2010. “Madame Merveille was memorable,” Lacroix…

Partager:

« La vision que j’ai eue de l’ECM+ il y a trente ans est restée pratiquement intacte », constate Véronique Lacroix, directrice artistique de l’Ensemble contemporain de Montréal. En 1987, alors finissante en direction au conservatoire, elle fonde son ensemble. Trente ans plus tard, elle le dirige avec la même fougue et la même vision. « Notre mandat s’est précisé en 1990 : présenter des créations multidisciplinaires, faire connaître les compositeurs canadiens d’aujourd’hui au grand public et développer un ensemble spécialiste en musique contemporaine. On le fait encore textuellement, année après année. » C’est une admiration pour « l’art total » pratiqué par Wagner qui pousse Véronique…

Partager:

Haydn : Symphonies n° 26 et n° 86 – Mozart : Concerto pour violon n° 3 Handel and Haydn Society. Harry Christophers, chef d’orchestre. Aisslinn Nosky, violon. Coro – COR 16158. Durée : 69 min 15 s Le chef d’orchestre britannique Harry Christophers possède sa propre maison de disques, Coro, qui produit un flot d’excellentes prestations, principalement avec son propre groupe The Sixteen. Cet enregistrement, cependant, est avec l’autre groupe de Christophers, la vénérable Handel et Haydn Society de Boston, la plus ancienne organisation des arts de la scène des États-Unis. Il présente deux œuvres de Haydn écrites à 20 ans d’intervalle et…

Partager:

Woefully Arrayed : Sacred & Secular Choral & Polychoral Works Jonathan David Little, Navona Records NV6113 Le compositeur d’origine australienne Jonathan David Little présente avec Woefully Arrayed un album de compositions consacrées au chant choral. Enregistrées pour la plupart dans des églises au cours de l’année 2016, les six pièces ont été interprétées par divers ensembles vocaux, dont Vox Futura, le Thomas Tallis Society Choir et The Stanbery Singers. Comme le titre l’indique, la proposition musicale de Little s’inscrit dans la lignée des compositeurs de musique polyphonique de la Renaissance tels que Palestrina et Josquin des Prés. Cependant, Little ne se contente…

Partager:

Subduction Julie Thériault, Audiogramme 19075801072 Inspirée par les mouvements géologiques, la pianiste, compositrice et arrangeuse Julie Thériault lançait en novembre dernier son deuxième album intitulé Subduction. Ce terme désigne le mouvement lent et inexorable de deux plaques tectoniques qui se chevauchent. En apparence bénins, ces mouvements souterrains peuvent avoir des répercussions dramatiques à la surface. Cette métaphore semble tout à fait appropriée pour décrire la musique de Thériault dans Subduction : les onze morceaux se déploient et s’enchaînent avec lenteur et constance, tout en augmentant graduellement en intensité dramatique pour finalement atteindre le paroxysme cataclysmique de la dernière plage, Magma. Sans être…

Partager:
1 2 3 12