La Fondation Jeunesses musicales réorganise son concours Do-Mi-Si-La-Do-Ré à la suite de protestations

0

This page is also available in / Cette page est également disponible en: enEnglish (Anglais)

La Fondation Jeunesses Musicales Canada a réorganisé son concours Do Mi Si La Do Ré (Domicile adoré) en réponse à des critiques de son système de vote du public qui attribue le poids du vote en fonction du montant des dons individuels.

Selon le communiqué de presse de ce matin, le concours décernera désormais deux catégories de prix : un Prix Artistique (choisi par une série de jurys) et un Prix de participation, voté par le public (voir le communiqué de presse).

Le concours a attiré les candidatures de plus de 200 jeunes compositeurs à la date limite du 19 mai. Au moins deux compositeurs se sont retirés au motif que le système favorisait les candidats dont les partisans − y compris les membres de leur famille ou les candidats eux-mêmes − étaient plus disposés ou mieux à même de payer pour le droit de vote.

« Nous dénonçons le manque de clarté des organisateurs du concours dans la présentation de sa structure [et]son ​​caractère discriminatoire à l’égard des jeunes artistes issus de familles à faible revenu », a déclaré Alexandre David, l’un des compositeurs dissidents, dans un article sur Facebook.

Ouvert aux Canadiens et aux résidents permanents de moins de 30 ans, le concours a été créé par la Fondation JMC pour apporter un soutien aux musiciens « en ces temps difficiles ».

Les œuvres soumises devaient être composées dans un style classique pour musiques solos ou de chambre et inclure les notes do, mi, si, la, do, ré, dans l’ordre. Ces notes se lisent « domicile adoré ».

Les récompenses du concours comprennent un premier prix de 10 000 $, un deuxième prix de 5 000 $, un troisième prix de 3 000 $ et sept prix de 1 000 $ pour les finalistes restants. Les gagnants seront choisis dans quelques semaines par un jury composé de chefs et d’administrateurs de partout au pays.

Cinquante pour cent du pointage devait être déterminé par un panel de juges de Jeunesses Musicales Canada, l’autre moitié par un vote du public. Les œuvres soumises peuvent être visionnées sur le site Web de JMC.

Un don minimum de cinq dollars a été imposé comme tentative modeste pour contrer le vote illimité. Néanmoins, le droit de vote d’un donateur était théoriquement illimité, car il augmentait en fonction du montant du don, chaque dollar équivalant en fait à un vote.

« Ce qui s’est passé, c’est que nous avons commencé à recevoir un certain nombre de dons auxquels nous ne nous attendions pas », a déclaré Richard Lupien, président de la Fondation JMC. « Certains candidats ont commencé à abandonner, pensant qu’ils n’auraient pas assez de personnes dans leur entourage pour obtenir les votes nécessaires. »

Tout en admettant que le système était imparfait, Lupien soutient que la probabilité d’un achat pur et simple de la nomination d’un finaliste était mince compte tenu de l’apport du comité de sélection du JMC. « Il faut une combinaison des deux, a-t-il déclaré. Le public doit aimer le jeu du candidat, et les juges aussi. »

Lupien a ajouté que bien qu’il n’y ait pas, en théorie, de limite imposée au montant du don, le don moyen avant la réorganisation était de 30 $ par participant.

Mais selon Alexandre David, l’un des compositeurs qui ont retiré leur candidature en guise de protestation, le système d’origine prévoyait que seules les 30 vidéos ayant reçu le plus de votes du public seraient présentées pour évaluation par le jury de présélection. David s’est également montré critique face à la présentation du site Web, qui, dit-il, donnait l’impression que les dons allaient directement aux candidats plutôt qu’à un fonds général pour les jeunes artistes.

Un autre problème – sans doute le même pour tous les prix du public – était le potentiel de népotisme. Il ressortait clairement des noms de famille couramment publiés sur le site Web du concours que les membres de la famille faisaient partie des personnes qui votaient pour les candidats − et payaient le droit de vote.

Les critiques ont également souligné la quasi-impossibilité d’entendre toutes les 171 compositions avant de choisir un finaliste de manière éclairée.

Au moins, les présentations sont courtes : la durée maximale est de trois minutes. Les vidéos ont été produites par les candidats en recourant à la visioconférence plutôt qu’à la collaboration en personne, conformément à la réglementation sur la distanciation physique.

Reportage d’Adrian Rodriguez et Arthur Kaptainis.

Traduction par Andréanne Venne


Communiqué de presse

Concours DO MI SI LA DO RÉ (Domicile adoré) Annonce : de nouveaux prix pour les participants

Montréal, le 27 mai 2020 : Sensible à plusieurs commentaires et réflexions de la part des participants concernant l’analyse des candidatures par le jury de présélection ainsi que le vote du public, la Fondation a pris la décision d’ajuster les règlements du Concours Do Mi Si La Do Ré. En tant qu’organisme à but non lucratif et de bienfaisance enregistré, la mission de la Fondation JM Canada est de soutenir les jeunes musiciens de la relève dans leur développement de carrière et souhaite réellement vous soutenir artistiquement. La Fondation a confiance que les modifications reflètent les souhaits exprimés.

Les changements

Le Concours Do Mi Si La Do Ré comprendra désormais deux Prix parfaitement distincts. Ainsi, toutes les vidéos retenues participeront à chacune des catégories, soit le Prix artistique décerné par un jury et le Prix de participation accordé à la suite d’un vote populaire.

Veuillez trouver ci-dessous une présentation complète de nos deux catégories de prix :

LE PRIX ARTISTIQUE : les œuvres seront jugées par des jurys de présélection uniquement. La totalité des vidéos actuellement en ligne sur notre plateforme sera soumise aux 3 jurys de présélection. Chacun des 3 jurys sera composé d’un minimum de 6 membres. La distribution des candidats aux 3 jurys sera faite de façon aléatoire. Chaque membre évaluera les candidatures selon les critères suivants :

Originalité de l’œuvre – Précision d’exécution – Qualité d’interprétation – Justesse – Plaisir à l’écoute Intégration du thème Do Mi Si La Do Ré

  1. 1. Chacun des trois jurys remettra sa sélection des 10 candidats
  2. 2. Les 30 candidats retenus seront classés selon leur pointage obtenu
  3. 3. Les 10 premiers finalistes accèderont à la finale du concours et seront entendus par le Grand jury

Chaque membre des 3 jurys sera invité à divulguer toute perception de conflit d’intérêt. La note du candidat sera pondérée sur celles des autres membres du jury.

Les bourses attribuées pour le prix artistique seront les suivantes :

  • Premier prix : 10 000 $
  • Deuxième prix : 5 000 $
  • Troisième prix : 3 000 $
  • Les 7 autres finalistes recevront chacun une bourse de 1 000 $.

Pour information, le jury de présélection sera composé de musiciens provenant des orchestres et des organismes partenaires au concours ainsi que d’administrateurs du milieu de la musique classique au Canada. La liste complète sera disponible en ligne avant la fin de la période de vote du public.

Il est important de rappeler ici que toutes les bourses de ce volet sont offertes par la Fondation JM Canada et par le biais de ses grands donateurs et partenaires. La campagne en cours sur la plateforme Fundky n’a donc aucun lien avec les bourses qui seront reversées dans le cadre du Prix artistique.

La bourse des 30 musiciens : les fonds amassés lors de la campagne de vote sur la plateforme Fundky seront versés aux 30 candidats ayant été choisis par les 3 jurys de présélection lors de la deuxième étape du Concours.  Le montant de ces bourses sera défini à l’issue de la campagne de votes, qui prendra fin le 14 juin 2020. Sachez que nous tenons à assurer un montant minimum de 500 $ pour chacun de ces candidat.e.s.

LE PRIX DE PARTICIPATION : les prix de participation seront décernés aux trois candidatures ayant recueilli le plus grand nombre de donateurs (1 donateur = 1 vote).

Les bourses attribuées pour le Prix de participation seront les suivantes :

  • Premier prix : 3 000 $
  • Deuxième prix : 2 000 $
  • Troisième prix : 1 000 $

Tous les surplus amassés dans le cadre de la campagne de financement serviront à bonifier des prix et bourses. En effet, toutes les sommes recueillies seront versées à des participants du Concours Do Mi Si La Do Ré.  

Tous les donateurs recevront une communication dans les prochains jours afin de les informer des changements de règlements.

Les compilations relatives au Concours s’effectueront sous la supervision d’une firme comptable externe.

La Fondation des JM Canada est confiante à l’idée que le Concours Do Mi Si La Do Ré, organisé dans un immense élan de solidarité envers les jeunes artistes, est dorénavant en lien avec les attentes des musicien.ne.s qu’elle soutient. Elle souhaite bonne chance à tou.te.s les candidat.e.s et est très heureuse de la portée de cette initiative.


La Fondation Jeunesses Musicales Canada
La Fondation des JM Canada est un organisme de bienfaisance qui accompagne la mission des JM Canada depuis plus de 35 ans. À titre de partenaire, elle soutient leur mission éducative de diffusion en contribuant avec fierté au développement de carrière de jeunes musiciens de formation classique et à la production et diffusion de concerts Jeune public.

Pour toute information relative au concours, veuillez visiter notre site Web : jmcanada.ca

 

 

This page is also available in / Cette page est également disponible en: enEnglish (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Arthur Kaptainis has been a classical music critic since 1986. His articles have appeared in Classical Voice North America and La Scena Musicale as well as Musical Toronto. Arthur holds an MA in musicology from the University of Toronto. Since 2019, Arthur is co-editor of La Scena Musicale.

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.