Musique contemporaine

0

Musique « contemporaine », « nouvelle », « expérimentale » ou « de création », les qualificatifs sont nombreux et ne cernent en général que partiellement les musiques désignées. S’il est si difficile de les définir, c’est que la notion même de contemporanéité est évanescente, car elle se rapporte à un objet en mutation constante qui échappe aux tentatives de catégorisation. C’est précisément ce désir de saisir l’insaisissable qui anime les compositeurs de musiques nouvelles pour qui la création musicale constitue une voie pour élargir le champ des possibles.

Les amateurs de musique contemporaine ne seront pas en reste cet automne, car de nombreux ensembles et sociétés de concerts offriront des concerts et événements d’envergure qui mettront à l’honneur tant les pionniers du siècle dernier que les compositeurs issus des mouvances actuelles. Voici donc quelques dates à ne pas manquer.

Société de musique contemporaine du Québec

Fondée en 1966, la SMCQ est le premier diffuseur canadien entièrement voué à la musique contemporaine. Toujours soucieux de demeurer à l’affût des nouvelles tendances et de stimuler la scène locale, l’organisme dispose de son propre ensemble, lui permettant ainsi d’offrir une programmation qui année après année fait la part belle aux créateurs d’ici. Suivant sa coutume, la SMCQ amorcera la saison 2018-19 avec le concert gratuit Musisque(s) du feu organisé dans le cadre des Journées de la culture, le 30 septembre à la salle Pierre Bourgie. Dédié à la mémoire des compositeurs récemment disparus Gilles Tremblay et François Morel, l’Ensemble de la SMCQ – dirigé par Walter Boudreau – vous propose de [re]découvrir ces deux figures emblématiques à travers leurs œuvres respectives Musique du feu (1991) et Lumières sculptées (1992). La soirée s’achèvera avec la présentation d’Et exspecto ressurrectionem mortuorum (1965), œuvre orchestrale d’Olivier Messiaen commémorant les victimes des deux guerres mondiales. Le concert suivant, intitulé Cendrillon à Paris, mettra cette fois en scène l’Orchestre de l’Université de Montréal accompagné d’une troupe de danseurs de l’École supérieure de ballet du Québec. Walter Boudreau et Jean-François Rivest se partageront la direction de l’orchestre pour l’interprétation du mythique ballet Cendrillon (1941-44) de Prokofiev et de Berliner Momente IV, quatrième volet d’une série d’œuvres consacrées à la capitale allemande et à son histoire. Les musiciens présenteront également la pièce À perte de vue… (2018), nouvelle création de la compositrice montréalaise Keiko Devaux. Cet événement à ne pas manquer se déroulera le 8 décembre à la Maison symphonique. www.smcq.qc.ca

ECM+

Autre institution phare de la musique contemporaine à Montréal, l’ECM+ (auparavant l’Ensemble contemporain de Montréal) entamera sa nouvelle saison le 1er novembre à la salle de concert du Conservatoire de Montréal en donnant le coup d’envoi de la tournée Générations2018. Ce concours annuel d’envergure nationale donne la possibilité à des compositeurs de la relève de présenter leurs créations dans diverses villes à travers le Canada. Cette année, les publics de Montréal, Québec, Calgary, Vancouver, Banff, Ottawa, Winnipeg et Toronto auront le plaisir de découvrir quatre œuvres de Sophie Dupuis, Patrick Giguère, James O’Callaghan et Thierry Todrow. L’ensemble sera dirigé par la fondatrice d’ECM+ Véronique Lacroix et s’adjoindra la violoncelliste Chloé Dominguez et le compositeur Gabriel Dharmoo dans le rôle de commentateur. L’ECM+ présentera également deux représentations de l’opéra Hockey noir (musique d’André Ristic et livret de Cecil Castellucci) le 29 novembre à Mons et le 2 décembre à Bruxelles en partenariat avec l’ensemble belge Musiques nouvelles. www.ecm.qc.ca

Nouvel ensemble moderne

Fondé il y a près de trente ans par la réputée chef Lorraine Vaillancourt, l’ensemble acquiert au fil des saisons une notoriété internationale alors que ses musiciens voyagent aux quatre coins du globe et enregistrent plus d’une trentaine d’albums sous différentes étiquettes. Pour marquer l’ouverture de sa trentième saison, le NEM organise le 11 octobre prochain à la salle Claude-Champagne le concert Carte blanche. Trois des musiciens originaux de l’ensemble, Lise Bouchard, Michel Bettez et Julien Grégoire, ont confectionné un programme tout en nostalgie qui promet de faire découvrir au public d’aujourd’hui certaines des grandes œuvres qui ont marqué l’histoire du NEM. www.lenem.ca

Rythmopolis

Le grand événement technomusical Rythmopolis investira la Place des arts du 6 au 8 septembre prochain. Au carrefour des arts et des sciences, cet ambitieux projet organisé par le Centre de recherche interdisciplinaire de recherche en musique, médias et technologie promet aux spectateurs une expérience immersive en sons et images au cours de laquelle seront présentées neuf créations originales inspirées par l’environnement urbain. Pour ce faire, les organisateurs ont fait appel à divers ensembles, dont Sixtrum, Architek et EP4. www.rythmopolis.com

Maisons de la culture

Ensemble Paramirabo

Organe de diffusion du Conseil des arts de Montréal, le réseau des maisons de la culture donne au public montréalais un accès gratuit à une variété d’événements artistiques, offrant du même coup une tribune aux créateurs locaux. L’ensemble de percussions Paramirabo, accompagné de trois chanteurs solistes, présentera le 26 septembre à la Maison de la culture du Plateau Mont-Royal l’opéra bruité À chacun son ventre du compositeur Garbiel Dharmoo. Les musiciens du quatuor Architek Percussion présenteront quant à eux leur spectacle Marimba Plus dont les œuvres s’inspirent de musiques du monde et populaires, tout en conservant une approche propre aux musiques contemporaines. Pour davantage de dates de concerts, consulter le calendrier sur le site internet d’accès culture. www.accesculture.com

Partager:

A propos de l'auteur

Arnaud G. Veydarier est actuellement étudiant en musicologie à l’Université de Montréal et nourrit un intérêt prononcé pour le jazz, la musique contemporaine et les liens entre musique et développement urbain. Il est pigiste pour La Scena Musicale depuis septembre 2017.

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.