Concours de piano Auguste-Descarries

0
Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Vouée à la mise en valeur d’une figure québécoise majeure de la première moitié du XXe siècle, l’Association pour la diffusion de la musique d’Auguste Descarries (ADMAD) lance cette année un tout nouveau concours axé sur l’interprétation du répertoire pianistique du compositeur. L’association, qui célèbre cette année son dixième anniversaire, souhaite ainsi passer le flambeau aux prochaines générations de pianistes afin qu’ils fassent vivre à leur tour le riche héritage musical d’Auguste Descarries.

Auguste Descarries (1896-1958)

Pianiste, organiste et compositeur originaire de Lachine, Auguste Descarries lègue à la postérité un remarquable corpus de quatre-vingt-dix œuvres dont très peu ont été éditées ou interprétées de son vivant. Prix d’Europe en 1921, il entreprend par la suite un séjour de huit ans à Paris où il fréquente d’illustres compositeurs russes tels qu’Alexandre Glazounov, Nikolaï Medtner et Sergueï Rachmaninov, développant une écriture à la fois classique par sa forme et postromantique par son inspiration. On lui attribue d’ailleurs la création du premier concerto canadien, Rhapsodie canadienne (1927-1933), une œuvre magistrale interprétée en concert pour la première fois en soixante ans par les orchestres symphoniques de Longueuil et de Drummondville en 2017 et 2018.

Advertisement / Publicité

Rendre à Auguste ce qui appartient à Auguste

Grand oublié de l’histoire musicale du Québec, le compositeur semble peu à peu sortir de l’ombre grâce aux efforts soutenus de l’ADMAD et de sa présidente Hélène Panneton. Son répertoire pour piano solo fait d’ailleurs l’objet du plus récent album de la brillante pianiste Isabelle David, Souvenirs d’Auguste Descarries (2022, Leaf Music). Après avoir contribué à la parution de quatre albums monographiques et à la publication de nombreuses partitions inédites, Hélène Panneton se tourne maintenant vers la relève avec l’organisation cet automne du Concours de piano Auguste-Descarries.

Pianistes, à vos claviers !

Les pianistes sont invités à faire parvenir, avant le 30 septembre 2022, leur enregistrement de pièces choisies parmi un programme d’œuvres de Descarries et de Bach. Les trois finalistes retenus seront ensuite conviés à une grande finale devant public qui se déroulera le 10 novembre 2022 à la salle de concert du Conservatoire de musique de Montréal. Un jury constitué des pianistes Charles Richard-Hamelin, Janelle Fung et Wonny Song, sous la présidence de Réjean Coallier, désignera un ou une lauréate qui remportera un prix de 5000 $, en plus d’une résidence d’artiste de deux semaines d’une valeur de 2000 $ grâce à un partenariat avec Orford Musique.

www.associationaugustedescarries.com

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Arnaud G. Veydarier est actuellement étudiant en musicologie à l’Université de Montréal et nourrit un intérêt prononcé pour le jazz, la musique contemporaine et les liens entre musique et développement urbain. Il est pigiste pour La Scena Musicale depuis septembre 2017.

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.