À Venir : septembre 2017

0

Deux grands chefs-d’œuvre du romantisme

Le réputé ensemble de musique de chambre Musica Camerata Montréal présentera le premier concert de sa 48e saison le 16 septembre à la Chapelle historique du Bon-Pasteur. Le programme s’articulera autour de deux œuvres majeures qui ont marqué la fin du 19e siècle et le début du 20e siècle, soit le Quatuor no 2 en la majeur pour piano, violon, alto et violoncelle, op. 26 de Johannes Brahms et le Quatuor no 1 en do mineur pour piano, violon, alto et violoncelle, op. 15 de Gabriel Fauré. Avec Berta Rosenohl au piano, Luis Grinhauz au violon, Victor Fournelle-Blain à l’alto et Bruno Tobon au violoncelle. Le 16 septembre à la Chapelle historique du Bon-Pasteur à 18 h. www.cameratamontreal.com

Ville-Marie en chœur !

Le Studio de musique ancienne de Montréal offrira une série de concerts gratuits qui se dérouleront sur l’heure du dîner dans les parcs de l’arrondissement Ville-Marie, dans le cadre des célébrations du 375e anniversaire de Montréal. Le programme des prestations propose de découvrir les origines musicales de la colonisation de la ville avec une sélection d’airs, de chansons et de madrigaux de France et d’Angleterre qui auraient animé les soirées festives des colons. Le 6 septembre à midi à la Place du Canada ; les 7 et 14 septembre à midi au Square Cabot; le 12 septembre à midi au Square Dorchester. www.smamontreal.ca

Nonopera RR14 Montréal-Québec-Canada

Le concert gala de la saison 2017 des Concerts Noncerto présentera, en grande première, Nonopera RR14 Montréal-Québec-Canada, une nouvelle composition de Matthias Maute. Cette œuvre, qui célèbre le 375e de Montréal et le 150e anniversaire de la Confédération canadienne, sera interprétée par neuf instrumentistes de l’Ensemble ­Caprice, quatre chanteurs et la chorale d’enfants English Montreal School Board Chorale. Le 13 septembre à 18 h à la Chapelle historique du Bon-Pasteur. www.concertsnoncerto.com

Lancement de saison pour l’Ensemble Scholastica

L’ensemble de musique médiévale avec voix de femmes et instruments d’époque Scholastica, dirigé par Rebecca Bain, invite les spectateurs à un concert-bénéfice au cours duquel sera présenté un aperçu de leur prochaine saison. Le 24 septembre à 19 h à l’église St. John the Evangelist. www.ensemblescholastica.ca

Quelques arpents de neige

L’ensemble La Chamaille propose de retracer en musique l’arrivée des premiers Français en Nouvelle-France. Pour l’occasion, la formation qui réunit Anne Thivierge à la flûte traversière baroque, Tanya LaPerrière au violon baroque, Michel Angers au théorbe, Mélisande Corriveau à la viole de gambe, Alexis Risler à l’archiluth ainsi que Jean Marchand comme narrateur, promet une incursion dans la vie des premiers colons. Un concert tout indiqué pour le 375e anniversaire de la fondation de Montréal ! Le 1er octobre à 14 h à la salle Bourgie. www.lachamaille.com

Le Montrose Trio et André Laplante au LMMC

Le Ladies’ Morning Musical Club invite le Montrose Trio le 10 septembre dans un programme comprenant le Trio en mi bémol majeur de Haydn, le Trio en mi mineur, opus 67 de Chostakovitch et le Trio no 1 en ré mineur, opus 32 d’Arkensi. Le 1er octobre, le pianiste canadien André Laplante interprétera des œuvres de Mozart, Schubert, Liszt et Brahms pour son 7e concert avec le LMMC. Le 10 septembre et le 1er octobre à 15 h 30 à la salle Pollack. www.lmmc.ca

Jeunesses Musicales Canada

Dans le concert Bons baisers de France, le trio constitué du violoncelliste Cameron Crozman, détenteur d’un Stradivarius de la banque d’instruments du Conseil des arts du Canada, le hautboïste Hugo Lee, lauréat 2015 du prix Michael Measures remis par le Conseil des arts du Canada, et le pianiste Philip Chiu, gagnant du prix Goyer, visiteront le répertoire français du 20e siècle avec des œuvres de Saint-Saëns, Debussy et Françaix. Le 20 septembre à 18 h à la salle ­Joseph-Rouleau. L’Ensemble Ladom qui réunit Michael Bridge, accordéon, Adam Campbell, percussions, Pouya Hamidi, piano, et Marie-Cristine Pelchat St-Jacques, violoncelle, souhaite faire tomber les barrières musicales à son concert Sans frontières. La formation passera de la musique perse au folklore des Balkans et abordera de grands classiques qu’ils adapteront pour l’occasion. Le 25 octobre à 18 h à la salle Joseph-Rouleau. www.jmcanada.ca

Le ramage de la cour

Les Méandres est un ensemble montréalais de musique ancienne constitué de musiciens de la relève baroque. Affichant un attachement particulier à la musique française, l’ensemble éprouve un malin plaisir à explorer le répertoire moins connu des 17e et 18e siècles et d’en arranger les partitions pour les servir avec sa sonorité originale. Pour le premier concert de la saison, Les Méandres présenteront un concert articulé autour de la musique française au temps des salons de Louis XIV et de la Régence. Le ramage de la cour se veut donc une fenêtre sur cette esthétique délicate et plaisante qui n’a pour but que de charmer l’auditeur par mille subtilités. Le programme présentera des compositions de Jean-Philippe Rameau, Joseph Bodin de Boismortier et Louis-Antoine Dornel, dans des arrangements pour petit ensemble sur instruments d’époque. Avec Jérémie de Pierre et Élyse Lamanque Girard aux flûtes à bec, Marie Nadeau-Tremblay au violon baroque, Tristan Best à la viole de gambe et Justin Luchinski au clavecin. Le 21 octobre à 19 h à la Chapelle Saint-Louis. www.facebook.com/lesmeandresbaroque

Mediteranneo et La Lyra d’Orfeo

La Société Pro Musica a invité l’ensemble de musique ancienne L’Arpeggiata, dirigé par Christina Pluhar, pour deux concerts au début du mois d’octobre. Mediteranneo, le 3 octobre, propose une traversée de la Méditerranée du 17e siècle avec la soprano Céline Scheen et l’alto Vincenzo Capezzuto, alors que La Lyra d’Orfeo, le lendemain, propose une interprétation historique des œuvres vocales de Luigi Rossi, célèbre compositeur de la même époque, avec la soprano Céline Scheen et la mezzo-soprano Giuseppina Bridelli. Mediteranneo : le 3 octobre à 20 h; La Lyra d’Orfeo : le 4 octobre à 20 h. Les deux concerts seront présentés à l’église Saint-Pierre-Apôtre. www.promusica.qc.ca

Madrigaux de Monteverdi

Cette année marquera le 450e anniversaire de la naissance de Claudio Monteverdi. Pour l’occasion, l’une des formations baroques les plus réputées au monde, Les Arts Florissants, sous la direction de Paul Agnew, sera de passage à Montréal, grâce à la Fondation Arte Musica. L’ensemble, en collaboration avec le Club musical de Québec, offrira plusieurs extraits des huit livres de madrigaux du compositeur. À Québec, le 3 octobre à 20 h au Palais Montcalm; à Montréal, le 4 octobre à 19 h 30 à la salle Bourgie. www.mbam.qc.ca

An IV pour L’Intégrale des cantates de Johann Sebastian Bach

L’Intégrale des cantates de Bach se poursuit avec la Fondation Arte Musica qui s’est donné ce mandat sur une période de huit ans. Cette année encore, huit concerts réuniront des ensembles du Québec et de l’extérieur. De plus, des répétitions préconcert permettront au public de participer au choral final d’une des cantates. Pour le premier concert de la série, les cantates Erfreut euch, ihr Herzen! (BWV 66), Ach Herr, mich armen Sünder (BWV 135), Warum betrübst du dich, mein Herz (BWV 138) et Wachet auf, ruft uns die Stimme (BWV 140) seront interprétées par les solistes du Choir of Trinity Wall Street et l’ensemble Trinity Baroque Orchestra. Julian Wachner sera à la direction. Le 24 septembre à 14 h à la salle Bourgie. www.mbam.qc.ca

Les Boréades

L’ensemble Les Boréades qui comprend Francis Colpron à la flûte à bec et traversière baroque, Amanda Keesmaat au violoncelle et ­Mélisande McNabney au clavecin, propose de découvrir la virtuosité instrumentale de l’époque baroque à travers des œuvres de Graf, Quantz, Van Eyck et Van Noodt. Le 21 septembre à 11 h à la salle Bourgie. www.mbam.qc.ca

La double vie d’Antonio Vivaldi

Arion propose de découvrir la double vie que menait Vivaldi, à Venise, alors qu’il partageait ses activités entre maître de musique pour l’orphelinat de jeunes filles La Pietà et producteur d’opéras au Teatro Sant’Angelo. Le concert mettra en vedette le virtuose de la flûte à bec Vincent Lauzer et la mezzo-soprano Meg Braggle. Le concert sera dirigé par le chef Alexander Weimann. Le 5 octobre à 19 h; le 6 octobre à 20 h; le 7 octobre à 16 h; le 8 octobre à 14 h. À la salle Bourgie. www.mbam.qc.ca

Ouverture magistrale

C’est un début de saison grandiose que propose l’OSM en s’attaquant à l’imposante symphonie « des Mille » de Mahler, une œuvre à grand effectif. Pour l’occasion, plus de 350 musiciens et chanteurs seront réunis sur scène. Rien de moins pour une œuvre qui représente, selon les mots de Mahler, « l’univers entier en train de tonner et résonner ». Pour l’occasion, le public est invité à revêtir du blanc et du noir. Le 19 septembre à 19 h et le 21 septembre à 20 h, Maison symphonique de Montréal. www.osm.ca

Terre des Hommes

Le Quatuor Arthur-LeBlanc et les Violons du Roy, grâce à la Fondation Arte Musica, joindront leurs effectifs pour célébrer le 50e anniversaire de l’Exposition universelle de Montréal. Sous la direction du jeune chef Andrei Feher, le programme de la soirée s’inspire de l’Expo 67, évoquant le rapport de l’être humain avec la nature et à la culture. Au programme, le Quatuor à cordes no 16 en fa majeur, op. 135 de ­Beethoven, Divertissement de Mercure, Wīhtikōw, nocturne pour orchestre à cordes (commande du Toronto Symphony Orchestra) de Plamondon, Elegy (musique de la minisérie Holocauste) de Gould, Introduction et allegro de l’op. 47 de Elgar et le Concerto pour cordes de Rota. À Montréal le 15 septembre à 19 h 30 à la salle Bourgie; à Québec le 14 septembre à 20 h à la salle Raoul-Jobin. www.violonsduroy.com

Le retour de Christian Blackshaw

Pour son grand concert d’ouverture, I MUSICI accueille de nouveau le pianiste Christian Blackshaw. Cette fois-ci, c’est dans le Concerto no 24 en do mineur de Mozart que le modeste pianiste déploiera son génie et sa sensibilité mozartienne. Également au programme : une création du compositeur québécois Julien Bilodeau et la Symphonie no 6 en fa majeur, op. 68, dite la « Pastorale », de Beethoven. Jean-Marie Zeitouni sera à la ­direction. Le 24 septembre 2017 à 14 h à la Maison symphonique de Montréal. www.imusici.com

You Say You Want a Revolution

En partenariat avec l’exposition Révolution du Musée des beaux-arts de Montréal et la Fondation Arte Musica, le premier concert de la ­saison 2017-2018 de l’Orchestre de chambre McGill se déroulera sous le thème éclaté des années 1960. Sous la direction de Boris Brott, l’ensemble débutera la soirée avec la Symphonie de chambre, op.110a de Chostakovitch, avant que le violoniste canadien Ashley MacIsaac apparaisse pour une interprétation de Zomby Woof de Frank Zappa, dans un arrangement de Walter Boudreau. La soirée se terminera avec un concerto reprenant les célèbres chansons de l’album Sgt. Pepper des Beatles. Le 27 septembre à 19 h 30 à la salle Bourgie. www.orchestre.ca

Ouverture à la française

Le quintette Pentaèdre célèbre l’arrivée de son nouveau membre, la hautboïste Marjorie Tremblay, avec un programme dédié à la musique française. S’échelonnant sur deux siècles, le programme comprendra la Sérénade pour quintette à vent avec hautbois principal d’André Jolivet, Le Tombeau de Couperin de Maurice Ravel, dans une transcription de Mason Jones et Gunther Schuller, Les soirées de Valfère, op. 96 de Louis Durey et une création de George Stevenson. Le 22 septembre à 19 h 30 à la salle de concert du Conservatoire de musique de Montréal. www.pentaedre.com

Lefèvre et le Concerto de Québec

Alain Lefèvre se joindra à l’Orchestre symphonique de Québec, dirigé par Fabien Gabel, pour jouer le Concerto de Québec d’André Mathieu. Écrite alors que Mathieu n’avait que 14 ans, cette œuvre, caractérisée par un style grandement romantique, révèle le génie de celui qu’on a surnommé « le Mozart québécois ». L’OSQ agrémentera son programme par la romantique et fantastique œuvre pour orchestre Le ­rocher, op. 7 de Rachmaninov, qui idolâtrait le jeune Mathieu. L’orchestre terminera son voyage avec le romantisme tardif du Concerto pour Orchestre de Bartók. Le 20 septembre à 20 h et le 21 septembre à 10 h 30, au Grand Théâtre de Québec. www.osq.org

Mélodies romantiques

La soprano anglo-allemande Sarah Wegener sera l’invitée du prochain concert de la série de musique de chambre 2017-2018 de l’OSM. Pour l’occasion, Olivier Thouin (violon), Jean-Sébastien Roy (violon), Natalie Racine (alto), et Sylvain Murray (violoncelle), musiciens de l’OSM, se réuniront pour interpréter un programme principalement consacré au lied. Ainsi, vous entendrez : Chanson de Mélisande de Fauré, les Fünf Ophelia-Lieder de Brahms, Nacht, extrait des Sieben frühe Lieder de Berg, les Sechs Gesänge, op. 107 (arr. A. Reimann) de Schumann. Par ailleurs, le quatuor à cordes interprétera la Sérénade italienne en sol majeur, de Wolf, Langsamer Satz de Webern et le Quatuor à cordes no 1 en mi bémol majeur, op. 12 de Mendelssohn. Le 22 septembre, 18 h 30, salle Bourgie.

De Ravel à Barber

L’OSM présentera un programme particulièrement cuivré qui mettra en valeur deux de ses solistes, au début du mois d’octobre. Le trompettiste Paul Merkelo interprétera le Concerto pour trompette de John Estacio alors que le tromboniste James Box interprétera le Concerto pour trombone de Tomasi. Le programme sera complété par l’Adagio pour cordes de Barber, l’Alborada del gracioso de Ravel et les Danses symphoniques de West Side Story de Bernstein. Adam Johnson à la direction. Le 4 octobre à 20 h, le 5 octobre à 10 h 30 et à 19 h; à la Maison symphonique de Montréal www.osm.ca

Charles Richard-Hamelin et la musique russe

Le chef Vasily Petrenko sera à la direction de l’OSM pour ce concert qui propose un voyage dans l’univers de la musique russe. Pour l’occasion, le jeune virtuose Charles Richard-Hamelin se joindra à l’ensemble pour interpréter le fameux Concerto pour piano no 3 en do majeur, op. 26 de Prokofiev. Le programme comprendra aussi Ma mère l’Oye de Ravel, le Poème de l’extase, op. 54 de Scriabine et La mer de Debussy. Le 11 octobre à 20 h, le 14 octobre à 20 h et le 15 octobre à 14 h 30; à la Maison symphonique de Montréal www.osm.ca

Vengerov joue le concerto de Brahms

Le grand violoniste russe Maxim Vengerov sera l’invité d’honneur pour ce concert d’envergure présenté par l’OSM. Il y interprétera le célèbre Concerto pour violon en ré majeur, op. 77 de Brahms. Dirigé par Kent Nagano, l’ensemble y présentera aussi le Concerto pour ­orchestre, Sz. 116 de Bartók et l’organiste Jean-Willy Kunz sera de passage pour l’interprétation de A Globe Itself Infolding de Samy Moussa. Le mardi 17 octobre à 20 h à la Maison symphonique de Montréal www.osm.ca

Imaginer l’Espagne

L’Orchestre Métropolitain promet de réchauffer le mois d’octobre des Montréalais avec un programme coloré s’inspirant de l’Espagne. ­Dirigé par Alain Trudel, l’orchestre interprétera la Danse espagnole de l’opéra La Vida Breve de De Falla ainsi que le Capriccio espagnol de Rimski-Korsakov. La mezzo-soprano québécoise Marjorie Maltais se joindra à la soirée pour l’interprétation du Tricorne de De Falla et le Montréalais d’origine espagnole José Evangelista y présentera une nouvelle création, son Concerto pour marimba. Le 20 octobre à 19 h 30 à la Maison Symphonique de Montréal. www.orchestremetropolitain.com

Yannick Nézet-Séguin – Fantastique Bruckner

Pour son audacieux début de saison, l’Orchestre Métropolitain s’attaquera à celle que Bruckner surnommait sa « Fantastique », sa ­Symphonie no 5. L’œuvre est considérée comme un point culminant de l’apport du compositeur qui souhaitait faire revivre le génie de Bach tout en y transmettant sa ferveur religieuse. La pianiste Angela Cheng sera l’invitée de la première moitié du programme pour l’interprétation du Burlesque de Richard Strauss, une œuvre connue pour son haut degré de difficulté technique. Le 7 septembre à 19 h 30 à la ­Maison symphonique de Montréal. www.orchestremetropolitain.com

La Symphonie du jeu vidéo de Montréal

Dans le cadre des célébrations du 375e anniversaire de Montréal, ­l’Orchestre Métropolitain présentera un concert où la musique de jeux vidéo conçus à Montréal sera à l’honneur ! L’événement qui se veut une soirée multimédia et interactive fera entendre la musique de jeux tels que Assassin’s Creed, Deus Ex, Dragon Age, Thief, Hitman, Lara Croft, Warhammer 40,000, Dungeon Hunter, RollerCoaster Tycoon, Children of Zodiarcs, Ultimate Chicken Horse, Livelock, Slice ­Fractions, Moon Hunters, The Girl and the Robot, Mages of ­Mystralia, Ahnayro, Morbus Delirium et Jotun. Celui qui est à l’origine de l’œuvre et de plus de 25 trames sonores de jeux vidéo, le compositeur Maxime Goulet, décrit Montréal comme étant le « Hollywood du jeu vidéo ». L’œuvre sera dirigée par sa collègue de longue date Dina ­Gilbert. Le 29 septembre à 19 h 30 à la salle Wilfrid-Pelletier. ­www.orchestremetropolitain.com

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse