Rendez-vous culturels : cinéma (hiver 2016–17)

0

Roger D’Astous au cinéma

L’un des plus grands architectes canadiens du 20e siècle, Rogers D’Astous est derrière le design du Village olympique et de l’hôtel Château Champlain au centre-ville de Montréal. Ce documentaire réalisé par Étienne Desrosiers et sélection officelle à cinq festivals ici et à l’étranger est fait d’archives inédites et de témoignages de clients et de collaborateurs de D’Astous qui a étudié avec l’Américain Frank Lloyd Wright. En salles à compter du 15 décembre. www.rogerdastous.com

Noël des filmeux au Centre Phi

Le Noël des filmeux célèbre des courts métrages québécois remarquables avec quelques nouveautés. Durant cette troisième édition, le public est invité à visionner les films en compagnie des artisans des films. La programmation complète sera dévoilée sous peu, Chinatown de Guillaume Cyr et Apnée d’Alexis Chartrand étant déjà confirmés. Le 20 décembre, 19 h 30 au Centre Phi. phi-centre.com

Nelly, le film

Isabelle Fortier, mieux connue sous son nom de plume, Nelly Arcan, publiait en 2001 son premier roman, Putain. Ce livre controversé, sur la vie d’une prostituée et inspiré de la propre vie de l’auteur, a fait sensation dans le monde de la littérature française. Mylène Mackay incarne remarquablement Nelly, une femme déchirée entre plusieurs identités : l’écrivaine, l’amoureuse, la prostituée et la star. La réalisatrice Anne Émond, gagnante de plusieurs prix, signe ici son troisième long métrage, librement inspiré de la vie et de l’œuvre controversées de Nelly Arcan. Le film suit sa vie depuis ses débuts dans le monde littéraire et décrit comment tout s’est effondré juste avant son suicide. Au cinéma dès le 20 janvier. nelly-lefilm.com

Le printemps érable revu

En 2012, des milliers d’étudiants, arborant un petit carré rouge, sont descendus manifester dans les rues contre la hausse des frais de scolarité. Dans Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau (Those Who Make Revolution Halfway Only Dig Their Own Graves), quatre jeunes adultes décident de continuer le mouvement en semant l’anarchie dans les rues de Montréal. Les réalisateurs Mathieu Denis et Simon Lavoie présentent ce film de trois heures qui mélange des séquences documentaires et de fiction et raconte l’histoire de jeunes rebelles qui veulent poursuivre leur révolution. Gagnant d’un prix important au TIFF, le jury a décrit ce film comme « un portrait sans compromis et électrisant de l’idéalisme de la jeunesse ». Au cinéma dès le 3 février.

Traduction de l’anglais : Brigitte Objois

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse