Saison 2017-2018 de la Faculté de musique de l’Université de Montréal : Un monde de musiques !

0

Montréal, le 7 août 2017 – La Faculté de musique de l’Université de Montréal dévoile les faits saillants d’une programmation foisonnante, à l’aube d’une nouvelle saison sous le signe des grands classiques, de la création et des rencontres d’envergure.

Parcourez, en un « clic », les grands rendez-vous de la saison 2017-2018 avec :

l’Orchestre de l’Université de Montréal
l’Atelier d’opéra de l’Université de Montréal
le Big Band de l’Université de Montréal
l’Atelier de musique contemporaine de l’UdeM
les étudiants-compositeurs de la série Ultrasons
l’Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique (OICRM)
…et découvrez d’autres événements marquants !

L’ORCHESTRE DE L’UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL (OUM)
sous la direction de Jean-François Rivest

les grands événements et les invités spéciaux

Un monde de musiques !

Pour la 24e saison de l’Orchestre de l’Université de Montréal, son chef fondateur Jean François Rivest a élaboré une programmation d’envergure qui galvanisera le talent et la vitalité des 70 musiciens de cette formation-phare de la Faculté de musique. Les grands styles du répertoire symphonique et des créations novatrices jalonneront les trois concerts de l’OUM.

SAMEDI 14 OCTOBRE 2017
L’ANGE ET LE DESTIN

Salle Claude-Champagne, 19 h 30

Programme :

Sergueï Rachmaninov
Concerto pour piano no 4 en sol mineur
Soliste : Guillaume Levy, 2e prix du Concours de concerto 2017 de l’OUM

Alban Berg
Concerto pour violon « À la mémoire d’un ange »
Soliste : Mary-Elizabeth Brown

Ludwig Van Beethoven
Symphonie no 5 en do mineur

Le mot du directeur artistique, Jean-François Rivest

« De retour de sabbatique, je suis très heureux de retrouver l’orchestre et de plonger à nouveau dans une programmation riche, diversifiée et panoramique. Dans ce premier concert de l’OUM, ce sont deux concertos et une symphonie-icône qui inaugurent notre saison. Le Concerto à la mémoire d’un ange est un miracle d’écriture musicale. Dodécaphonique, mais kaléidoscopique, il laisse place à la tonalité et donne une impression harmonique générale rappelant Bach, validée par le choral du dernier mouvement. D’une grande difficulté d’exécution, ce concerto pour violon en quatre mouvements recèle un puissant élément narratif, dont une citation directe d’un ländler traditionnel. Dévasté par le décès d’une jeune amie, Berg abandonne l’écriture de son opéra Lulu pour y exprimer toute sa rage, son paradoxal émerveillement, en somme toute sa douleur devenue désormais le creuset d’un grand chef-d’œuvre.

Sans doute la plus célèbre de toute la musique classique occidentale, la Symphonie no 5 de Beethoven est associée au fatum, ou destin. Je me limiterai à réaffirmer que ce phare du genre symphonique exige un contrôle rythmique et une maîtrise des couleurs orchestrales et du phrasé qui ne manquent jamais de faire évoluer un orchestre. En début de programme, nous entendrons leConcerto pour piano no 4 de Rachmaninov, peu joué en comparaison avec les célébrissimes 2e et 3e concertos mais d’une maturité et profondeur qui sollicite une attention des musiciens à tous les instants. », conclut le directeur artistique.

SAMEDI 9 DÉCEMBRE 2017
MUSIQUES DE L’ESPRIT

Salle Claude-Champagne, 19 h 30

En collaboration avec l’Orchestre symphonique
de Montréal

Chef invité : Kent Nagano, directeur musical de l’OSM

Programme :

Johann Sebastian Bach
Double concerto pour violon et hautbois en do mineur, BWV 1060R
*Solistes : Andrew Wan, violon solo (OSM), et Theodore Baskin, hautbois solo (OSM)

Felix Mendelssohn
Symphonie no 5 en ré mineur « Réformation »

Olivier Messiaen
Et expecto resurrectionem mortuorum (Et j’attends la Résurrection des morts)
Version pour vents et percussions

Le mot du directeur artistique, Jean-François Rivest

« Nous avons le bonheur d’accueillir Kent Nagano dans la foulée des événements soulignant le 375e anniversaire de Montréal. Grand promoteur de l’universalité et du dialogue entre les cultures, le directeur musical de l’OSM propose une réflexion sur la spiritualité en conjuguant les anniversaires, notamment celui du 500e de la Réforme de Luther. En ouverture de programme : un concerto de Bach, compositeur obsédé par l’universalité de la religion, au quotidien résolument luthérien mais dont l’œuvre maîtresse et ultime est une messe catholique (la Messe en si mineur).

Ensuite, le titre de la Symphonie no 5 « Réformation » de Mendelssohn dit tout : l’œuvre est un hommage à la foi luthérienne à laquelle le compositeur était converti et qu’il connaissait bien, sinon mieux que le judaïsme de ses origines. L’emblématique choral Ein feste Burg résonne haut et fort à la conclusion de l’œuvre, signalant aussi une tradition d’inclusion du choral dans les œuvres symphoniques romantiques. Enfin, le catholicisme contemplatif de Messiaen recèle une leçon de concentration dont notre société moderne a oublié le secret. Et expecto resurrectionem mortuorumbaigne dans les sonorités miroitantes des cuivres, évoquant la lumière des vitraux de Chartres, s’étirant au gré d’un « hyper impressionnisme » méditatif, exaltant, qui fait grandir.  »  – Jean-François Rivest

Une présentation spéciale de l’UdeM dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal

Ce concert est présenté dans le cadre des événements de l’Université de Montréal soulignant le 375e anniversaire de Montréal.

À ce titre, un volet éducatif, destiné à rendre la musique accessible à 375 enfants est étroitement lié à l’événement. Parmi les activités offertes, une répétition du concert, sous la direction du maestro Kent Nagano, sera présentée :

  • aux élèves du niveau primaire de l’école Notre-Dame-des-Neiges, incluant les enfants participant au programme La classe enchantée, coordonné par l’École des jeunes de l’UdeM;
  • aux enfants du niveau préscolaire de l’école Saint-Rémi de Montréal-Nord participant au projet La musique aux enfants, chapeauté par l’OSM en collaboration avec la Faculté de musique, l’École des jeunes de l’UdeM, l’Université de Montréal et la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île.

SAMEDI 14 AVRIL 2018
RÉVOLUTION

Salle Claude-Champagne, 19 h 30

Programme :

Sergueï Prokofiev
Concerto pour piano no 2 en sol mineur
*Soliste : Martin Jacobs, 1er Prix du Concours de concerto 2017 de l’OUM

Jean-Philippe Thibault
Jeux de la mécanique humaine
1er Prix du Concours de composition 2017 de l’OUM

Dimitri Chostakovitch
Symphonie de chambre, op. 110a
Version pour cordes

Dimitri Chostakovitch
Octobre, op.131 (poème symphonique)

Le mot du directeur artistique, Jean-François Rivest

« Un concert inspiré par l’idée de révolution, incluant une nouvelle pièce de Jean-Philippe Thibault, gagnant du Concours de composition 2017 de l’OUM, conclut la saison en force. Le Concerto pour piano no 2 de Prokofiev, œuvre tellurique et explosive tel un volcan où des blocs de minerai s’entrechoquent, témoigne de la puissance du jeu pianistique et de la vision novatrice du compositeur. La partition originale passe au feu lorsque Prokofiev séjourne en Amérique en 1918; il la reconstruit de mémoire en 1923.

Pour Chostakovitch, une des premières victimes de l’oppression des artistes aux mains des autorités soviétiques, le Quatuor no 8 et la Symphonie de chambre qui en découle sont un vrai laboratoire autobiographique. On y entend entre autres des tirs d’artillerie, le Dies irae, des chansons révolutionnaires et un air de Lady Macbeth du district de Mtsensk, opéra qui aura valu au compositeur ses premières sanctions. En tant que membre du parti communiste, Chostakovitch était tenu de composer une œuvre célébrant le 50e anniversaire de la révolution bolchévique d’octobre 1917. Or, le poème symphonique Octobre est saturé d’extraits de ses propres œuvres contestataires du régime cruel de Staline, critique subversive, s’il en est une, d’une révolution pour lui révolue. »
– Jean-François Rivest

L’ATELIER D’OPÉRA DE L’UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL
sous la direction de Robin Wheeler


MERCREDI 22 ET JEUDI 23 NOVEMBRE 2017
ACTÉON de Marc-Antoine Charpentier
En collaboration avec l’Atelier de musique baroque de l’UdeM
sous la direction de Luc Beauséjour
Avec la participation du Chœur de l’Atelier d’opéra
Mise en espace : François Racine
Salle Claude-Champagne, 19 h 30

Le mot du directeur de l’Atelier d’opéra, Robin Wheeler

« En tant que directeur de l’Atelier d’opéra de l’UdeM, j’avais à cœur, cette saison, de travailler sur un opéra baroque français avec nos étudiants. Par conséquent, lorsque Luc Beauséjour, grand maître du baroque et directeur de l’Atelier de musique baroque de l’UdeM, nous a proposé de monter Actéon de Charpentier, la proposition ne pouvait mieux tomber.

Dans Actéon, non seulement la beauté des mélodies et des chœurs, et la force dramatique des récitatifs constituent-ils un sommet du baroque français, mais, en plus, cette œuvre mettra à profit le talent d’un contre-ténor que nous avons la chance de compter parmi nos effectifs étudiants. Nul doute que ce récit mythologique mettant aux prises le chasseur Actéon et la déesse Diane saura trouver, chez nos chanteurs et instrumentistes, des interprètes qui donneront la pleine mesure de leur talent dans une mise en espace du toujours inspiré François Racine. » – Robin Wheeler

JEUDI 1er, VENDREDI 2 ET SAMEDI 3 MARS 2018
LE SONGE D’UNE NUIT D’ÉTÉ / A MIDSUMMER NIGHT’S DREAM de Benjamin Britten

En collaboration avec l’Orchestre de l’Université de Montréal  Direction : Jean-François Rivest
Mise en scène : Oriol Tomas
Direction de l’Atelier d’opéra : Robin Wheeler
Salle Claude-Champagne, 19 h 30

Le mot du directeur musical, Jean-François Rivest

« C’est Benjamin Britten lui-même, assisté de son complice Peter Pears, qui a adapté le texte duSonge d’une nuit d’été de Shakespeare pour en faire un livret d’opéra fidèle à la pièce de théâtre originelle. Sa compréhension de l’œuvre littéraire lui permettra de mettre en relief trois types de personnages (rustiques, amoureux, surnaturels) et de situer à la perfection, c’est-à-dire entre le merveilleux et le ridicule, le discours authentique du Barde. Facile d’écoute, amusant, aux couleurs mystérieuses, à l’orchestration modeste et inusitée et aux multiples solos pleins de charme, la poésie qui s’en dégage est délicieuse et inimitable.

Ce pur divertissement dépeint avec une grande finesse psychologique un monde de folie, d’innocence et de cruauté, et rend hommage ou satirise au passage le répertoire classique, du baroque à Schoenberg. Pour les membres du public qui assisteront à la production : si l’occasion se présente, familiarisez-vous avec la pièce de Shakespeare, car cela rehaussera encore davantage votre plaisir! » – Jean-François Rivest

JEUDI 19 ET VENDREDI 20 AVRIL 2018
ORPHÉE AUX ENFERS de Jacques Offenbach

Avec la participation du Chœur de l’Atelier d’opéra
Direction musicale et accompagnement pour deux pianos
de Robin Wheeler et Francis Perron
Salle Claude-Champagne, 19 h 30

Le mot du directeur de l’Atelier d’opéra, Robin Wheeler

« Cette production empruntera à la forme du « black box », courant populaire dans le monde du théâtre. Ainsi, dans un contexte dépouillé et sans artifice, l’accent sera mis sur le jeu dramatique, la présence scénique, la performance vocale et le travail sur les personnages. Comme cette opérette d’Offenbach est une satire pétillante d’Orphée et Eurydice de Gluck, le public peut s’attendre à vivre des moments des plus réjouissants avec nos jeunes interprètes qui incarneront des dieux et des déesses hauts en couleur ! » – Robin Wheeler

LE BIG BAND DE L’UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL
sous la direction de Ron Di Lauro

JEUDI 30 NOVEMBRE 2017
LE BIG BAND « TOUT ÉTOILE » DES DIPLÔMÉS
Hommage à Sophie Desmarais, ambassadrice du Big Band de l’UdeM
Salle Claude-Champagne, 19 h 30

Ce concert de prestige rendra hommage à l’Ambassadrice du Big Band de l’UdeM, Sophie Desmarais, dont le soutien indéfectible, depuis maintenant une décennie, a permis à cet orchestre-phare et à ses musiciens de pousser toujours plus loin leur quête d’excellence.

Lors du concert du 30 novembre, un contingent de diplômés de renom de la Faculté de musique interprétera quelques-unes des œuvres préférées de Mme Desmarais, dans le cadre d’une soirée consacrée à des œuvres-phares du répertoire jazz.

Parmi les réalisations de l’Ambassadrice du Big Band, soulignons la création du Fonds Sophie Desmarais pour le Big Band de l’Université de Montréal, consacré à l’attribution de bourses d’études en interprétation, à l’invitation de maîtres reconnus et au rayonnement de l’ensemble.

JEUDI 22 MARS 2018
LE BIG BAND JAZZE AVEC CHRIS POTTER,
MAÎTRE SAXOPHONISTE

Salle Claude-Champagne, 19 h 30

Lors de ce concert avec le Big Band de l’UdeM, le réputé saxophoniste et compositeur américain Chris Potter révélera toute la richesse d’une démarche qui s’est approfondie au contact des plus grands jazzmen, depuis son arrivée à New York, il y a près de 30 ans.

Ayant collaboré notamment avec Herbie Hancock, Dave Holland, John Scofield, Pat Metheny, Ray Brown et plusieurs autres sommités, Chris Potter s’est révélé un leader et un compositeur inspiré au sein de ses propres formations, tout particulièrement le quartet Underground. Lors du concert du 22 mars, le Big Band de l’Université de Montréal, sous la direction de Ron Di Lauro, interprétera plusieurs partitions signées par Chris Potter qui brillera aussi par ses performances en tant que soliste invité.

Durant son séjour à la Faculté de musique, Chris Potter livrera également des cours de maître publics (les dates et les salles seront confirmées à l’automne 2017) .

« Il m’est difficile de dire tout le bien que je pense de Chris Potter. Il est l’un des musiciens les plus accomplis que je connaisse et chaque seconde que j’ai partagée sur scène avec lui a été un bonheur absolu. » – Pat Metheny

L’ATELIER DE MUSIQUE CONTEMPORAINE
sous la direction de Jean-Michaël Lavoie

Depuis plus de quatre décennies, l’Atelier de musique contemporaine a acquis une réputation de rigueur et d’originalité dans le milieu de la musique contemporaine. Tout au long des saisons, il s’est toujours attaché à créer des œuvres de jeunes compositeurs d’ici et d’ailleurs.

Cette saison, le nouveau chef de l’Atelier, Jean-Michaël Lavoie, propose une programmation qui marie les œuvres fondatrices du répertoire contemporain avec les pièces les plus récentes et qui témoigne de la vitalité de la création musicale.

VENDREDI 17 NOVEMBRE 2017
Salle Claude-Champagne, 19 h 30 
Lors de ce concert, l’Atelier de musique contemporaine collaborera avec le secteur chant de la Faculté pour présenter l’opéra de chambre Exercices de conversation et de diction française pour étudiants américains du compositeur José Evangelista, d’après des textes d’Eugène Ionesco. Cette œuvre est présentée dans le cadre de la Série hommage à José Evangelista de la SCMQ. Des œuvres instrumentales compléteront ce programme.

MARDI 27 MARS 2018
Salle Claude-Champagne, 17 h

Ce concert de l’Atelier de musique contemporaine sera consacré à des créations et à des œuvres pour ensemble puisées dans le répertoire des XXe et XXIe siècles.

ULTRASONS – SÉRIES DE CONCERTS INNOVANTS
sous la direction des professeurs des programmes
de musiques numériques

HIVER 2018 : MARDI 9, MERCREDI 10 et JEUDI 11 JANVIER
PRINTEMPS 2018 : MARDI 24, MERCREDI 25 et JEUDI 26 AVRIL

Salle Claude-Champagne, 19 h 30

Ces séries d’avant-garde sont consacrées aux œuvres d’étudiants et de créateurs professionnels invités explorant les arts numériques, la musique électroacoustique, la vidéomusique et les performances interactives. Cette expérience « immersive », devant écran et sous un dôme de haut-parleurs, constitue un tremplin unique pour la relève multimédia.

… ET D’AUTRES ÉVÈNEMENTS MARQUANTS DE LA SAISON 2017-2018

La série Opéramania : le rendez-vous des « opéramaniaques », les vendredis soirs

Un des plaisirs de l’opéra est de pouvoir comparer différentes mises en scène d’une même œuvre, l’interprétation du même rôle par différents chanteurs ou par le même interprète à divers moments de sa carrière, ou encore de suivre l’évolution d’un compositeur ou d’un genre à travers l’histoire. C’est ce que propose la Faculté de musique avec sa série Opéramania, des projections sur grand écran de vidéos d’opéras. Ces productions sont issues des plus prestigieuses maisons d’opéra ou de réalisations filmées pour le cinéma ou la télévision, mettant en vedette des chanteurs de renommée internationale captés au faîte de leur carrière. Chaque projection fait l’objet d’une présentation commentée par le musicologue Michel Veilleux.

Découvrez la saison 2017-2018 d’Opéramania : calendrier

Les grandes activités de l’Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique (OICRM)

La Faculté de musique héberge le quartier général de l’Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique qui collabore avec 70 chercheurs d’universités québécoises, canadiennes et étrangères, et près de 150 étudiants actifs, au sein de quatorze unités de recherche.

Ce centre explore l’ensemble des domaines de recherche en musique, tout particulièrement la musicologie, l’ethnomusicologie, la pédagogie, la composition, l’interprétation, l’acoustique, les musiques populaires, la recherche-création et la neurocognition.

Découvrez la saison 2017-2018 de l’OICRM : communiqué

Série Les Profs de l’UdeM en concert : 5 événements en 2017-2018
Chapelle historique du Bon-Pasteur et salle Claude-Champagne, 19 h 30

Des professeurs virtuoses de la Faculté de musique se produiront pour le plus grand plaisir des mélomanes dans le cadre de ces concerts consacrés à des œuvres-phares des XVIIIe, XIXe et XXe siècles.

Trois concerts seront présentés à la Chapelle historique du Bon-Pasteur, les 19 novembre 2017, 22 mars et 3 mai 2018. Pour plus d’information sur les programmes : ville.montreal.qc.ca/chapellebonpasteur

Deux concerts seront présentés à la salle Claude-Champagne de la Faculté de musique, les 26 septembre 2017 et 6 février 2018. Pour plus d’info : musique.umontreal.ca

Concert inaugural du piano Steinway de Hambourg de la Faculté
Jeudi 29 mars 2018 – Salle Claude-Champagne, 19 h 30

Grâce à la générosité de soixante-dix donateurs, la Faculté de musique a procédé à l’acquisition d’un prestigieux piano Steinway modèle D de Hambourg. Cet instrument remarquable, qui permettra à des étudiants en interprétation de pousser encore plus loin leur démarche pianistique, fera son arrivée, au cours des prochains mois, à la salle Claude-Champagne.

Lors d’un concert inaugural présenté par des professeurs, des étudiants, des diplômés et des interprètes invités de renom, le grand public pourra découvrir la sonorité exceptionnelle de ce « nouveau membre » de la famille facultaire. La programmation détaillée de ce concert sera dévoilée, au cours des prochains mois, sur les différentes plateformes de la Faculté de musique.

Événements associés à la Série hommage à José Evangelista de la SMCQ
Samedi 4 et vendredi 17 novembre – Salle Claude-Champagne, 19 h 30

Dans le cadre de la Série hommage à José Evangelista présentée, en 2017-2018, par la Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ), la Faculté de musique se joint à la fête pour célébrer l’œuvre de son professeur émérite.

Ainsi, le samedi 4 novembre, la Symphonie minute de José Evangelista sera interprétée dans le cadre du concert Étoiles montantes de l’OUM dirigé par des étudiants en direction d’orchestre. Voici les propos du chef Jean-François Rivest à l’égard de cette œuvre : « La Symphonie minute d’Evangelista s’avère à tous points de vue une symphonie entière, en quatre mouvements, ne laissant au hasard aucun détail de forme ou de contenu. Mais elle ne dure en fait que 8 minutes ! Idée de génie, tour de force, pure merveille de miniaturisation dans la dimension sonore, aujourd’hui la Symphonie minute est devenue un classique du répertoire joué partout dans le monde. »

Puis, le vendredi 17 novembre, l’Atelier de musique contemporaine, sous la direction de Jean-Michaël Lavoie, se joindra à des étudiants du secteur chant pour présenter l’opéra de chambre Exercices de conversation et de diction française pour étudiants américains de José Evangelista (voir la rubrique consacrée précédemment à ce concert dans la section de l’Atelier de musique contemporaine).

LA FACULTÉ VOUS OUVRE SES PORTES : 600 ÉVÉNEMENTS À L’AGENDA…

À moins d’indication contraire, l’admission est gratuite à tous les
événements présentés à la Faculté de musique.

*Tarifications spéciales :

Concerts L’Ange et le Destin et Révolution de l’Orchestre de l’Université
de Montréal (OUM) et deux concerts du Big Band de l’UdeM : 12 $, gratuit
(étudiants)

Concert Musiques de l’Esprit de l’Orchestre de l’Université de Montréal, sous la direction de
Kent Nagano : 20 $, gratuit (étudiants)

Opéra Le Songe d’une nuit d’été présenté par l’Atelier d’opéra et l’OUM : 25 $, 12 $ (étudiants)
Pour tout savoir sur la Faculté de musique, consultez le site www.musique.umontreal.ca.

 

et suivez-nous sur Facebook MusUdeM

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse