I Musici de Montréal dévoile sa 34e saison

0

Montréal, lundi 3 avril 2017 C’est ce midi, à l’Espace culturel Georges-Émile-Lapalme de la Place-des-arts queJean-Marie Zeitouni, directeur artistique d’I Musici de Montréal, a dévoilé la 34e saison de l’ensemble. En compagnie de l’animateur Mario Paquet, des 15 musiciens de l’ensemble et de quelques solistes invités, nous apprenions de quoi seraient faits les 9 programmes des séries I Grandi Concerti et I Concertini.

Les faits saillants de la 34e programmation d’I Musici de Montréal

L’objectif premier qu’avait Jean-Marie Zeitouni en concevant cette nouvelle saison était de consolider les acquis : entretenir les amitiés et les collaborations culturelles, mettre en lumière les talents d’ici et favoriser la création de nouvelles œuvres ont toujours été et resteront au cœur de sa vision pour I Musici.

Dans l’optique de faire découvrir des figures tant établies que montantes de la scène internationale, I Musici retrouvera son ami Christian Blackshaw, ce sublime pianiste, et c’est en toute confiance que Jean-Marie Zeitouni passera le bâton à deux jeunes collègues qui en seront à leur première à Montréal : Alexander Prior et Maxim Rysanov. Les artistes d’ici ne seront pas en reste : le violoncelliste Matt Haimovitz, la flûtiste Jocelyne Roy, la pianiste Jeanne Amièle et le compositeur Julien Bilodeau seront aussi de la fête.

Pour une troisième année consécutive, I Musici participera à la présentation, par la Fondation Arte Musica, de l’intégrale des cantates de Bach. L’orchestre sera dirigé pour l’occasion par Andrew Megill, chef du Chœur de l’OSM. I Musici collaborera aussi au Festival Bach de Montréal en compagnie du ténor allemand Julian Prégardien et de la corniste québécoise Nadia Côté.

Enfin, à l’exception de la grande soirée d’ouverture qui aura lieu à la Maison symphonique, I Musici est particulièrement heureux de pouvoir concentrer ses deux séries, I Grandi Concerti et I Concertini, en un seul et même endroit, la salle Bourgie.

Abonnement et billets 2017-2018

La campagne d’abonnements débute le 3 avril 2017. Les abonnés ont accès en priorité aux meilleurs sièges jusqu’au 1er mai 2017. Les billets à l’unité seront disponibles dès le 8 mai 2017. Billetterie et informations : 514-982-6038imusici.com

LA SÉRIE I GRANDI CONCERTI

CINQ CONCERTS ÉPATANTS, DEUX SALLES EXCEPTIONNELLES :

Maison symphonique
I Musici de Montréal donne le coup d’envoi de sa 34e saison avec un concert flamboyant.

Salle Bourgie
Les musiciens vous retrouvent pour quatre concerts, en compagnie de solistes et de chefs invités de renommée internationale interprétant des œuvres majeures du répertoire.

 

Le retour de Christian Blackshaw : 24 septembre 2017, 14 h – Maison symphonique

Pour ce grand concert d’ouverture, I Musici est comblé de partager à nouveau la scène avec le grand pianiste britannique Christian Blackshaw. Acclamé par la critique lors de ses derniers passages à Montréal, c’est cette fois dans l’extraordinaire acoustique de la Maison symphonique qu’il revient interpréter le Concerto no 24 de Mozart, son compositeur de prédilection. Également au programme : une création du réputé compositeur québécois Julien Bilodeau et les paysages évocateurs de la Pastorale de Beethoven. Partenaire de concert : Financière Banque Nationale

 

Prégardien : de Bach à Britten : 27 novembre, 20 h – Salle Bourgie

Dans le cadre du Festival Bach de Montréal, Jean-Marie Zeitouni vous propose une expérience inusitée : mettre en résonnance Bach et Britten, deux compositeurs dont les univers musicaux sont peut-être moins aux antipodes l’un de l’autre qu’on pourrait le penser. En compagnie d’I Musici, le ténor Julian Prégardien interprétera quelques-uns des plus beaux airs pour ténor tirés des cantates et oratorios du compositeur allemand en écho à l’envoûtante Sérénade pour ténor, cor et cordes de Britten.

 

Les cantates de Bach – l’intégral se poursuit : 28 janvier 2018, 14 h – Salle Bourgie

Pour une troisième année consécutive, la Fondation Arte Musica invite I Musici à participer à l’intégrale des cantates du Cantor de Leipzig. Cette fois-ci, c’est avec le Chœur de l’OSM et sous la direction du chef Andrew Megill que l’orchestre présentera trois cantates offrant des chœurs concertants et des airs où les voix dialoguent à tour de rôle avec hautbois, cor et cordes. Dans ces pages, Bach a su illustrer les mots dans un foisonnement d’images musicales qui caractérise son œuvre religieuse.

 

Alexander Prior : fougue et intimité : 25 avril 2018, 20h – Salle Bourgie

Toujours à l’affût de talents émergents, I Musici invite le jeune chef et compositeur Alexander Prior à faire ses débuts montréalais en lui confiant les rênes de l’orchestre le temps d’un concert. En plus de diriger dans le monde entier, Prior vient d’être nommé, à seulement 24 ans, chef principal de l’Orchestre symphonique d’Edmonton. Il nous offre un programme s’appuyant sur le répertoire pour quatuor à cordes, à découvrir ou à redécouvrir, de Mozart à Sibelius en passant par l’une de ses compositions.

 

Haimovitz : odyssée spirituelle : 24 mai 2018, 20 h – Salle Bourgie

C’est un programme rempli d’émotions que vous propose I Musici pour ce concert de clôture. Matt Haimovitz, ce violoncelliste au talent d’exception et faisant preuve d’un éclectisme sans frontière, jouera la célèbre Sonate Arpeggione en version pour cordes. Par la suite, avec From Jewish Life, il nous invite à explorer toutes les complexités de l’âme juive. Viatore, pour cordes seules, nous lance sur les pas d’un voyageur, de ses découvertes et de ses réflexions.  Enfin, pour terminer une saison haute en couleur, les musiciens d’I Musici relèvent le défi technique et musical de la Grande fugue de Beethoven dans une orchestration de Jean-Marie Zeitouni.

 

LA SÉRIE I CONCERTINI

 QUATRE CONCERTS INTIMES, DEUX FORMULES ADAPTÉES,
UN NOUVEAU LIEU DE PARTAGE ET DE PROXIMITÉ

I Musici de Montréal vous convie à un échange autour de programmes de 60 minutes mettant en valeur les cordes de ses musiciens d’exception, dans une salle Bourgie repensée.

Deux formules, un programme : choisissez votre expérience !

Chacun des programmes de la série I Concertini étant joué à deux reprises, les spectateurs se voient offrir une gamme d’expériences conçues pour répondre au goût et à l’horaire de chacun :

1 – Rencontre matinale – Représentation du jeudi, à 11 h

Commencez la journée de toute beauté avec un bon café, gracieuseté de notre partenaire Café Brossard, puis poursuivez en musique avec nos Musici.

2 – 5 à 7 apéro – Représentation du jeudi, à 18 h

Dans une ambiance conviviale et décontractée, les musiciens se joignent à vous pour siroter un bon verre de vin sélectionné et offert par les vins Triani.

La poésie de Vivaldi : 26 octobre 2017, 11 h et 18 h – Salle Bourgie

Mystérieux parfums nocturnes, séduisants chants d’oiseaux printaniers, sombre méditation sur le tombeau du Christ, surprenantes imitations de cris d’animaux… Autant de tableaux contrastés qu’I Musici et la flûtiste Jocelyne Roy, lauréate du Prix d’Europe 2005 et nouvellement membre de l’Orchestre Métropolitain, vous invitent à découvrir dans ce programme baroque qui promet de vous enivrer.

Cordes du Nord : 16 novembre 2017, 11 h et 18 h – Salle Bourgie

Suède, Finlande, Norvège, Russie, Lettonie, Estonie… De ces pays du bassin baltique provient l’essentiel des œuvres de ce programme qui, pour cordes seules, veut rappeler les fondements d’I Musici tout en rendant hommage aux origines de son fondateur Yuli Turovsky. Et, en cette année du 150e anniversaire du Canada, question de nous rappeler notre propre nordicité, s’ajoutera la création d’une œuvre commandée pour l’occasion à cet ami de l’orchestre qu’est devenu au fil des collaborations Julien Bilodeau.

 

Mystères de l’amour : 15 février 2018, 11 h et 18 h – Salle Bourgie

C’est avec sa romantique Sérénade pour cordes que le jeune Elgar conquit le cœur de sa future femme. Dans Le jeune Apollon, Britten semble décrire les fringantes amours du dieu grec de la beauté. L’Eclogue de Finzi évoque plutôt le bonheur paisible d’un simple couple de bergers. Quant aux Visions fugitives de Prokoviev, magnifiées en un saisissant arrangement pour cordes, elles nous révèlent toutes les passions de l’âme russe. C’est la jeune pianiste Jeanne Amièle, lauréate du Concours de musique du Canada et du Concours OSM Manuvie, qui s’unira à I Musici pour l’occasion.

 

L’alto dans toute sa splendeur : 17 mai 2018, 11 h et 18 h – Salle Bourgie

Une fois de plus, I Musici a le privilège de présenter en première montréalaise l’une des étoiles de la scène classique internationale. Britannique d’origine ukrainienne, Maxim Rysanov est aujourd’hui reconnu non seulement comme un virtuose de l’alto à la sonorité enveloppante, mais aussi comme un chef d’orchestre charismatique. C’est dans cette double fonction que vous pourrez l’entendre et le voir à l’œuvre avec I Musici, dans un programme témoignant de sa double allégeance, slave et britannique.

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse