Le violoniste Marc Djokic remporte le Prix Goyer d’une valeur de 125 000$

0

Montréal, Québec, 13 septembre 2017 – Le violoniste montréalais Marc Djokic, acclamé pour « son sens rythmique, son phrasé naturel, sa sonorité égale » (La Presse), vient de remporter le Prix Goyer 2017-2018 (125 000 $) en tant qu’Artiste émergent collaboratif. Le Prix Goyer est la plus importante récompense au Canada et une des plus grosses dans le monde pour un musicien classique émergent collaboratif. Il rend hommage à Jean-Pierre Goyer pour sa contribution à la musique, aux arts et à la culture à Montréal, au Québec et dans le Canada. Le prix sera présenté à Marc le mercredi 13 septembre 2017 à 18 h, au Mécénat Musica, Concerts noncerto avec l’Ensemble Caprice iLovemusique à la Chapelle historique du Bon-Pasteur.

À propos de Marc Djokic

Gagnant, entres autres, du prix québécois Opus et du prix de la Banque d’instruments de musique du Conseil des arts du Canada, Marc joue souvent en solo dans des festivals de musique de chambre partout en Amérique du Nord, de même qu’avec les meilleurs orchestres du Canada, dont, le Toronto Symphony Orchestra, l’Orchestre symphonique de Québec, le PEI Symphony, l’Orchestre du Centre national des Arts, et le Calgary Philharmonic Orchestra. Parmi ses plus récentes performances, Marc a joué avec les plus grands musiciens de la scène mondiale : Beverley Johnston, James Ehnes, Denise Djokic, Thorwald Jorgensen et Measha Brueggergosman. Il a aussi formé un duo (Bev & Marc) avec la marimbiste Beverley Johnston ainsi qu’avec le pianiste Julien LeBlanc, puis un trio (Tangere) avec les guitaristes Jérôme Ducharme et Louis Trépanier, et il a participé à la musique multidisciplinaire (art et danse) de l’ensemble Art Crush créé par Avery Zhao. Parmi les nombreuses tournées de Marc, mentionnons celles avec les Jeunesses Musicales du Canada et avec Début Atlantique.

À propos du Prix Goyer

Le Prix Goyer, le plus grand prix au Canada dans le domaine de la musique classique, créé en l’honneur de feu Jean-Pierre Goyer, souligne ses contributions à la musique, aux arts et à la culture à Montréal et ailleurs au Québec et au Canada. Jean-Pierre Goyer était impliqué dans les institutions culturelles montréalaises, notamment en tant que président du Conseil des arts de Montréal et comme président du conseil d’administration de l’Orchestre Métropolitain où il a engagé Yannick Nézet-Séguin comme chef de l’orchestre émergent à l’âge de 26 ans.

Le Prix Goyer a une valeur de 125 000 $ :
– 50 000 $ en espèces – soit 5 000 $ tiré de la contribution de 25 000 $ de chaque donateur Mécénat Caprice
– 50 000 $ de noncerto : sous forme de production, distribution et mise en marché de 18 vidéos de musique
– 13 500 $ de Matthias Maute : sous forme de création d’une nouvelle composition
– 11 500 $ de Famille Anonyme (entrepreneur) : pour de l’encadrement en affaires

Critères de sélection et d’éligibilité :
– Le Prix pour un Artiste émergent collaboratif est sur invitation seulement, selon le choix des juges, et l’approche du « Gilmore Artist Award », suivant une sélection confidentielle et non compétitive dans laquelle « … un comité artistique aviseur de six membres évalue les candidats pendant un certain temps et juge leur esprit musical et leur habileté au cours de plusieurs performances dans des conditions variées … les candidats au Prix ignorent que leur candidature est à l’étude ».
– Artistes émergents âgés de moins de 33 1/3 ans au 30 décembre de l’année précédant la sélection.
– Le candidat doit avoir réalisé plusieurs collaborations musicales avec d’autres musiciens et ensembles et avoir réalisé des performances avec des artistes de réputation canadienne ou internationale.
– Chaque candidat doit avoir déjà été reconnu comme un des musiciens canadiens les plus prometteurs du Canada par des organismes musicaux tels que Jeunesses Musicales du Canada, le Prix d’Europe, le Concours musical international de Montréal, le Concours OSM Manuvie, le Concours de Musique du Canada, Prix Sylva- Gelber, Concours Eckhardt-Gramatté, Révélations de l’année de Radio- Canada, « CBC’s 30 hot Canadian classical musicians under 30 » ou encore le Conseil des arts du Canada.

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse