La Place des Arts brise la glace et dévoile la programmation du Printemps nordique

0

La Norvège, le Danemark, la Suède, l’Islande et la Finlande présenteront

des activités culturelles pendant tout le mois d’avril

La créativité artistique internationale sera célébrée en grand du 4 au 29 avril 2018 à la Place des Arts! Le Printemps nordique, un nouveau projet d’envergure, mettra en scène des performances et des activités issues des cultures nordiques, notamment de la Norvège, du Danemark, de la Suède, de l’Islande et de la Finlande. En plus d’être une manifestation artistique et culturelle sans précédent au Québec, la série d’activités mettra en lumière les valeurs de coopération, d’humanisme et de conscience environnementale de ces pays fascinants.

Pour l’occasion, une panoplie de spectacles sera présentée en salle. Théâtre, opéra contemporain, danse, cirque, musique et marionnettes permettront au public et aux professionnels montréalais d’aller à la rencontre d’artistes talentueux et d’approfondir les liens entre la culture québécoise et les cultures nordiques. Une programmation d’une dizaine de spectacles, d’une vingtaine de représentations et de plusieurs activités gratuites – dont des tables rondes, des classes de maître et des discussions avec le public – permettra de s’imprégner des dimensions sociales et culturelles des pays du Nord européen.
« La Place des Arts est heureuse d’accueillir autant de créateurs qui offriront aux spectateurs de tout horizon une incursion pluridisciplinaire au cœur des cultures nordiques. La richesse de la programmation du Printemps nordique participe à la vitalité de notre complexe culturel multidisciplinaire, lieu unique de diffusion en arts de la scène et institution nationale très active dans le développement de partenariats », affirme Clothilde Cardinal, directrice de la programmation de la Place des Arts et instigatrice de la manifestation.

Une programmation en salle résolument diversifiée

La danse contemporaine sera à l’honneur du 5 au 7 avril au Théâtre Maisonneuve! Le spectacle inaugural du Printemps nordique, produit en collaboration avec la série Danse Danse, permettra à la compagnie Zero Visibility de présenter Again, une œuvre unique alliant puissance des émotions et musique. Les jeux d’ombres, les portés virtuoses et les mouvements au sol sont chorégraphiés par Ina Christel Johannessen, la fondatrice de cette compagnie norvégienne applaudie sur la scène internationale. Le public aura l’occasion de discuter avec les créateurs et interprètes le 6 avril après le spectacle.
Toujours au Théâtre Maisonneuve, une œuvre opératique sera présentée en anglais le 14 avril.
Produite par Hotel Pro Forma, véritable laboratoire danois pour les arts visuels et la performance, NeoArtic de Kirsten Dehlholm, avec des textes de l’Islandais Sjón, interprétés par le chœur de renommée internationale Latvian Radio Choir créera assurément l’événement! Cette performance musicale évocatrice, poétique et avant-gardiste tire son inspiration de la perturbation des écosystèmes planétaires causée par les humains. Les 12 chanteurs remarquables passent du chant classique à la musique électronique -composée par le producteur de musique britannique acclamé Andy Stott – tout en les faisant voyager le spectateur dans différents paysages visuels époustouflants.
Les amateurs de théâtre se réjouiront de pouvoir assister à la première visite au Québec du Théâtre Dramatique Royal de Suède – le célèbre Dramaten – avec la pièce Doktor Glas les 27 et 28 avril au Théâtre Maisonneuve. La pièce est extraite du roman d’Hjalmar Söderberg qui a été publié pour la première fois en Suède en 1905, causant une importante révolte en raison de la manipulation de deux éléments alors scandaleux : le sexe et la mort. Ce solo magistral met aujourd’hui en vedette l’acteur Krister Henriksson, surtout connu pour son rôle de détective dans la série Wallander traduite dans plusieurs langues et diffusée à travers le monde. Doktor Glas a remporté un franc succès dans le West End, et a été applaudie par la critique du Guardian. La pièce sera présentée en suédois, avec surtitres français et anglais. L’adaptation et la mise en scène est assumée par Peder Bjurman, un collaborateur  régulier de Robert Lepage.
Le 28 avril, la Maison symphonique accueillera la Norvégienne Ane Brun, qui offrir a ses chansons anglophones folk-pop. L’artiste avait remporté un grand succès lors de son premier passage à Montréal avant d’assurer par la suite la première partie d’une tournée de Peter Gabriel. Elle a également reçu un disque d’or en Norvège et a été lauréate du prix de la meilleure artiste féminine aux Spellemannprisen et du prix de la chanson de l’année en 2005. Ce concert est présenté avec la participation du Festival Immersif de Kultur et d’Art Scandinave – FIKA(S).
De nombreux autres spectacles en salle seront présentés pendant le Printemps nordique de la Place des Arts. Rendez-vous à la Cinquième Salle les 6 et 7 avril pour The Knowledge, une œuvre mettant en vedette l’impayable artiste multidisciplinaire suédoise  Gunilla Heilborn. Seule sur scène, notre hôtesse explorera avec humour  les mystères du cerveau dans une conférence où seront abordés des thèmes aussi différents  que la mémoire, la navigation maritime et la conduite en taxi à Londres! Gunilla Heilborn discutera avec le public après la représentation du 7 avril.
Le 9 avril, le duo norvégien Arvvas offrira un spectacle de musique unique mettant en vedette la chanteuse sâme Sara Marielle Gaupet le contrebassiste Steinar Raknes à la Salle Claude-Léveillée. Ce spectacle est présenté en collaboration avec FIKA(S). 
Du 12 au 15 avril, à la Cinquième Salle, vous pourrez assister au spectacle de cirque finlandais Doisdes jumeaux Luis et Pedro Sartori do Vale, organisé en partenariat avec la TOHU, dans lequel  les deux artistes évoqueront la complicité, l’intimité, la fraternité et la rivalité. Avec beaucoup d’humour, de poésie, de risques et de fragilité, on y découvrira leurs différences pour enfin comprendre ce qui les unit. Le public pourra discuter avec les frères Sartori do Vale le 13 avril.
Du 17 au 21 avril, le célèbre danseur et chorégraphe finlandais Tero Saarinen charmera le public avec son spectacle de danse Breath (Loopit dans la langue d’origine) proposé en collaboration avec l’accordéoniste de renom Kimmo Pohjonen et intégré à la programmation de Danse Danse. Ce qui s’annonce comme le dernier spectacle solo de ce brillant interprète propose un invitant dialogue entre danse et musique dans un habillage visuel du plus bel effet signé Mikki Kunttu. Le public de la Cinquième Salle pourra d’ailleurs discuter avec Tero Saarinen après la représentation du 20 avril.
Deux entretiens devant public auront également lieu pendant le Printemps nordique en collaboration avec le Festival littéraire international Metropolis bleu : la première à la Cinquième Salle le 26 avril avec l’auteure norvégienne Linn Ullmann, fille d’Ingmar Bergman et de Liv Ullmann, et la seconde à la Salle Claude-Léveillée le 27 avril avec l’étoile montante du polar islandais Ragnar Jonasson.
Pour clore la manifestation, le spectacle de théâtre de marionnettes Papper, œuvre intégrée à la populaire série pour la famille Place des Arts junior et produite par le plus vieux théâtre de marionnettes de Suède, le Marionetteatern, ravira les petits à partir de 4 ans les 28 et 29 avril à la Cinquième Salle. Il s’agit d’un heureux et surprenant mélange de théâtre d’ombres, de marionnettes, d’acteurs, de danse, d’art visuel et de musique.
 
Des activités gratuites pour les friands de culture nordique
Tout au long du Printemps nordique, de nombreuses activités gratuites seront offertes dans les différents espaces de la Place des Arts. Pour l’heure, mentionnons que du 5 au 29 avril, la salle d’exposition de l’Espace culturel Georges-Émile-Lapalme accueillera le public pour l’exposition Aigematki – Tidsreise – Time travel – Voyage dans le temps de l’Association d’artistes sâmes, une nation habitant à l’extrême Nord de la Norvège, de  la Finlande et de la Suède. La mosaïque d’écrans de l’Espace culturel et les arts numériques nordiques ne seront pas en reste avec Leges Motus, le travail de Lasse Andersen et de son studio Dark Matters, en provenance du Danemark  à partir du 5 avril.
Des rencontres sur le livre, la diffusion et la recherche culturelles entre le Québec et les cultures nordiques sont également prévues les 4, 5 et 6 avril, en collaboration avec la Chaire de recherche sur l’imaginaire du Nord, de l’hiver et de l’Arctique de l’Université du Québec à Montréal,  alors que le 10 avril à la Cinquième Salle, une classe de maître sur l’écriture de séries policières sera organisée en collaboration avecl’École des médiasde la même université. Pour permettre aux artistes québécois et à ceux des pays nordiques d’échanger, des rencontres professionnelles seront également tenues le 7 avril. Il s’agira d’une façon enrichissante de célébrer toutes ces cultures et de tisser des liens entre les créateurs. La liste complète des activités sera disponible début 2018.

Une célébration encore plus vaste

En complément au Printemps nordique, la Cinémathèque québécoise procédera à une rétrospective de l’œuvre du metteur en scène, scénariste et réalisateur suédois Ingmar Bergman du 6 au 30 avril. L’OSM aura pour sa part la chance d’accueillir le chef d’orchestre finlandais John Storgårdsà la Maison symphonique de Montréal du 24 au 26 avril pour une série de trois concerts attendus, dans le cadre de son Festival « Printemps nordique ».
  
Pour réserver vos billets de spectacles et obtenir tous les détails du Printemps nordique de la Place des Arts, rendez-vous au placedesarts.com/printemps-nordique.
 
Cet événement, initié par et produit par la Place des Arts,  est rendu possible grâce au soutien financier d’importants partenaires : le Nordic Culture Point, le Nordisk KulturFond et la Fondation de la Place des Arts. La présentation de certains spectacles est rendue possible grâce à la complicité de partenaires locaux, notamment Danse Danse, la TOHU, le Festival littéraire international Metropolis bleu, le Festival Immersif de Kultur et d’Art Scandinave – FIKA(S) sans oublier l’UQAM.

À propos de la Place des Arts

La Société de la Place des Arts de Montréal a pour objets d’exploiter une entreprise de diffusion des arts de la scène et d’administrer la Place des Arts de Montréal, l’Amphithéâtre Fernand-Lindsay à Joliette et d’établir la programmation artistique dans la Maison symphonique pour les organisations autres que l’Orchestre symphonique de Montréal. Ces activités ont particulièrement pour but de procurer un lieu de résidence aux organismes artistiques majeurs, de favoriser l’accessibilité aux diverses formes d’art de la scène et de promouvoir la vie artistique et culturelle au Québec. Elle produit, coproduit et accueille des œuvres artistiques d’ici et d’ailleurs mettant en scène des artistes de la relève autant que des vedettes internationales en collaboration avec des organismes artistiques, des producteurs, des créateurs et tout le milieu culturel.
Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse