Beethoven : Passion Romantique

0

Le romantisme de Beethoven au cœur de la 22e édition du Festival de musique de chambre de Montréal

26 mai – 18 juin 2017
Série Prestige pré-Festival : 1er février, 6 et 10 mai
Notamment, l’intégrale de ses quatuors à cordes en six concerts donnés par le Dover String Quartet

Pour publication immédiate, 24 janvier 2017, Montréal, Qc … Le Festival de musique de chambre de Montréal présente Beethoven : Passion romantique, une 22e édition en grande partie consacrée à l’esprit de Beethoven, le grand maître qui a représenté la transition entre les époques classique et romantique. Le fondateur et directeur artistique Denis Brott, C.M. a en effet inscrit des œuvres de Beethoven à presque tous les concerts du Festival 2017, prévoyant notamment l’intégrale de ses quatuors à cordes en six concerts donnés par l’exceptionnel Dover Quartet, qui « a vécu une ascension au sommet quasi météorique » (Strings Magazine). Denis Brott précise : « Beethoven a conçu, comme aucun autre compositeur, un nouveau langage musical inspiré de la devise de la Révolution française, Liberté, Égalité, Fraternité.  Son grand art et son esprit indomptable ont influé sur toute la musique des générations suivantes, et son expressivité affective, de même que l’originalité de son écriture, continuent d’inspirer et de résonner. En 2017, le Festival célébrera son génie avec enthousiasme et gratitude.»

Cette 22e édition, précédée d’une Série Prestige de trois concerts, met en vedette plusieurs autres artistes d’exception, dont l’impressionnant pianiste canadien Jan Lisiecki, une œuvre de Yoav Talmi, donnée en première mondiale, l’Israeli Chamber Project, le Rolston String Quartet, la série jazz, toujours populaire, avec notamment Rémi Bolduc, Robi Botos et Natalie MacMaster, et bien d’autres encore. Au total, 43 événements présentés à divers moments de la journéeremplissent le calendrier du Festival pour plus de concerts, plus d’activités gratuites, et plus de Beethoven que jamais auparavant !

SÉRIE PRESTIGE PRÉ-FESTIVAL

Pour lancer son édition 2017 et la Série Prestige, le Festival a le plaisir d’accueillir encore une fois de très grands amis,  les membres de l’Emerson String Quartet qui se produiront en récital le 1er février à 19 h 30, à la Salle Bourgie. Cet extraordinaire quatuor célébrera son 40e anniversaire en nous offrant un splendide programme réunissant le Quatuor no 15, K. 421 de Mozart, le Quatuor en fa majeur de Ravel, et le Quatuor à cordes no 3 de Tchaïkovski.

Beethoven : Paroles et Musique réunira plusieurs œuvres de musique de chambre du compositeur et des extraits de ses lettres et journaux intimes dans le cadre d’une merveilleuse soirée qui aura lieu le samedi 6 mai à 19 h 30, au Théâtre Paul-Desmarais du Centre Canadien d’Architecture. L’excellent pianiste israélien Alon Goldstein qui a séduit le public du Festival l’an dernier par ses exécutions de transcriptions pour quatuors à cordes de concertos de Mozart, sera de retour cette année, entouré du violoniste Andrew Wan, du violoncelliste Denis Brott, et de deux narrateurs, Julie Payette et Eric Friesen, respectivement pour les versions française et anglaise des textes.

Casanova, une collaboration scénique avec l’Ensemble Caprice (Montréal), conclura la Série Prestige le mercredi 10 mai à 20 h, Salle Pollack.  Le célèbre baryton Michael Volle personnifiera le grand séducteur italien du 18e siècle dans un programme Mozart, Vivaldi et Gluck, présenté avec la soprano Sharon Azrieli Perez.

LES QUATUORS À CORDES DE BEETHOVEN : DOVER QUARTET ET CONFÉRENCES À McGILL

Pour le New Yorker, il est « le jeune quatuor à cordes américain du jour ». Le Dover String Quartet attire l’attention depuis qu’il a remporté le Concours international de Quatuors à cordes de Banff en 2013,  et s’est rapidement imposé sur la scène internationale. Caractérisée par sa chaleur, sa précision rythmique et son phrasé naturel, sa sonorité est « si distincte, qu’on peut l’identifier en à peine quelques minutes » (Philadelphia Inquirer). Au Festival, le Dover Quartet interprétera l’intégrale des quatuors à cordes de Beethoven au cours de six concerts qui auront tous lieu à la Salle Pollack, les 26 et 28 mai, ainsi que les 2, 4, 9 et 11 juin. En collaboration avec l’École d’éducation permanente de McGill, le Festival présentera en outre une série de conférences bilingues portant sur ces quatuors, données par Richard Turp et quelques conférenciers invités dont Raffi Armenian, Denis Brott et Julie Payette.

Le Dover Quartet se joindra aussi à l’actuel porte-flambeau du Concours international de Quatuors à cordes de Banff, le Rolston String Quartet, lors d’un concert de lauréats de ce même concours le jeudi 8 juin à 19 h 30  à la Salle Pollack.  Au programme, l’électrisant Octuor à cordes de Mendelssohn et la première québécoise du Quatuor no 1 de Zosha di Castri, composé pour le concours de Banff de l’été dernier.

L’ART DE JAN LISIECKI

Le Festival se réjouit  de présenter deux concerts mettant en vedette le magnifique jeune pianiste Jan Lisiecki.  Âgé de 21 ans seulement, Jan Lisiecki s’est déjà fait connaitre à travers le monde par sa remarquable maturité en matière d’interprétation, sa sonorité distincte et sa sensibilité poétique. Selon le New York Times, « il est un pianiste qui rend chaque note importante », alors que Classic FM écrit, au sujet de son plus récent album paru sous étiquette Deutsche Grammophon, « Jan Lisiecki est peut-être jeune, mais il joue comme un interprète de légende ». Son nouvel album, constitué d’œuvres orchestrales de Chopin, enregistré avec le NDR Elbphilharmonie Orchester et aussi sous étiquette Deutsche Grammophon, paraitra en mars.

Le mercredi 14 juin à 19 h 30, Salle Pollack, Jan sera accompagné du violoncelliste Denis Brott dans un récital Bach, Beethoven et Chopin. Puis, le vendredi 16 juin à 19 h 30, il donnera un récital pour piano seul  incluant des œuvres de Beethoven et de Chopin, et qui se terminera par l’interprétation d’un arrangement pour quintette à cordes et piano du Concerto pour piano no 4 de Beethoven, interprété avec les Cordes du Festival.

SÉRIE JAZZ TD– TROIS SPECTACULAIRES SAMEDIS SOIRS !

Au Festival, la populaire série Jazz TD présente toujours de formidables artistes d’ici et d’ailleurs au cours de trois soirées enlevantes, et cette année ne fera pas exception. Ces concerts auront lieu à 19 h 30, Salle Bourgie.

Le 3 juin, l’excellent saxophoniste canadien Rémi Bolduc déploiera sa grande virtuosité, son style rafraîchissant et son puissant charisme dans un nouveau programme, Hommage à George Shearing: Lullaby of BirdlandPour ce coup de chapeau au légendaire pianiste, Rémi sera entouré de musiciens aguerris, dont le pianiste François Bourassa, le bassiste Neil Swainson, Pat Labarbera au saxophone ténor, et le batteur Rich Irwin. Soirée mémorable en perspective!

Robi Botos est un pianiste virtuose, nourri de plusieurs styles : musique traditionnelle d’Europe de l’Est, classique et jazz contemporain. Protégé d’Oscar Peterson et récemment lauréat d’un prix Juno dans la catégorie  « Album Jazz de l’année » pour son Movin’ Forward, il se produira le 10 juin avec le bassiste Mike Downes et le batteur Larnell Lewis.

Pour conclure cette série jazz, le Festival accueillera le 17 juin la populaire fiddler du Cap Breton Natalie MacMaster et son quartette. Au fil de ses onze CD, dont plusieurs disques d’or, et de ses milliers de spectacles depuis trois décennies, souvent donnés avec une foule d’artistes réputés,  Natalie MacMaster est demeurée fidèle à ses gigues, reels et strathspeys traditionnels et entraînants, qui galvanisent son public ! 

L’ ISRAELI CHAMBER PROJECT et DEUX CRÉATIONS

L’Israeli Chamber Project présentera, Salle Pollack, deux concerts assortis de passionnantes créations.  Basé à la fois en Israël et à New York, ce dynamique ensemble de cordes, vents et piano, réunit de brillants musiciens. Pour Time Out New York, voilà « un groupe d’excellents solistes (…) où les égos disparaissent et les interprètes pensent, respirent et jouent comme s’ils ne faisaient qu’un. »

Le mardi 13 juin, à 19 h 30, le clarinettiste Tibi Cziger et le violoncelliste Michal Korman seront en évidence dans la première canadienne de Private Game, œuvre pour clarinette et violoncelle, de Shulamit Ran.  Avec eux,  le pianiste Assaff Weisman, les violonistes Yehonatan Berick et Carmit Zori, et l’altiste Nitai Zori, dans des œuvres de Bartók, Weber et Brahms. Quant au concert présenté le jeudi 15 juin à 19 h 30, il comprendra la première mondiale duQuintette pour clarinette du chef d’orchestre, compositeur et pianiste Yoav Talmi, bien connu de la population de Québec pour avoir occupé le poste de directeur artistique de l’OSQ pendant treize ans. Il sera entouré de collègues dont le pianiste Alon Goldstein dans un programme qui comprendra aussi, les Danses slaves pour quatre mains et leQuintette pour piano et cordes no 2 de Dvořák.

LAURÉATS DE LA BANQUE D’INSTRUMENTS DE MUSIQUE : CONCERT FAMILLE

Encore une fois, le Festival de musique de chambre de Montréal est fier de promouvoir de brillants musiciens classiques de la relève, lauréats du plus récent concours de la Banque d’instruments de musique du Conseil des arts du Canada.  Le dimanche 18 juin à 15 h, Salle Pollack, ces jeunes musiciens présenteront un charmant programme famille, faisant valoir de prestigieux violons et violoncelles fabriqués par de légendaires luthiers tels que Antonio Stradivarius et Guarnerius del Gesù, et évalués à plus de 40 millions de dollars.

Quatre remarquables violonistes, incluant Dennis Kim, Timothy Chooi et le récent lauréat du Concours OSM Manuvie Blake Pouliot, seront aux commandes dans les mouvements des Quatre Saisons de Vivaldi, présentés avec narration et projections.  L’ensemble exécutera aussi le Quatuor no 11, opus 95 de Beethoven, dans l’arrangement pour orchestre à cordes de Gustav Mahler, et le fantaisiste Carnaval des Animaux de Camille Saint-Saëns, raconté par Julie Payette.

NOUVEAU ET GRATUIT !

Matinées musicales

Concerts gratuits les samedis matins 10 et 17 juin ! Café et croissants seront servis à compter de 10 h 30 à la Salle Tanna Schulich, et des concerts de 60 minutes suivront à 11 h.

Concerts « smartphone »

Le mardi 13 et le jeudi 15 juin, gardez vos téléphones intelligents ouverts pour ces exceptionnels concerts qui auront lieu de 17 h 15 à 18 h dans le lobby de la Salle Tanna Schulich.  Filmez, à votre guise, la prestation de jeunes lauréats du Concours de la Banque d’instruments de musique, et inscrivez votre vidéo à un concours en ligne.

Concerts dans les rues

Concerts gratuits donnés par des musiciens de la relève, du lundi 12 juin au vendredi 16, à midi. Endroits à confirmer. 

Concerts du dimanche à l’Oratoire Saint-Joseph

Concerts gratuits chaque dimanche du Festival, soit le 28 mai et les 4, 11 et 18 juin, à 15 h 30. Pour plus de renseignements : www.saint-joseph.org/fr/culture/l-oratoire-en-musique/concerts-du-dimanche 

TOUS LES BILLETS DU FESTIVAL SONT EN VENTE AU RÉSEAU ADMISSION

www.admission.com OU au 1 855 790-1245 OU aux comptoirs Admission

Prix des billets de tous les concerts du Festival :
Régulier : 61.84 $ / Aînés : 51.50 $ / Étudiants 26 ans et moins : 28.50 $
Enfants de 12 ans et moins, accompagnés d’un adulte : GRATUIT
Taxes et frais de service inclus
festivalmontreal.org

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse