20e Anniversaire du Grand Chœur de Montréal : un Concert d’Œuvres Lumineuses à ne pas Manquer !

0

Pour marquer son 20e anniversaire, le Grand Chœur de Montréal invite tous les mélomanes à son concert Lumen de lumine, le samedi 27 mai 2017, à 20 h, à l’église Très-Saint- Nom-de- Jésus, située au 4215, rue Adam à Montréal.

Sous la direction de Martin Dagenais, et accompagné de la soprano Andréanne Brisson Paquin et de 20 musiciens, le chœur interprétera trois œuvres classiques contemporaines empreintes de sérénité et de luminosité, soit Sunrise Mass, de Ola Gjeilo, Lux Aeterna, de Morten Lauridsen et Requiem for the living, de Dan Forrest.

Le prix d’admission est de 35 $ (25 $ pour les étudiants). Les billets sont vendus sur le Réseau Admission et pourront aussi être achetés à l’Église, le soir du concert.

Trois Œuvres Éblouissantes

Le programme comporte trois œuvres tonales, harmonieuses et éblouissantes du répertoire choral contemporain.

Sunrise Mass est une messe en quatre parties dans laquelle Gjeilo a voulu représenter un parcours spirituel ou l’évolution d’un être humain de l’enfance à l’âge adulte. Alternant des passages éthérés et flottants avec d’autres plus ancrés dans la réalité, l’œuvre présente des couleurs tantôt spirituelles, tantôt émotionnelles et dramatiques.

Requiem en cinq mouvements sur des textes latins faisant tous référence à la lumière, Lux Aeterna de Morten Lauridsen a été commandé et créé en 1997 par la Los Angeles Master Chorale. La mère de Lauridsen, décédée alors qu’il écrivait l’œuvre, a sans doute inspiré le compositeur et l’émotion qui transpire de la partition lui rend un vibrant hommage. D’une beauté incomparable, les harmonies et les dissonances de Lux Aeterna proposent une vision sereine de la mort.

Dans son essence même, un requiem consiste en une prière pour le repos éternel des défunts. Toutefois, les cinq mouvements de Requiem for the living de Dan Forrest s’intéressent aux défis des vivants, avec leurs luttes, leurs souffrances et leurs peines, tout comme pour les défunts. Créée en 2013 par la Hickory Choral Society, de New York, l’œuvre fait alterner des passages sereins et paisibles avec d’autres plus dramatiques, dans une réinvention originale et personnelle du genre.

Andréanne Brisson Paquin

Louangée pour sa voix chatoyante et expressive, Andréanne Brisson Paquin captive par ses interprétations justes et incarnées. Lauréate de nombreux prix nationaux et internationaux, elle enchaîne les collaborations de musique de chambre et de concert depuis son retour au Québec, après des études au Conservatoire d’Amsterdam.

Venez découvrir ou réentendre trois œuvres chorales incomparables. Ne manquez pas ce rendez-vous unique !

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse